Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 10527821 visiteurs et 11758112 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: Généalogie de Gengis Khan


        Option avancées ...

 Titre: Généalogie de Gengis Khan
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  1. GENGIS KHAN mongol appelé initialement TEMÜJIN, né à Delüun Boldog (Mongolie) entre 1155 et 1162, décédé à Yunchuan (Chine) le 15 mai 1227, est issu d’un chef de clan de la tribu des Bordjiguines, premier khagan (khan suprême des Mongols) jusqu’en 1237. Il épousa plusieurs femmes dont la principale, la khatune Börte (1209-1259) lui donna :

2a. ÖGÖDEI, leur 3e fils né vers le 7 novembre 1185, décédé le 11 décembre 1241, deuxième khagan (khan suprême des Mongols) du 25 août 1227 au 13 septembre 1229, mari de la princesse TEREENE KATOUN (XIIIe siècle-1246) (qui assuma la régence jusqu’à sa mort, et père de :
GÜYÜK (en chinois YUAN DINGZONG GUIYOU), né à Khamag le 19
mars 1206, décédé en 1248, grand khan depuis 1246, qui épousa Oghul
Qaimich qui prit la régence à la mort de son mari parce que leur fils, Qoutcha
était trop jeune pour régner
2b. TOLUI, né en 1191, décédé en 1232, leur 4e et dernier fils, khagan du 25 août 1227 au
13 septembre 1229, qui épousa Sorgaqtani d’où :

3a. MÖNGE KHAN, né en 1209, mort subitement à Hezhou le 11 août 1259, inhumé à Khaldun, khagan (khan suprême) des Mongols du 1er juillet 1251 au 11 août 1259, son élection ayant été obtenue lors d’un qurultay (assemblée politique et militaire) en 1250 dans le campement de Batou (doyen de la dynastie gengiskhanide bien décidé à écarter les Ögödaïdes) dans la région d’Alamag, au nord du lac Isssyk Koul.
3b. Dumugan
3c. Hududu
3d. Bochuo
3e. Moge
3f. Suigedu
3f. Ariq Boga
3g. KUBILAÏ KHAN, né le 23 septembre 1215 (l’année même où son grand-père prit
Pékin), décédé le 18 février 1294, élu khagan du 18 décembre 1271 au 18 février 1294
lors du qurultay de 1250 et qui devint le premier empereur de Chine de la dynastie Yuan
(du 18 décembre 1271 au 18 février 1294). Marco Polo demeura ç sa cour pendant de
nombreuses années.

3h. Houlagou Khan qui conquit la Perse et l’Irak.

3i. Yesubuhua
3j. Xuebetai
3k. Ariq Boqa, khan, né en 1219, mort en 1266.
3l. Qoridai

De ses nombreuses femmes (Qutuqtai Khatun, Holicha, Oghul-Koimish, Minli Katun Yesuder Katun, Chubei, Qutai Khatun), Mönke eut plusieurs enfants :

4a. Baltu, premier fils de Qutuqtai Khatin, fille d’Uladai, chef ikire, et de la princesse Antu, petite-fille d’Ögödei Khan
4b. Bayalun Khatun qui épousa Qurin, fils de Jaqurchin , fils de Bötu, chef ikire
4c. Shirin, Khatun, fille d’Oghul Qaimish Khatun, fille de Qutuqa Beki, chef des Oirat, qui épousa Chochimtai , fils de Taichu, chef des Olqunu’ut
4d. Shireki
4e. Asutai, fille de la concubine Kuiteni
4f. Urüng Tash, fils de Qutuqtai Khatin, fille d’Uladai, chef ikire, et de la princesse Antu, petite-fille d’Ögödei Khan
4g. Bichihe

KUBILAÏ KHAN n’eut pas moins de hui conjointes qui lui donnèrent :
4a. Dorji
4b. Wanze
4c. Yuelun
4d. Wukuzhen
4e. Yuelie




[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr