Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 5699372 visiteurs et 6349017 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: Jacques Henrÿ d'Aulnois


        Option avancées ...

 Titre: Jacques Henrÿ d'Aulnois
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  
Jacques Henrÿ d'Aulnois, né à Compiègne (Oise) le 8 mars 1930, vient de s'éteindre dans cette même ville le 20 juin 2011. Il a été inhumé le 24 juin 2011 dans le caveau familial du cimetière de Choisy-au-Bac (Oise) en présence de tous les membres de sa nombreuse famille, d'Yves Dodeman, administrateur et représentant de la Fédération Française de Généalogie, et du docteur Jean-Marie Thiébaud, représentant de l'association « Les Amis de Roglo ».
Il était fils de Pierre Henrÿ d'Aulnois (1901-1969), entrepreneur de travaux publics (fils de Jean Wenceslas Raoul Henrÿ d'Aulnois (1872-1946) et de Georgette Charlotte Eugénie Cadé (1876-1961), et de Germaine Duchesne (1903-2003), fille de Louis Duchesne, fonctionnaire au ministère des Finances.
Jacques Henrÿ d'Aulnois descendait en ligne directe de Nicolas Henry puis Henrÿ d'Aulnois (1693-1759), entrepreneur des fortifications du roi puis conseiller audiencier à la chancellerie du Parlement de Metz, anobli par une charge
de conseiller-secrétaire du roi le 10 avril 1752 et se voyant alors attribuer les armoiries suivantes : d'azur à une épée d'argent posée en barre, la pointe en haut, accompagnée de deux quintefeuilles du même.
Professionnellement, Jacques Henrÿ d'Aulnois fut capitaine au long cours, commandant de navire, au service notamment d'une compagnie tunisienne de marine marchande. Il était fier de rappeler qu'il sortait de la même école que celle du « capitaine Haddock ».

Ayant pris sa retraite à Choisy-au-Bac, il fut élu conseiller municipal de cette commune.

Sur le plan généalogique, il a présidé l'Association Généalogique de l'Oise et devint trésorier de la Fédération Française de Généalogie aux côtés du président d'alors, le docteur Jean-Marie Thiébaud. Puis, sa santé l'empêchant de faire des déplacements fréquents à Paris, il a consacré toute son énergie, depuis environ sept ans, au site généalogique Roglo dont il ne tarda pas à devenir un des « magiciens » avec une compétence, une passion et une amabilité
unanimement reconnues au niveau français et international.
Son dévouement au service de la généalogie avait été récemment récompensé par la médaille de la Fédération Française de Généalogie.
Fier de ses ancêtres mais sans la moindre ostentation, celui qui avait su remonter son ascendance jusqu'aux capétiens (Louis VII le Jeune) était également heureux d'avoir une belle descendance : 5 enfants, 18 petits-enfants et 8 arrière-petits-enfants, une partie de sa famille vivant dans le Maine (USA). Tous étaient présents et solidement unis, aux côtés de son épouse, Marie Josèphe Lefebvre, et des amis proches de la famille, pour l'accompagner dans sa dernière
demeure.

Jean-Marie Thiébaud

"Flash Fédé" de la Fédération Française de Généalogie, n° 175, juin 2011.



[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr