Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 5478986 visiteurs et 6087621 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: OFFICIERS SEIGNEURIAUX de FRANCHE-COMTE – III - Suppl. 1


        Option avancées ...

 Titre: OFFICIERS SEIGNEURIAUX de FRANCHE-COMTE – III - Suppl. 1
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  Apremont (Haute-Saône)

Jacques L'ALLEMAND, châtelain en septembre 1357. Arm. : trois fasces (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Nicolas de FLORENCE, châtelain en octobre 1357. Arm. : six besants, 3, 2, 1 (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean de MAIREY, châtelain en novembre 1382. Arm. : un lion brisé d'une bande (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Guillaume de MAIREY, châtelain en mai 1408. Arm. : id. (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Nicolas AYMONET, † 04.08.1572, capitaine-châtelain de Fondremand, frère de Jean Aymonet de Malafaide, né à Brive-la-Gaillarde (Corrèze), tous deux fils d'Emonet de Malafaide dit Aymonet. Nicolas Aymonet reçut de Charles Quint des lettres patentes l'autorisant à tenir en fief jusqu'à la somme de 515 francs et 3 gros. Il épousa Catherine Millot ou Millet, décédée le 13.06.1557 (de Mesmay).

Arbois (Jura)

Guillaume CROCHET, prévôt d'Arbois en 1248 (Arch. du Doubs, B - Chambre des Comptes - 115).

Guillaume de PUPILLIN, prévôt d'Arbois en 1437-1454 (Arch. du Doubs, B - Ch. des Comptes - 108-110).

Arc-sous-Cicon (Doubs)

Claude TYRODE (alias THIRODE), d'Ouhans (25), procureur d'office de la seigneurie d'Arc-sous-Cicon lors de son décès le 22.02.1685. Ses obsèques furent célébrées à Montbenoît (25) (R.P.).

Arguel (Doubs)

Michel de MESMAY, notaire de l'officialité de Besançon, nommé tabellion général du comté de Bourgogne le 10.12.1473, receveur et procureur de la seigneurie d'Arguel à la fin du 15e siècle. Il épousa Jeanne Basault qui lui donna dix enfants dont Marguerite de Mesmay qui épousa Jean Daniel de Chevannay, écuyer, seigneur de Molamboz (39), sieur à Beure (25) et Arguel (25), citoyen de Besançon (25), fils de Pierre Daniel de Chevannay, écuyer, seigneur de Molamboz, et d'Henriette Vincent, de Poligny (39)(de Mesmay).

Claude GROS (alias GROZ) était déjà juge-châtelain de la seigneurie d'Arguel en 1572 (Patricia Guyard, "Les Forêts des Salines", t. I, p. 445 ; Arch du Doubs 7 E 1333, fol. 77).

Antoine TINSEAU était déjà procureur de la seigneurie d'Arguel en 1572 (Patricia Guyard (qui l'appelle "TUISSEAUL"), "Les Forêts des Salines", t. I, p. 445 ; Arch du Doubs 7 E 1333, fol. 77).

Jehan ALVISET, scribe de la seigneurie d'Arguel en 1572 (Patricia Guyard, "Les Forêts des Salines", t. I, p. 445 ; Arch du Doubs 7 E 1333, fol. 77). N.B. : il était également scribe de la seigneurie de Montfaucon (voir plus loin).

Antoine Joseph ROUSSEAU, greffier de la justice d'Arguel en 1731-1743 (L. Borne, "L'Instruction publique en Franche-Comté", t. I, p. 265.

Baume-les-Dames (Doubs)

Hugonet fils de Guillaume dit FEVRE, châtelain en janvier 1253. Arm. : un château à 3 tours accompagné d'un oiseau en pointe (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Eudes de FOUVENT, châtelain en avril 1286. Arm. : une fasce accompagnée de 3 fermaux sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Barthélemy de LA BALME, châtelain en juillet 1330. Arm. : une bande accompagnée de 2 cotices, brisée d'un lambel à trois pendants sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Simon d'AITEAUX, châtelain en mars 1332. Arm. : une bande accompagnée de 6 billettes couchées (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean de BOUGEY, châtelain en août 1338. Arm. : une bande accompagnée de 5 étoiles (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Hugues de VERNE, châtelain en octobre 1388. Arm. : une croix ancrée (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Guillaume VAUDENAY (ou VOUDENAY), châtelain en avril 1339.Arm. : trois tours (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Huguenin TRIQUEZ, châtelain en septembre 1341. Arm. : une étoile à 8 rais (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jacques de LA TOUR, châtelain en décembre 1342. Arm. : un chevron (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Guyot de MONTBOZON, châtelain en avril 1349. Arm. : une aigle éployée brisée d'une cotice (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Estevenin BELOT, gouverneur de la prévôté de Baume-les-Dames, demeurant audit lieu, en 1459 (Arch. du Doubs, B - Ch. des Comptes - 103).

Beaujeu (Haute-Saône) : v. aussi Champtonnay.

Guillaume de QUINCEY, châtelain de Beaujeu en 1345-1346 (Arch. du Doubs, B - Ch. des C.) 125).

Blamont (Doubs)

Pierre Nicolas MASSON (1719-1782), greffier de la seigneurie de Blamont, épousa en secondes noces, Marie Catherine Masson, née à Clairegoutte (70) en 1736, qui lui donna :
- Marie Catherine Masson, née à Clerval le 09.11.1757
- Pierre Conrad Masson, né à Blamont (25) le 01.02.1758, † Erlangen (Bavière) le 17.08.1826, colonel d'état-major au service de la Russie. Il épousa la fille du général russe Melissino mais n'eut pas de descendance. A l'avènement de Paul 1er en 1796, il dut quitter la Russie avec son frère, "à cause de ses opinions jugées trop libérales" (l'historien montbéliardais Jean-Marc Debard le dit décédé à Bayreuth)
- Charles François Philibert Masson (alias Masson de Blamont), né à Blamont le 22.01.1761, † Coblence (Rhénanie) le 03.06.1807, littérateur, précepteur. Il épousa à Saint-Pétersbourg (Empire de Russie), le 27.11.1795, la baronne Marie Charlotte de Rosen, originaire de Livonie, qui lui donna une fille, Laure Elisabeth Alexandrine Masson, née à Saint-Pétersbourg le 15.10.1796. Charles François Philibert Masson avait rejoint en Russie son frère aîné. Il y devint capitaine de dragons, major en second d'un des régiments de la Garde puis, premier major des grenadiers du grand-duc Alexandre, l'un des trois précepteurs des enfants de la Grande Catherine donr le futur empereur Alexandre 1er. De retour en France, il obtint le poste de secrétaire général de la préfecture de Rhin-et-Moselle. Il fut empoisonné dans des circonstances mystérieuses. Il était membre associé de l'Institut de France, de celui de Milan, de l'Académie celtique, etc. (J.-M. Thiébaud, "Les Français et les Suisses francophones en Russie et en URSS du Moyen Âge à nos jours", éd. Geneaguide.com, Meylan, Isère, 2002, p. 253-254). La liste de ses œuvres a été publiée dans l'Annuaire du Doubs, 1823, p. 100-103.
- Caroline Isabeau Masson, † Livourne (Toscane) le 21.03.1847, qui épousa Benoît Jacques Mayer, hé à Augsbourg (Allemagne) vers 1760, † Livourne (Toscane) le 09.02.1827, maître de musique, d'où quatre enfants.

François Joseph LIGIER (p. 66), procureur fiscal de la seigneurie de Blamont en 1754-1783, est le fils de Jacques Ligier (1702-1782), praticien, et de Marguerite Ecabert (v. 1691-1748).

Antoine Joseph PERRONNE (p. 68), receveur de la seigneurie de Blamont, est décédé à Blamont le 02.08.1814 (E.C. de Blamont). Il fut parrain de Marie Elisabeth Ponsot, née à Blamont le 23.09.1775, fille de Georges Ponsot et d'Etiennette Viet, qui épousera, en 1800, Clément Tisserand, de Clerval (25)

Jean Antoine DAGUET, capitaine de cavalerie, chevalier de Saint-Louis, puis commandant en 1766 de la ville et du château de Blamont (25), des terres de Clémont, Héricourt et Châtelot. Il épousa, le 24.01.1764, : demoiselle Marie Thérèse Charlotte dite Marie Charlotte Bassand, fille d'Antoine Désiré Bassand, écuyer, seigneur d'Anteuil (25), né le 19.05.1689, † 25.11.1759, lieutenant général au bailliage de Baume-les-Dames en 1723, et de Claude Françoise Bouhélier de Viseney, fille de Jean Baptiste Bouhélier de Viseney, lieutenant général au bailliage de Dole (39) et de Marie Thérèse Matherot (de Mesmay). Armoiries : d'argent à la fasce d'azur accompagnée en chef d'une aigle bicéphale de sable et, en pointe, de deux lions affrontés de gueules tenant chacun une épée d même; ces deux épées passées en sautoit. Supports : deux cerfs (allussion aux "daguets").

Borey (Haute-Saône).

Aymonin de NOROY, prévôt de Noroy et de Borey en 1304

Bourguignon-lès-Conflans (Haute-Saône)

Claude-Ferdinand DOYEN, notaire royal et fermier des terres et seigneurie de Bourguignon-lès Conflans, procureur fiscal à Menoux et greffier en la justice de la même ville à la fin du 18e s.

Boussières (Doubs)

Claude Vincent LOUIS, recteur d'école, greffier de la justice de Boussières en 1733-1754 (L. Borne, "L'Instruction publique en Franche-Comté", t. I, p. 269

Bracon (Salins, Jura)

Jean de RYE, châtelain de Bracon en 1305, fils de Guyot de Rye. Il épousa Antonie de Salins, dame de Balançon et de Corcondray, décédée le 8 mars 1339, qui lui donna :
- Jean de Rye qui épousa Yolande de Belvoir
- Simon de Rye, prieur de Saint-Etienne de Port-sur-Saône en 1331 (Mesmay).

Renaud de BESSEY, chevalier, châtelain de Bracon en mai 1338. Arm. : trois roses, une bordure festonnée (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Bérenger de BODERIDE, châtelain de Bracon en février 1348. Arm. : un bélier debout (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean RAILLART, déjà châtelain de Bracon en juin 1435. Arm. : trois chevrons surmontés de 2 étoiles (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Antoine de VILLERS-LA-FAYE, châtelain de Bracon en mars 1422. Arm. : une fasce chargée à dextre d'une tour. Supports : deux lions (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean TROUSSET, receveur de la seigneurie de Bracon en 1493-1494, épousa Marguerite de Vers, fille de Pierre de Vers, conseiller au Parlement, et d'Etiennette Bouchard, qui lui donna une fille, Marguerite Trousset, † 03.06.1544, épouse en 1504 de noble homme Guyenet Cussemenet, bourgeois de Salins, † 1527, veuf de Parise de Villers (Mesmay).

Chalamont (Villers-sous-Chalamont) (Doubs)

Jean GELIN, châtelain en septembre 1392. Arm. : un chevron (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean Frédéric d'ESTERNOZ, bailli de la seigneurie de Chalamont. Il épousa, avant 1569, Marguerite du Moulin, fille d'Henri du Moulin, écuyer, de Pontarlier (25), veuve de noble Guillaume Barillet, mayeur de Pontarlier en 1562 (de Mesmay, t. I, p.132).

Chambornay-les-Bellevaux (Haute-Saône)

Pierre JEANNOT, praticien, procureur fiscal de la seigneurie de Chambornay-les-Bellevaux par lettres du 04.3.1728, fils de Gengulphe Jeannot, † /1693, et d'Adrienne Plantamour, fille de Claude Plantamour et de Pierrette Baudot, de Moncey (25) (de Mesmay, t. II, p. 158).

Champtonnay (Haute-Saône)

Claude BELIN dit CHASNEY, né en 1506, docteur ès droits de l'université de Dole (39), avocat fiscal du bailliage d'Amont (par patentes du 27.09.1541, instauré bailli de Champtonnay et de Beaujeu par Nicole Bonvalot, femme du chancelier Nicolas Perrenot, en 1553 (de Mesmay).

Château-Chalon (Jura)

Jean TORNELOUP, châtelain en septembre 1344. Arm. : une tour (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean de BANNANS, châtelain en janvier 1390. Arm. : trois chevrons, le premier brisé d'un croissant montant (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Aubriet de MIERRY, châtelain en octobre 1398. Arm. : trois annelets (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean d'ALLENJOIE, seigneur du lieu, châtelain en janvier 1413. Arm. : un chef à 3 pals. Timbre : une pomme (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Bénétru de CHASSAL, châtelain en août 1427. Arm. : fascé de 6 pièces. Timbre : deux bois de cerf (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Château-Lambert (commune actuelle de Haut-du-Them-Château-Lambert, Haute-Saône)

Humbert de BOUGEY, châtelain en octobre 1343. Arm. : une bande accompagnée de 6 étoiles (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Humbert de FALLETANS, châtelain en mai 1346. Arm. : trois emmanchures (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Guillaume de SILLEY, châtelain en mars 1411. Arm. : une fasce. Supports : deux lions.Cimier : une tête de lion (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Châtelaine (La) Jura)

Jacques de BRACON, châtelain domanial en août 1330 (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Gilles de L'AULE, châtelain domanial de La Châtelaine en 1400-1405. Il épousa Guillemette Galois, fille de Perrenin Galois, qui lui donna deux fils : Perrin et Jean de L'Aule. Arm. : voie Pontarlier (de Mesmay).

Jean du PERIER, châtelain domanial en juin 1425. Arm. : un poirier (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Châtelbelin (Salins, Jura)

Jean de MARIGNY, châtelain domanial en avril 1340. Arm. : une bande accompagnée de 6 coquilles (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean MUSY, châtelain domanial en juillet 1404. Arm. : une aigle éployée et couronnée (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Bonaventure de FALLETANS,lieutenant du châtelain domanial en novembre 1410. Arm. : une aigle éployée accompagnée en pointe de 3 mouchetures d'hermine (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Hugues de LAUBESPIN, châtelain domanial en décembre 1410. Arm. : un sautoir (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jacquot CRUANDEY, de Souvans (alias Jacquet "'Cruandey" de SOUVANS), garde pour le lieutenant Jean de Thoraise en avril 1420. Arm. : trois coeurs (ou trilobes), 2 et 1 (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Henri de CHAMPDIVERS, châtelain domanial dans la première moitié du 15e siècle. Arm. : un chevron. Supports : deux lévriers (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Henri LE PARDESSUS, lieutenant du châtelain domanial en juillet 1421. Arm. : un chevron accompagné de 3 coquilles. Supports : deux lions (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Hugues DU BIEF, châtelain domanial en octobre 1424. Arm. : 3 chevrons (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Châtelot

Jean Antoine DAGUET, commandant du châteeau dès 1766. V. Blamont.

Châtillon-Guyotte (Doubs)

Pierre JEANNOT, praticien, procureur fiscal de la justice de Neuvelle par provisions du 04.10.1730 et tabellion de la terre et seigneurie le 22.05.1732 par Gasparine de Grammont, dame du lieu, et à nouveau procureur fiscal le 21.01.1741 (de Mesmay, t. II, p. 158). Voir aussi Chambornay-les-Bellevaux.

Châtillon-le-Duc ("Châtillon-lez-Besançon") (Doubs)

Perrinet de MONTARLOT, châtelain domanial en décembre 1317. Arm. : une fasce accompagnée de 6 merlettes (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean de MONTAIGU, châtelain domanial en 1342. Arm. : un lion (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Guillaume de THORAISE, châtelain de Châtillon en 1349 (Arch. du Doubs, B - Ch. des C. - 114).

Guillaume de CHÂTILLON, lieutenant du châtelain domanial en décembre 1384. Arm. : une bande accompagnée de 2 cotices (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Girard de MAIREY, châtelain domanial en avril 1385. Arm. : un lion (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Thiébaud de BATTENANS, châtelain domanial en février 1386. Arm. : une fasce. Supports : deux lionceaux (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean d'ALLENJOIE, châtelain domanial, porte, en février 1411, un chef à 3 pals ou un écu coupé au 1, de 3 pals (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Guillaume de MANDRES, seigneur à Montureux, Vereux, Montarlot, Le Vivier, gouverneur de Châtillon de 1413 à sa mort en 1418, fils de Jean de Mandres et de Contesse de Monthureux-sur-Saône (de Mesmay).

Oudot de MANDRES, gouverneur de Châtillon dès 1418, succédant à son frère cité ci-dessus (de Mesmay).

Guy d'AMANGE, châtelain domanial en 1430. Arm. : fretté au chef cousu. Timbre : deux cymbales avec lacs pendants (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon).

Jean Pierre PETIET, notaire, greffier de Châtillon-le-Duc en 1703-1706 (A.D. de Haute-Saône, B 6741).

Chaussin (Jura)

Girard de THOIRE, châtelain domanial en novembre 1336. Arm. : un sautoir (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Perrin LE CAS..., châtelain domanial en février 1343. Arm. : une aigle brisée d'une cotice (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Henri d'ALIGNY, châtelain domanial en décembre 1349. Arm. : une aigle (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Guillemin de PARRECEY, châtelain domanial en janvier 1370. Arm. : un coq (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean Le Borne (Borgne) de SAINT-HILAIRE, châtelain domanial en octobre 1375. Arm. : deux épées en sautoir, les pointes en bas. Timbre : deux cornes. Support : un lévrier (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean de MONTABERT, châtelain domanial en mai 1396. Arm. : cinq besants posés en sautoir. Supports : deux lionceaux. Cimier : un buste (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Chay (Doubs)

Jean de CHAMBORNAY, écuyer, châtelain domanial en 1385 (et non Jean de CHAMBORMAY). Le nom est correctement écrit dans l'index de l'ouvrage.

Jean de CHAY, châtelain domanial en février 1412. Arm. : écartelé (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Cicon (Doubs)

Jean VERNEREY, de Passonfontaine (25), bannelier de la seigneurie de Cicon en 1652(A.D. du Doubs, 3 E 58).

Pierre DUCHON, † Nods (25) en 1688, amodiateur de la seigneurie de Cicon dans la seconde moitié du 17e s., fils de Claude Duchon et de Claude Bourquin. Il épousa Claude Gullaud, fille de Claudirot Gullaud (17.04.1612-07.02.1696), d'Arc-sous-Cicon (25), et d'Isabeau Jacquot (v. 1610-20.03.1696), qui lui donna un fils :
- Pierre Joseph Duchon, marchand de bois à Nods, qui épousa Anne Claude Deguyans (alias de Guyans)

Nicolas HUMBERT, né à Brémondans (25) le 22.11.1717, † Passonfontaine (25) en 1805, greffier de la seigneurie de Cicon, fils de Jean Baptiste Humbert, négociant (fils de Pierre Humbert, notaire (fils de Jacques Humbert et de Jeanne Martel) et de Rose Marrelier), et de demoiselle Etiennette Pertusier, née v. 1699, † Passonfontaine le 12.09.1780. Il épousa Anne Françoise Courtot, née à Gilley (25) le 24.04.1728, † Passonfontaine (25) le 20.12.1806, fille de Guillaume Courtot (1689-1735) (fils de Pierre Courtot et de Jeanne Barrand dit Gauthier), et de Marie Magdeleine Pauthier (1699-1746) (fille de Mathieu Pauthier et de Blaise Barrand (R.P. et E.C.)

Clémont

Jean Antoine DAGUET, commandant dès 1766. V. Blamont.

Colonne (Jura)

Jean de COURCHAPON, châtelain domanial en janvier 1418. Arm. : un coq (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Cromary (Haute-Saône)

Pierre JEANNOT le Jeune, nommé procureur d'office de la terre et seigneurie royale de Cromary par Philippe IV, roi d'Espagne (par lettres patentes signées à Bruxelles le 21.01.1650). Il épousa, par contrat du 12.08.1634, Jeanne Lambelin, fille de Jean Lambelin, et de Jacquotte Vinot, de Scey-sur-Saône (70), qui lui donna :

- Péronne Jeannot qui épousa Antide Compez, notaire royal, procureur d'office et tabellion de la prévôté de Montbozon (70), cité plus loin

- Claude Jeannot, sans descendance directe. Il testa le 16.03.1718 en faveur de ses neveux et nièces.

- Gengulphe Jeannot, cité plus loin

- Claude Pierre Jeannot qui mourut jeune, sans alliance, avant le 21.11.1693, après avoir testé le 25.01.1692 en faveur de son père (de Mesmay, t. II, p. 158).

Cusance (Doubs)

Catherine Bernard, née à Servin le 94.10.1635, décédée ibid. le 19.04.1714, fille de Jean Bernard, procureur de la seigneurie de Cusance, épousa Laurent Ponceot le 07.01.1659 (R.P. de Servin).

Dampierre-sur-le-Doubs (Doubs)

François Elyon Bassand, juge-châtelain de la seigneurie de Dampierre (et greffier de la seigneurie de Neuchâtel-Bourgogne), épousa Jeanne-Marguerite Simonin dont le testament rédigé à Dambelin (25), fut reçu par le notaire Jean-François Pierre, le 21.08.1692, la testatrice n'ayant pu signer "à raison de sa grande indisposition" (Louis Borne, "L'Instruction publique en Franche-Comté", tome 1er, p. 432).

Dannemarie (Doubs)

François JEANNIN, recteur d'école à Glay (25), greffier de la justice de Dannemarie en 1788-1790 (L. Borne, ibid., p. 296)

Dole (Jura)

Henri de CROSEY, portier du château en juillet 1331 (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean de SAUVAGNEY, châtelain domanial de Dole en janvier 1337. Arm. : une bande entre deux cotices (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Etienne SEIGNORET, châtelain domanial de Dole en juillet 1347. Arm. : une tour (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Nicolas de FLORENCE, châtelain domanial de Dole en février 1354. Arm. : 6 besants, posés 3, 2 et 1 (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean DESCHAMPS, châtelain de Dole en 1363, fils de Jean Deschamps, châtelain de Rochefort. V. aussi Pesmes.
Arm. : d'azur à la fasce d'argent.

Etobon (Haute-Saône)

Othenin de VAITES était déjà châtelain domanial en novembre 1334. Arm. : trois quintefeuilles, brisées d'un lambel à trois pendants (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Huguenin de NOIDANS, châtelain domanial en 1344. Arm. : un lion (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Faucogney (Haute-Saône)

Guillaume de TRESTONDANS, lieutenant du châtelain domanial de Faucogney en novembre 1402. Arm. : une bande chargée de 3 chevrons (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean Gauthier de BEAUJEU, lieutenant du châtelain domanial de Faucogney en septembre 1414 : Arm. : 4 burelles. Cimier : une tête de bouc (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Guillaume de SACQUENAY, lieutenant du châtelain domanial de Faucogney en février 1439. Arm. : un lion. Cimier : un bec d'aile dans un vol (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Aimé de SAINT-AUBIN, lieutenant du châtelain domanial de Faucogney en décembre 1430. Arm. : une barre chargée de 3 besants. Supports : deux griffons (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean de SAINT-LOUP, lieutenant du châtelain domanial de Faucogney dans les années 1430. Arm. : 3 cotices. Supports ; 2 loups. Cimier: une tête de loup (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Philippe de SILLEY, lieutenant du châtelain domanial de Faucogney en janvier 1442. Arm. : une fasce. Supports : deux lionceaux.

Jean de NEUCHÂTEL, seigneur de montaigu et de Renel, châtelain domanial de Faucogney en octobre 1459. Supports : deux sauvages (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

François de MÂCON, écuyer, seigneur d'Esboz, gouverneur de Faucogney et de Luxeuil v. 1610-1620, fils de Jacques de Mâcon, écuyer, seigneur d'Esboz, et de Marguerite de Myon. Il épousa, le 13.07.1607, Guillemette Droz, dame de Vaivre, d'où deux fils : Jean de Mâcon qui succède à son père comme gouverneur de Faucogney, et Louis de Mâcon (Labbey de Billy, "Histoire de l'université du Comté de Bourgogne", t. II, p. 317).

Florimont (Territoire de Belfort, anciennement Haut-Rhin)

Jacques Etienne LAJANNE, né à Mont-de-Vougney (25) en 1664, † Florimont le 05.11.1731, greffier et tabellion de la seigneurie de 1696 à 1731. Il épousa Catherine Agnès Delfils, née en 1685, qui lui donna :
- Julien Joseph Lajanne, né à Florimont le 03.08.1712, † ibid. le 12.05.1790, qui épousa Anne Françoise Charles, née à Phaffans (90) le 05.05.1734,† Florimont le 02.07.1787, fille de Jean Charles, né à Grandvillars (90) le 26.06.1700, † ibid. le 07.06.1737 (fils de Jean Charles et de Marie Euvray) et de Claudine Jordain, née à Offemont (arch. de l'auteur). Descendance connue (voir
http://records.ancestry.com/Anne_Francoise_Charles_records.ashx?pid=33217409

Fondremand (Haute-Saône)

Perrenot de CHARIEZ, prévôt de Fondremand en 1330 (Arch. du Doubs, B - Ch. des Compes - 120).

GAUTHIER, prévôt de Fondremand en 1348 (Arch. du Doubs, B - Ch. des Comptes - 121).

Jean de RUY, châtelain domanial de Fondremand en novembre 1348. Arm. croix à croisillons appointés
(sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Fraisans (Jura)

Thiébaud d'ARBOIS, prévôt de Fraisans en 1347-1348 (Arch. du Doubs, B - Ch. des Comptes - 123).

Jean de MOLAIN (MOLANS), prévôt de Fraisans en 1348 (Arch. du Doubs, B - Chambre des Comptes - 115).

Perrin de SEROZ, châtelain domanial de Fraisans en décembre 1389. Arm. : croix ancrée (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Renaud BEAUVARLET, châtelain domanial de Fraisans en novembre 1404 (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Fourcault MERLET de FRONTENAY, châtelain domanial de Fraisans en novembre 1412. Arm. : échiqueté (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Fresne-Saint-Mammès (Haute-Saône)

Jean TROUDABBE, châtelain domanial en décembre 1368. Arm. : une fasce chargée de 3 besants (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean MARTIN, docteur ès droits, diplômé de l'Université de Bologne (Italie), avocat à Vesoul (Haute-Saône), châtelain de la seigneurie de la seigneurie au 16e siècle. Il épousa Charlotte Daniel de Chevannay, fille de Pierre Daniel de Chevannay, seigneur de Molamboz (39), un des vingt-huit notables de Besançon (25) en 1496 et d'Henriette Vincent, de Poligny (39).

Genevrey (Haute-Saône)

Antoine BRISSAUT, procureur d'office et tabellion de la seigneurie de Genevrey au 17e siècle (Dunod de Charnage, "Traité de la mainmorte", p. 40).

Grandvillars (Territoire-de-Belfort)

Louis DEVILLERS, né v. 1650, † Vauclusotte (25) le 15.05.1732, avocat en Parlement, procureur fiscal de la seigneurie de Grandvillars, fils de Claude Louis Devillers (1623-1690) et de Jeanne Crolot (1613-1663/). Il épousa Antoinette Françoise Duchesne, née vers 1666, † Vauclusotte (25) le 11.10.1726, qui lui donna :

- Marguerite Françoise Devillers, née à Grandvillars (90) le 10.05.1697

- Claude Josèphe Devillers, née à Grandvillars (90) le 30.05.1700

- Marie Charlotte Colombe Devillers, née à Grandvillars (90) le 16.05.1791, † Vercel (25) le 06.04.1779, qui épousa, v. 1725, Pierre Gaëtan Pourcelot, né v. 1681, † Passonfontaine (25), avocat en Parlement, fils de Claude Pourcelot et d'Etiennette Humbert, d'où neuf enfants dont Louis Charles Bonaventure Pourcelot (1725-1798), avocat en Parlement (descendance connue)

- Anne Louise Devillers, née à Grandvillars (90) le 05.01.1703

- Claude François Joseph Devillers, né à Grandvillars (90) le 05.04.1704 (R.P.).

Granges (Haute-Saône)

D'après une reconnaissance générale de 1689, la prévôté de Granges comprenait les villages suivants : Granges-le-Bourg, Granges-la-Ville,
Malval, Crevenans, Gémonval, Courcelles, Vacheresse, Saint-Georges, Lomontot, Vuillafans, Mignavillers ; la seigneurie de Granges comprenait encore les mairies de Faymont, Vellechevreux, Courbenans, Georfans, Bournois, Accolans, Arcey, Montenois, Moffans, Melisey, Saint-Barthélémy, l'Exutay, la Rue, Belonchamp, Andornay, Lyoffans, Saulnot, Villers-sur-
Saulnot, Chavanne, Onans, Farnibe, Masière (Médière), Romain, plus les autres villages qui n'étaient ni de la prévôté ni des mairies de Granges, savoir : Grammont, Sécenans, Mignafans, Senargent, Les Aynans dessus et dessous, Gouhenans, Athésans, Héricourt (Haute-Saône) (A.D. de la Haute-Saône, E 137).

Huguenin de BAVANS, écuyer, capitaine-châtelain d'Héricourt et de Granges en 1317, fils de Renaud de Bavans, chevalier, † v. 1317, et d'Agnès de Cothon (de Mesmay, I, p.143).

Pétremand MUCET, châtelain de Granges en 1423 (Archives du Doubs, B - Ch. des Comptes - 50).

Henri d'ORSANS, écuyer, maréchal héréditaire de l'archevêché de Besançon, cogouverneur de Besançon, capitaine-châtelain de Granges dans la seconde moitié du 15e siècle, fils de Jacques d'Orsans et de Marguerite de Vellefaux. Il épousa Jeanne de Domprel, fille de Conrad de Domprel, écuyer, et de Catherine de Longeville, qui lui donna :

- Etienne d'Orsans

- Rodolphe d'Orsans

- Louis d'Orsans, † 1520

- Simone d'Orsans qui épousa Georges de Montreux (de Mesmay).

Gray (Haute-Saône)

Richard de MAIREY, châtelain domanial de Gray en mai 1330. Arm. : un lion (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean de MOREY, prévôt de Gray en 1346-1347 (Arch. du Doubs, B - Ch. des C. - 126).

Richard de LA LOYE, écuyer, châtelain de Gray en 1347 (de Mesmay).

Jean de BONAY (BONNAY), prévôt de Gray en 1350 (Arch. du Doubs, B - Ch. des C. - 128).

Erard du FOUR, châtelain domanial de Gray en octobre 1398. Arm. : un sautoir engrêlé, cantonné de 4 mouchetures d'hermine (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Nicolas de LA ROCHELLE, seigneur d'Echenoz-le-Sec et Vellefaux, capitaine-châtelain de Gray vers 1600-1610, fils de Jean de La Rochelle et de Jeanne de Montfaucon, fille de Jean et de Blaise de La Palud. Il épousa : 1)par contratdu 20.06.1599, Françoise Thomassin, fille de Nicolas, baron de Montboillon, seigneur de Mercey, et de Béatrix de Vaux; 2) Catherine Chauvenel (de Mesmay, qui donne la descendance).

Grimont (Poligny, Jura)

Pierre VAUCHIER, châtelain et garde du trésor de Grimont jusqu'en 1535 (Archives du Doubs, B - Ch. des Comptes - 10)

Jean MOUCHET, nommé châtelain et garde du trésor de Grimont par Charles Quint, en remplacement de Pierre Vauchier, le 1er mars 1535 (Archives du Doubs, B - Ch. des Comptes - 10).

Grozon (Jura)

Jacques GOUTTE d'OR, prévôt de Grozon en 1276 (Arch. du Doubs, B - Ch. des Comptes - 69, 71).

Héricourt (Haute-Saône)

Châtelot

Jean Antoine DAGUET, commandant du châteeau dès 1766. V. Blamont.

Jonvelle (Haute-Saône)

Jean de MAILLERONCOURT, châtelain domanial de Jonvelle en octobre 1405. Arm. : une bande accompagnée de deux cotices, brisé d'un lambel à trois pendants (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jean de RAINCOURT, châtelain domanial de Jonvelle en janvier 1408. Arm. : une croix. Cimier : une tête d'aigle dans un vol. Supports : deux lionceaux (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Giraud de CHOILLEY, châtelain domanial de Jonvelle en avril 1472. Arm. : cinq billettes mises en sautoir. Supports : deux ours (sceau, P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, 1903).

Jougne (Doubs)

Claude alias Claude Antoine ROY, docteur ès droits, capitaine-châtelain de la seigneurie de Jougne de 1629 à 1644 et même au-delà, avant de devenir bailli de Nozeroy (39) et lieutenant local à Salins (39) en 1662-1673, fils de Jean Roy, de Nozeroy, et de Claudine Franchet, fille d'Antoine Franchet, de Pontarlier (25), docteur en médecine à Besançon (25), et de Françoise Hugon (de Mesmay). Sa femme et ses enfants sont cités dans le tome III, p. 258.

Jussey (Haute-Saône)

Guillaume MORTIER, prévôt de Jussey en 1336 (Arch. du Doubs, B - Ch. des Comptes - 80).

Nicolas de BUFFIGNECOURT, écuyer, capitaine du château de Jussey en 1460 (Arch. du Doubs, B - Ch. des Comptes - 104).

Antoine d'AUGICOURT, châtelain domanial de Jussey en 1464. Il épousa, en 1453, Agnès de Mont-Saint-Ligier, fille de Guyot de Mont-Saint-Ligier et de Marguerite de Gevigney (de Mesmay).

Laviron (Doubs)

Jacques Antoine THOURET, greffier de la justice seigneuriale de Laviron, o Orve (25) le 18.05.1688, baptisé à Crosey-le-Grand (25), fils de Pierre Thouret 1 et de Barbe Robelin (p. : Jacques Roy, de Rahon (25) ; m. : Marie Antoine Socié, de Solemont (25)). Il épousa à Laviron le 25.05.1728, Claude Bouchard, o Laviron (Grand Laviron) (25) le 01.05.1702, † 1771 (p. : Alexis Thouret ; m. : Claude Pahin dit Gounez, de Landresse (25)), fille de Claude Bouchard2, o v. 1671, et de Claudine Bouchard, o v. 1676 (fille de Nicolas Bouchard) qui lui donna au moins cinq enfants :

- Claude Joseph Thouret, o Laviron le 11.04.1729 (p. : Claude Joseph Bassand, seigneur de Laviron ; m. : Jeanne Claude Devillers).

- Jean Baptiste Thouret, o Laviron le 08.12.1730 (p. : sieur Jean Baptiste Lanchier ; marraine : Jeanne Étiennette Devillers).

- Pierre Joseph Thouret, o Laviron le 12.03.1733, † ibid. le 29.08.1793 (p. : Pierre Joseph Devillers ; m. : Rose Bouchard). Il épousa à Laviron, le 29.06.1762, Lucrèce Huot, o Laviron, o v. 1735, † Laviron le 30.03.1805, fille de Jean Claude Huot et d'Anne Marie Devillers, mariés à Laviron le 10.02.1722, d'où Jean Claude Thouret, o Laviron le 15.07.1763, † ibid. le 30.03.1821 qui épousa, le 21.04.1814, Jeanne Françoise Jourdan, o Luxiol (25) le 06.02.1776, † Laviron le 15.04.1763, fille de Pierre Joseph Jourdan (1742-1793) et d'Agathe Paris (1746-1825). N.B. : Avant d'épouser Jean Claude Thouret, Jeanne Françoise Jourdan avait eu une fille, Claire Josephte Jourdan, o Luxiol le 27.01.1796, † Clerval (25) le 08.02.1765, fille de soins, propriétaire, qui épousa à Clerval, le 28.11.1826, Joseph Bretillot (1799-1882), arrière-grand-père maternel du colonel Lucien Guilloz (1897-1982), de Clerval.

- Anne Thouret, o Laviron le 03.03.1739, † Clerval (25)

- Nicolas Augustin Thouret, o Laviron le 04.09.1755 (p. : Nicolas Roy ; m. : Jeanne Marguerite Martin).

Jacques Antoine Thouret fut témoin du décès de Claude Antoine Xavier [alias Claude Antoine François Xavier] PETIT, seigneur à Laviron [dit aussi PETIT de LAVIRON], † 02.07.1752 (R.P. de Laviron).

1 Pierre Thouret, o Orve v. 1653, fils de Pierre Thouret et de Françoise Devillers, épousa par contrat passé devant le notaire Claude Antoine Desestang, le 07.02.1696, Barbe Robelin, o Glainans (25), fille de Guillaume Robelin et de Françoise Thouret. Le mariage religieux fut célébré dans l'église de Sancey-le-Grand (25) le 19.02.1686.

2 Claude Bouchard a épousé Claudine Bouchard à Laviron (25) le 10.01.1696.

Luxeuil (Haute-Saône)

Claude BELIN, docteur ès droits, bailli de Luxeuil à la fin du XVIe siècle (de Mesmay).

François de MÂCON, écuyer, seigneur d'Esboz, gouverneur de Faucogney et de Luxeuil v. 1610-1620. V. Faucogney.

Mandeure (Doubs)

Claude François BONNEFOY, de Belvoir, capitaine et juge-châtelain de Mandeure en 1657-1683.
Jacques ROBARDEY, demeurant à Neufchâtel, procureur fiscal en 1683-1688.
Claude François PARRENIN, procureur fiscal en 1717-1733.
Jean Baptiste Joseph BONNEFOY, ancien conseiller à la Table de Marbre du Parlement de Besançon, juge, châtelain et gouverneur de Mandeure en 1725-1733.
François CHERVOILLOT, maire de Mandeure en 1736-1761.
Jean Claude CHERVOILLOT, notaire, co-tabellion et grand maire de la seigneurie en 1760-1793 puis greffier après l'annexion de la principauté de Mandeure par la France. Il mourut à Mandeure le 04.02.1811.
Jean Baptiste MESSAGIER, procureur fiscal de Mandeure en 1774-1777
Charles Adrien MESSAGIER, procureur fiscal de Mandeure en 1777-1788. Il ne fut châtelain qu'à titre occasionnel en 1784
Jean Claude ROBARDEY, seigneur de Feule, juge, capitaine-châtelain et gouverneur de Mandeure en 1771-1782
Joseph CHARMOT, greffier de Mandeure en 1783-1788 (testament de Claude François Menegoz).

Marchaux (Doubs)

Pierre JEANNOT, praticien, nommé tabellion de la terre et seigneurie de Marchaux, le 22.05.1732, puis procureur fiscal de la seigneurie le 21.01.1742, par Gasparine de Grammont, dame dudit lieu (de Mesmay, t. II, p. 158).

Montbéliard (Doubs)

Huguenin d'ACCOLANS, écuyer, châtelain de Montbéliard en 1347, fils d'Odot d'Accolans, écuyer. Arm. : de gueules au chevron d'or (de Mesmay).

Pierre de CROSEY, écuyer, châtelain de Montbéliard, qui testa le 13.10.1359 (de Mesmay, rééd., III, 466).

Montbozon (Haute-Saône)

Richard de VUILLAFANS, écuyer, châtelain de Montbozon en 1345 (de Mesmay).

Guyot de MONTBOZON, écuyer, châtelain domanial de Montbozon de 1363 à 1367. Il épousa Heluys de Gouhenans (de Mesmay).

Antide COMPEZ, notaire royal, procureur d'office et tabellion de la prévôté de Montbozon. Il épousa, par contrat du 23.09.1663, Péronne Jeannot, fils de Pierre Jeannot le Jeune, notaire, procureur d'office de la seigneurie de Cromary (voir plus haut) et de Jeanne Lambelin (de Mesmay, t. II, p. 158).

Montfaucon (Doubs)

Jean de MOUSTIER, écuyer, châtelain de Montfaucon en 1336, date à laquelle il fut témoin au testament de Jacques d'Arguel, chevalier, seigneur de Rosey (Pidoux, "Notices généalogiques")

Jehan ALVISET, scribe de la seigneurie de Montfaucon en 1572 (Patricia Guyard, "Les Forêts des Salines", t. I, p. 445; Arch du Doubs 7 E 1333, fol. 81 v°).

Pierre COQUILLOT (alias COQUILLET) était déjà commis du scribe de la seigneurie de Montfaucon en 1572 avant de devenir scribe à son tour (Patricia Guyard, "Les Forêts des Salines", t. I, p. 445; Arch du Doubs 7 E 1333, fol. 81 v°).

Montjustin (Haute-Saône)

Jean d'AMONCOURT, châtelain de Montjustin en 1353 (Arch. du Doubs, Chambre des Comptes - 67).

Jean GEVIGNY de MONTBY, châtelain de Montjustin en 1367-1368 (Arch. du Doubs, B - Ch. des Comptes - 134).

Guillaume d'IGNY, † 1419, châtelain domanial de Montjustin. Il épousa Jacquette d'Aucelle (d'Auxelles), fille de Jacques d'Aucelle (d'Auxelles), chevalier, et de Marguerite de Cusance (de Mesmay).

Montmorot (Jura)

Hugues de SAUVAIGNEY (SAUVAGNEY), châtelain de Montmorot en 1358-1360 (Arch. du Doubs, B - Chambre des Comptes - 88).

Claude BONTEMS, seigneur de Fourg (25), écuyer de Marie de Bourgogne (fille de Charles le Téméraire) en 1486, capitaine-châtelain de Montmorot à la fin du 15e siècle. Il épousa Philippe de Chaussin (de Mesmay).

Montrivel (Champagnole) (Jura)

Guillaume SEGUIN, bailli de Montrivel pour S.M.C. v. 1600, † 1604. Il épousa Catherine Nélaton, fille de Jacques Nélaton, de Quingey (25) (de Mesmay).

Mont-Sainte-Marie (Labergement-Sainte-Marie) (Doubs)

André LARESCHE, de Malbuisson (25), procureur fiscal de l'abbaye de Mont-Sainte-Marie en 1742 (R.P. de Frasne).

Mouthe (Doubs)

Denis FRANCHET, seigneur de Noironte, notaire, châtelain de la seigneurie de Mouthe en 1607.Fils de Claude Franchet et d'Anne Grenier (fille de Nicolas Grenier, de Besançon, et d'Antoine de La Perrière), il épousa, le 22.01.1567, Anne Couthenet, fille de Pierre Couthenet et de Jeanne Cécile, de Pontarlier (25), qui lui donna dix enfants (Pidoux, "Notices généalogiques")

Pierre BROCARD, notaire, greffier de la justice seigneuriale en 1607-1615 (L. Borne, "L'Instruction publique en Franche-Comté", t. I, p. 320).

Jean le Jeune LHOMME, notaire, procureur de la justice seigneuriale en 1614-1623 (ibid.)

Pierre LHOMME, procureur en 1625 (ibid.)

Claude BESUCHET, notaire, greffier vers 1620 puis procureur de la justice seigneuriale en 1627 (ibid.)

Jean BROCARD, procureur en 1635 (ibid.)

Claude PAULIN, notaire, greffier de la justice seigneuriale en 1635-1650 (ibid.)

Léger COURTHET, notaire, procureur de la justice seigneuriale en 1639-1646 (ibid.)

Jean François PAULIN, recteur d'école et greffier de la justice seigneuriale en 1737-1750 (ibid.)

La Muire (Jura)

Denis TROUILLOT, né au Pin (39) le 17.04.1727, † Plainoiseau (39) le 21.04.1806, greffier de la justice seigneuriale, fils de Gabriel Trouillot (1668-1746) (fils de Gabriel Trouillot, fermier du château de Pin et marchand) et de Huguette Marchand (1683-1747). Il épousa à Plainoiseau, le 07.11.1746, Alexice Monnier (1720-1793), qui lui donna plusieurs enfants dont :
- Jean Baptiste Trouillot, né au Pin le 12.07.1752, † ibid. le 15.01.1825, député du Pin à l'assemblée préliminaire du bailliage de Lons-le-Saunier en 1789, membre du conseil du district de Lons-le-Saunier (1790), maire du Pin de 1800 à 1815 (R.P. et E.C. du Pin ; R.P. de Plainoiseau).

Neuvelle (Haute-Saône)

Pierre JEANNOT, praticien, procureur fiscal de la seigneurie de Neuvelle par lettres du 11.01.1730, de Jeanne-Baptiste de Hénin-Liétard, marquise de Sorans, dame de Neuvelle et Cromary (de Mesmay, t. II, p. 148). V. aussi Chambornay-les-Bellevaux.

Noroy-le-Bourg (Haute-Saône)

Guillaume de NOROY, chevalier, maire et prévôt de Noroy en 1164 (de Mesmay)

Pïerre de NOROY, prévôt de Noroy en 1235. Il épousa Adeline N. qui lui donna 5 enfants : Hugues, Guillaume, Pons, Béatrix, Simone (de Mesmay).

Aymonin de NOROY, prévôt de Noroy et de Borey en 1304. Il épousa Mathiote, fille d'Estevenin Rachart de Pont, écuyer (de Mesmay).

Nozeroy (Jura)

Balthazar ROY dit REGIS, secrétaire de sa Majesté Catholique, amodiateur en 1587 de la seigneurie de Nozeroy confisquée par Philippe II à Guillaume le Taciturne, prince d'Orange, « traître à son Dieu et à son Roisé ». Il épousa Blanche de Pommereux, † 26.05.1588, fille de Jean de Pommereux, secrétaire de sa Majesté Catholique, membre du conseil des sauneries de Salins (39), et d'Anceline Marchant.

Palise (Doubs)

Claude François JEANNOT, laboureur, institué greffier de la justice seigneuriale de Palise, Moncey, Venise, Thurey par Claude Joseph Poutier, seigneur du lieu, fils de Gengulphe Jeannot et d'Adrienne Plantamour, fille de Claude Plantamour et de Pierrette Baudot, de Moncey (25). Il épousa Jeanne Marguerite Règle, de Moncey (25) qui lui donna :

- Anne Claude Jeannot

- Adrienne Jeannot qui épousa Nicolas Humbert, de Traitiéfontaine (70)

- Hélène Jeannot qui épousa Bon Gernay, d'Aulx-lès-Cromary (70)

- François Antoine Jeannot (alias Jannot), docteur ès droits, avocat en Parlement (1748), citoyen de Besançon (24.12.1764), qui épousa, par contrat du 18.03.1748, Marie Elisabeth Guillaume, fille de Claude Antoine Guillaume, lieutenant particulier au bailliage-présidial de Besançon, et de Barbe Rance, dont il eut plusieurs enfants dont Bon Adrien Jannot de Moncey, né le 31.07.1754, maréchal de l'Empire, duc de Conegliano, premier inspecteur de la Gendarmerie (sur ce personne, voir J.-M. Thiébaud, Thierry Choffat et Gérard Tissot-Robbe, "Les Francs-Comtois et l'Empire").

- Élisabeth Jeannot qui épousa, par contrat du 23.07.1737, Jean Étienne Pierre, citoyen de Besançon (25)

- Jean Baptiste Jeannot

- Pierre François Jeannot, † 1741 (de Mesmay, t. II, p. 158).

Passavant (Doubs)

Étienne VERNEREY, procureur de la seigneurie de Passavant, † 1654, fils de noble Nicolas Vernerey, procureur de la seigneurie, épousa à Servin (25), le 09.12.1592, Françoise Belot, fille de noble Jacques Belot, procureur fiscal au bailliage de Baume-les-Dames (25), et de Girarde Grosjean, d'où :

- Guyonne Vernerey qui épousa, v. 1620, Simon Roussel, d'Ornans (25) (de Mesmay).

Pesmes (Haute-Saône)

Jean DESCHAMPS, lieutenant d'Huart de Raincheval, bailli de Pesmes, en 1367, puis capitaine de Pesmes, fils de Jean Deschamps, châtelain de Rochefort. Trois fils connus :
- Perrin Deschamps, écuyer
- Huguenin Deschamps, chevalier, † 1388 sans postérité de Marguerite Chambier (fille de Perrin Chambier et de Ne de Nozeroy), châtelain de Châtelguyon en 1371
- Gérard Deschamps (de Mesmay). V. aussi Dole.

Poligny (Jura)

Hugues de MOLPREL, prévôt de Poligny, vivant en 1106-1202, père de Pierre de Molprel, sire du lieu (de Mesmay).

Guillaume de LISSEY, châtelain de Poligny en 1276 (Arch. du Doubs, B - Ch. des C. - 69).

Girard FEVRIER, prévôt de Poligny en 1285 (Arch. du Doubs, B - Ch. des C. - 69).

CONRAD, prévôt de Poligny en 1286 (Arch. du Doubs, B - Ch. des C. - 70).

Pontarlier (Doubs)

Hugues (II) de PONTARLIER, chevalier, capitaine-châtelain de Pontarlier en 1353-1353. Il épousa Guyette de Buvilly qui testa le 27.02.1354 (de Mesmay).

Jean de L'AULE, châtelain et receveur du péage de Pontarlier en 1359. Arm. : d'azur au chevron d'or accompagné de 3 têtes de boeuf du même (de Mesmay).

Estevenin de L'AULE, châtelain domanial de Pontarlier en 1400-1405 (de Mesmay).

Quingey (Doubs)

Viénat du PONT, châtelain de Quingey en 1276 (Arch. du Doubs, B - Ch. des C. - 69).

Rang-lès-L'Isle (Doubs)

Jacques BASSAND, né à Sancey-le-Long (25) le 15.08.1624, † ibid. le 08.05.1685, notaire, procureur fiscal de la seigneurie, fils de Pierre Bassand, notaire, et de Claudine Mairot. Il épousa : 1) Pierrette Jeangrand, fille de Jacques et de Claudine Gouvernal, qui lui donna une fille, Claude Françoise Bassand, † 27.07.1714, déshéritée par son père pour s'être mariée encore mineure avec Hugues Morel, citoyen de Besançon (25) ; 2) Foy Briot dit du Cloz (et non Françoise des Abriots comme l'écrit le général de Mesmay) qui lui donna un fils, Pierre François Bassand, né à Rang-lès-L'Isle v. 1658, † ibid. le 08.07.1706, qui épousa à Ornans (25), le 18.04.1686, Jeanne Claude Pourcelot (1660-1734), fille de Claude Pourcelot (fils de Nicolas Pourcelot et d'Etiennette Bouhélier), bannelier de la seigneurie de Cicon (25) pour la famille de Rye, et d'Etiennette Humbert (fille de Jacques Humbert et de Jeanne Martel) (R.P.).

François-Xavier GUILLOZ, né vers 1727, † Rang-lès-L'Isle (25) le 12.04.1800, propriétaire, praticien, procureur fiscal de la seigneurie de Rang en 1756, député du Tiers Etat à l'assemblée préliminaire du bailliage de Baume-les-Dames (25) et député du Tiers Etat à l'assemblée générale du bailliage d'Amont en 1789, maire de Rang en 1792, administrateur du directoire du district de Baume-les-Dames en l'an III, fils d'Etienne Guilloz alias Guillot (1685-1749), négociant, et de Jeanne Françoise Bassand (mariés le 10.05.1717) (1). Il épousa en l'église Sainte-Madeleine de Besançon (25), le 10.02.1750, Marguerite Billoz (alias Billot), née à Soye (25) v. 1720, † Rang-lès-L'Isle (25) le 17.06.1789, fille de Jean Etienne Billoz et de Claude Françoise Gaudy, qui lui donna :
a. Pierre François Guilloz, né à Rang le 02.04.1751
b. Jeanne Baptiste Guilloz, née à Rang le 28.11.1752, qui épousa Jean Claude Morel, né à Maîche (25)
c. Jean François Guilloz, né à Rang le 16.07.1754, † 22.08.1840, curé de Gray (70)
d. Jean Jacques Guilloz, né en 1756, † 1808
e. Jeanne Françoise Guilloz, né à Rang le 18.11.1756, † 1828, qui épousa à Rang, le 08.05.1785, Nicolas Grégoire Barberet, né à Rang le 24.04.1762, secrétaire du juge de paix en 1792-1797, commandant en chef le bataillon de l'Isle-sur-le-Doubs de la Garde nationale en 1797, maire de Rang, fils d'Adrien Simon Barberet et d'Anne Françoise Jeannin, d'où 1) Marie Françoise Victoire Barberet, née à Rang le 06.09.1785; 2) Jeanne Antide Philippe Barberet, née à Rang le 14.08.1787; 3) Jeanne Baptiste Simone Barberet, née à Rang le 02.11.1789; 4) Jean François Barberet, né à Rang le 08.01.1792; 5) Anne Pierrette Barberet, née à Rang le 01.01.1794; 6) Henriette Barberet, née à rang le 18.03.1796; 7) Marianne Simone Barberet, né à Rang le 26.11.1797; 8) Pierre François Barberet, né à Rang le 29.06.1800.
f. Claude Victor Guilloz, né à Rang le 29.03.1760, † Tressandans (25) le 09.02.1830, laboureur, maire de Tressandans, qui épousa à Rougemont (25), le 14.05.1793, Anne Françoise Jean, née au moulin de Presles (70) le 02.12.1774, † Rougemont (25) le 30.10.1835, fille de Pierre Antoine Jean et de Charlotte Françoise Comtey, d'où :
- Anne Césarie Guilloz qui épousa, en 1830, Charles François Alexandre Pétremant (1799-1854), maire de Tressandans
- Charlotte Françoise Guilloz, née à Rang le 25.05.1794
- Françoise Geneviève Guilloz, née à Rang le 23.06.1796
- Théodore Guilloz, né à Rang le 30.08.1798, † Rougemont (25) le 28.03.1850, raffineur de sucre, négociant, maire de Tressandans, qui épousa à Rougemont, le 06.08.1825, Jeanne Marie Larue, née à Rougemont le 14.06.1802, † Rougemont le 13.10.1838, fille de Joseph Larue et de Jeanne Baptiste Pourthier (1764-1820), d'où plusieurs enfants :
1. Joseph Ferdinand Guilloz (1826-1856), zouave en Algérie
2. Anne Césarie Guilloz (1828-1893) qui épousa, en 1858, Jean Etienne Gaudot, docteur en médecine, exerçant à Saint-Ferjeux (70)
3. Caroline Guilloz (1830-1895) qui épousa, en 1853, Pierre Bossu, négociant à Rougemont, d'où Anne Bossu qui épousa Modeste Petitjean, meunier
4. Marguerite Félicie Guilloz (1832-1890), religieuse
5. Alexandre Charles François Guilloz (1832(1902), militaire
6. Claude Victor Guilloz (29.05.1833-25.11.1883), négociant, président de l'administration municipale de Rougemont, qui épousa à Montbozon (70), le 09.01.1867, Marie Rose Françoise Perrin, née à Montbozon (70) le 14.06.1847, † Tressandans (25) en 1901, d'où
Théodore Guilloz, né à Rougemont (25) le 18.05.1868, † Nancy (54), 12, rue Saint-Léon, en mai 1929, inh. à Bucey-lès-Gy (70), pharmacien, médecin, radiologue, professeur à la Faculté de Médecine de Nancy, chevalier de la Légion d'honneur (07.11.1911), qui épousa à Nancy (54), le 11.05.1886, Clémence Guéniot, née à Jeuxey (88) le 03.10.1875,† Nancy le 24.02.1925, fille de Constant Guéniot (1834-1886), notaire, et de Marie Virginie Jeanpierre (1844-1875), d'où : a. Germaine Guilloz (199-1954)qui épousa en 1924 Jean Cor, polytechnicien, ingénieur des Ponts et Chaussées, fils de Nicolas Narcisse Cor (1863-1949), officier de la Légion d'honneur, et de Marguerite Jeanne Neyreneuf (1872-1929) ; b. Alice Marie Françoise Guilloz (1908-1997), chevalier de l'ordre national du Mérite, qui épousa à Paris 14e, le 28.01.1929, Pierre Cor (1903-1952), polytechnicien, ancien élève de l'Ecole des Mines, ingénieur conseil de Saint-Gobain puis ingénieur conseil indépendant (frère de Jean Cor cité ci-dessus).
7. Eugénie Marie Guilloz (1834-1882) qui épousa François Alphonse Poête (1825-1898), percepteur
8. Octavie Guilloz (1837-1884), religieuse.

(1) Ce couple eut d'autres enfants dont : a. Pierre François Guilloz, né à Rang (25) le 13.01.1720, † Orchamps-Vennes (25) le 24.05.1792, inh. devant son confessionnal, directeur du séminaire de Besançon (25), curé d'Orchamps-Vennes (Doubs),député du clergé pour le bailliage du Milieu (dit aussi de Dole) aux Etats Généraux de 1789, élu évêque constitutionnel du Jura le 12.02.1790 (mais ayant refusé ce poste d'où une nouvelle élection qui désigna François Xavier Moyse, des Gras (25)).
Saint-Julien (Doubs); b. Claude Antide Guilloz, né à L'Isle-sur-le-Doubs le 15.11.1724, prêtre ; c. Jean Claude Guilloz, né à L'Isle-sur-le-Doubs le 13.06.1728.

g. Claude Antide Guilloz, né à Rang le 12.02.1762, négociant à Besançon (25) qui épousa Anne Pierrette de Grosset, née à Besançon (J.-M. Thiébaud, Les Députés de Franche-Comté ... en 1789, p. 286-287, R.P. et E.C.; dossiers Légion d'honneur; Archives diocésaines, Base historique du clergé comtois).

Saint-Julien (Doubs)
Pierre Louis FAREY, procureur de la seigneurie de Saint-Julien en 1736 (R.P. de Saint-Hippolyte)

Santans (Jura)

ESTEVENIN, prévôt de Santans en 1331-1336 (Arch. du Doubs, B - Ch. des Comptes - 147).

Etienne de VADANS, receveur de la seigneurie de Santans en 1358-1359 (Arch. du Doubs, B - Ch. des Comptes - 148).





[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr