Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 5809166 visiteurs et 6494123 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: Noms géographiques étrangers dans l'Ancienne Corée (2)


        Option avancées ...

 Titre: Noms géographiques étrangers dans l'Ancienne Corée (2)
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  · TAEHAN-HAEHYOP (DAEHANHAEHYEOP) : détroit connu en français sous le nom de DÉTROIT DE CORÉE, en anglais, sous celui de KOREA STRAIT et, en japonais, sous ceux de TSUSHIMA KAIKYO ou TSUSHIMA STRAIT (traduction anglaise du précédent) depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Le nom de DÉTROIT DE CORÉE apparut pour la première fois sur une des cartes (plan n° 43) de l'Atlas du Voyage de La Pérouse (publié en 1797). Tous les géographes anglais du 19e et du 20e siècles l'ont repris sous la forme de KOREA STRAIT. De nos jours, les Japonais tentent de lui substituer le nom de TSUSHIMA KAI-KYO (détroit de Tsushima).
· TAKE ISLANDS : v. DOKDO
· TAKESHIMA ou TAKE SHIMA : v. DOKDO
· TARGET ROCK : rocher du Jeollanam-do (Chollanam-do), situé dans la mer du Sud, à 34,71583 de latitude N et 127,7981 de longitude E.
· TAS DE FOIN (île) : île du Chungcheongnam-do, située dans la mer Jaune, à 36,34028 de latitude N et 126,2703 de longitude E. Étonnante appellation dont l'origine française reste à contrôler mais est hautement probable.
· THE DUMPS : îles à 34,69472 de latitude N et 128,6083 de longitude E.
· THISTLE ISLAND : île du Jeollanam-do (Chollanam-do), située à 34,37194 de latitude N et 125,9369 de longitude E.
· THORNTON ISLAND : île située près de Cheju-do (Jejudo), dans la mer du Sud, à 33,94556 de latitude N et 126,3242 de longitude E.
· TIKHMENEV (CAP) : cap de la mer de l'Est baptisé par les Russes. Voir PORT DYDYMOV
· TOK-DO : v. DOKDO
· TOKDO : v. DOKDO
· TOK-TO : v. DOKDO
· TOKTO : v. DOKDO
· TONAIKAI : v. KOMUNDO
· TONG-JOSON MAN (DONGJOSEONMAN : baie sur la mer de l'Est (mer du Japon), dans l'actuelle Corée du Nord. Elle abrite le port de Wonsan. Cette baie, connue aussi sous le nom de Broughton Bay doit cet autre nom au navigateur anglais William Robert Broughton (1762-1821) qui longea les côtes orientales de Corée à bord du HMS Providence (1) en 1797 et débarqua sur la côte de Pusan (actuellement Busan) dont il traça la carte. C'était le premier explorateur européen qui mit le pied dans le royaume de Corée (après un voyage de deux années) car le comte de la Pérouse s'était contenté dix ans plus tôt à faire des relevés géographiques en restant au large. Les Coréens envoyèrent des gardes armés pour surveiller les cinquante matelots qui avaient débarqué et n'avaient qu'une hâte : voir partir au plus tôt ces étrangers. Les Britanniques exposèrent leurs besoins en bois, en eau et en nourriture qui furent satisfaits dans les plus brefs délais. Après dix jours d'escale, le HMS Providence regagna la haute mer. Le gouverneur de Pusan envoya un rapport à la cour en insistant sur les dimensions impressionnantes du bateau et le physique de ces étrangers hauts comme des « poteaux », dépourvus de pommettes (ce qui donnait à leurs visages la forme de « noix de ginkgo ») et porteurs de grands nez, Broughton visita l'île japonaise de Hokkaido et remonta jusqu'à l'île Sakhaline, soit 15 miles plus au nord que son prédécesseur français. De son périple, il a laissé A Voyage of Discovery to North Pacific Ocean, publié à Londres en 1804 (Choe Yong-shik, Journeys into Choson (32); The Western Touch British seamen explored Pusan's shores, article électronique sur http://kn.koreaherald.co.kr/SITE/data/html). La baie de Broughton s'appela aussi CHOSEN KAIWAN puis TONGJOSON MAN.
(1) Avec un équipage de 115 hommes.
· TSUSHIMA-KAIKYO : v. TAEHAN-HAEHYOP
· TSUSHIMA STRAIT : v. TAEHAN-HAEHYOP
· TUMAN-GAN (alias DUMAN) : fleuve qui sert de frontière naturelle entre la Corée du Nord, la Chine et la Russie. En chinois, il porte le nom de TUMEN et, en russe, de TYUMEN-ULA (TYOUMEN-OULA) [ТЮМЕН УЛА].
· TUMEN : v. TUMAN-GAN.
· TYUMEN-ULA (TYOUMEN-OULA) : v. TUMAN-GAN.
· UDO : île appelée aussi BEAUFORT. Elle doit son nom à l'Irlandais Francis Beaufort (1774-1856), cartographe maritime fameux, qui créa l'échelle toujours en usage et porteuse de son nom pour mesurer la force des vents. En 1829, il devint hydrographe officiel de l'Amirauté Britannique et occupa ce poste pendant 25 ans (durée jamais égalée ni auparavant ni depuis). Ce scientifique avait commencé sa carrière sur un vaisseau marchand de la Compagnie des Indes Orientales en devenant successivement midship, lieutenant et capitaine. Il fut anobli et devint Sir Francis Beaufort en 1849
· ULLUNG-DO (alias ULLEUNGDO : île de de 73 km² située dans la mer de l'Est située à 37º 30' de latitude Nord et 130º 52' de longitude Est. Conquise sur des pirates japonais par le royaume de Silla, elle a été baptisée DAGELET en 1787 par le comte de la Pérouse, commandant de l'expédition qui explora les côtes orientales de la Corée, Elle doit son nom à l'astronome d'Agelet qui accompagnait ce dernier lors de son expédition autour du monde. Joseph de Plaute d'Agelet (né le 25.11.1751, + à Botany Bay en 1788 dans des conditions non élucidées) (1), élève de Lalande de 1767 à 1772, professeur de mathématiques à l'École Militaire de Paris depuis 1777, est connu en particulier pour avoir calculé la distance entre le centre de la planète Mercure au soleil, dressé la carte de l'éclipse de 1778, découvert une nova de magnitude 6 apparue dans la constellation du Sagittaire (27, 28 et 29 juillet 1783) et été un des scientifiques choisis pour observer le second voyage en ballon du Professeur Charles au Champ de Mars le 27 août 1783. Avant d'être coopté par le comte de Lapérouse, d'Agelet avait déjà participé à l'expédition de Kerguelen. Une carte de l'île a également été dessinée en 1887-1888 (2) par les géographes de la fameuse corvette Vityaz (sous les ordres du capitaine de 1er rang S. O. Makarov) et publiée en 1889 par le directeur du service hydrographique du ministère de la Marine Impériale Russe. Les Russes appelaient alors eux aussi Dagelet cette île de la mer de l'Est. Bien qu'elle ait été baptisée Ullung-do (alias Ulleung-do ou Ul-do) par ordonnance impériale coréenne nº 41 du 25.10.1900, elle est encore expressément citée sous le nom d'île Dagelet dans le traité de paix de San Francisco signé entre les forces alliées et le Japon le 8 septembre 1951. Les Japonais la connaissent sous les noms de Matsu Shima ou de Utsuryo To. Elle est reliée aux ports coréens de Hupo et Pohang par des liaisons maritimes régulières.
(1) On a publié diverses études sur les travaux de cet astronome. Voir, par exemple, Benjamin Apthorp Gould, Reduction of the Observations of Fixed Stars made by Joseph de Plaute d'Agelet, at Paris, in 1783-1785, with a Catalogue of the Corresponding Mean Places referred to the Equinox of 1800, Washington, 1866, in-4°, 261 p.
(2) Cette carte a été publiée par le ministère russe de la Marine en 1889 (Archives Nationales de la Marine Russe, fonds 1331, fonds 1331, vol. 7, p. 1549).
· UNFROFSKY alias UNFROSKII : v. YONG-IL-MAN
· UTSURYO-TO : voir ULLUNG-DO
· VASHON CAPE : pointe dans la région de Pusan (Busan), sur la mer du Sud, à 35,05806 de latitude N et 129,0978 de longitude E.
· VASHON ROCK : île dans la région de Pusan (Busan), dans la mer du Sud, à 35,03583 de latitude N et 129,0960 de longitude E.
· VENANCOURT ROCK : rocher du Jeollanam-do (Chollanam-do), situé dans la mer du Sud à 34,52028 de latitude N et 128,3439 de longitude E. Il doit probablement son nom à un marin de la famille Cornette de Venancourt.
· VENSA : variante graphique du port de WONSAN (v. ce nom) sur la mer de l'Est
· VOSTOCHNOE : voir DONGHAE
· WACHUSETT (bay) : tire son nom de l'USS Wachusett, war steamer (navire de guerre à vapeur) américain, commandé par le commandant Robert Wilson Shufeldt qui atteignit les côtes de Corée sur la mer Jaune en 1867. C'est ce même officier qui, revenu à bord de l'USS Swatara, télégraphia au secrétaire d'État américain Frelinghuysen qu'il avait enfin signé un traité de paix, d'amitié, de commerce et de navigation avec deux représentants du gouvernement du royaume de Choson (Joseon) le 22 mai 1882. Les historiens appellent parfois ce document le « Traité Shufeldt ». Il a été ratifié le 26 février 1883 par le Sénat américain (Craig S. Coleman, American Images of Korea, p. 35, 37, 38).
· WHITE ROCKS (stones) : nom anglais donné au début du 19e siècle par l'explorateur russe Ivan F. Krusenstern vers 1804-1805 en l'honneur de William Broughton qui visita les eaux de Corée en 1797.
· WHITE STONES (island) : nom anglais donné au début du 19e siècle par l'explorateur russe Ivan F. Krusenstern vers 1804-1805 en l'honneur de William Broughton qui visita les eaux de Corée en 1797.
· WONSAN : port actuellement en Corée du Nord, sur la mer de l'Est.
· YELLOW BEACH : zone de débarquement le 15 septembre 1950 au centre de la rade du port d'Incheon. Ce nom de code a été donné par l'état-major américain du général MacArthur.
· YELLOW SEA : v. HANGHAE
· YOUNG : v. CAPE YOUNG
· YONG-IL-MAN (alias YEONG-IL-MAN) : baie bordant la côte septentrionale du cap Kuryongpeo (Guryeongpo). Elle abrite le port de Pohang. Les officiers russes du Pallada l'ont baptisée OUNFROVSKY alias UNFROFSKY lorsque ce vaisseau explora les côtes coréennes en avril-mai 1854 (I. S. Ounfrovskii, commandant du Pallada, était capitaine-lieutenant de la Marine Impériale Russe). On retrouve ce toponyme russe sur la Karta vostochnogo berega polouostrova Korei, imprimée en cyrillique en 1860 et conservée sous la cote Ko 102/III-40 au Département des Cartes Géographiques de la Bibliothèque Nationale de Russie à Saint-Pétersbourg
· ZAVALICHINE (alias ZAVALISHIN en transl. angl.) : île baptisée par les Russes et située près de Port Lazarev. C'est sur des rochers à proximité de l'île Zavalichine que s'échoua la fameuse corvette Vityaz (commandée par le capitaine de premier rang Zarine qui poursuivit ses travaux d'observation des côtes en attendant les secours). Le "Bobr" arriva le premier sur les lieux (1er mai 1893) et prit à son bord tout l'équipage du "Vityaz". Pour saluer le courage du capitaine Zarine qui avait permis le sauvetage de tous ses hommes, on baptisa le lieu de la catastrophe PORT ZARINE (voir ce nom) (Alexei Postnikov, op. cit.).





[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr