Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 5907663 visiteurs et 6597987 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: Inventaire des archives privées de Jean-Marie Thiébaud (III)


        Option avancées ...

 Titre: Inventaire des archives privées de Jean-Marie Thiébaud (III)
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  XLIX. Contrat de mariage entre haut et puissant seigneur messire Alexandre Louis de Lattier de Bayanne, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, ci-devant major de cavalerie et actuellement employé dans l'état-major des armées, fils de haut et puissant seigneur Louis de Lattier de Bayanne, marquis, seigneur d'Orcinas, Divajeu, Lambres et autres places, et de haute et puissante dame Catherine de Sibaud de Saint-Ferréol, habitant à Valence, et demoiselle Angélique Adrienne Joséphine Élisabeth de La Porte de L'Arthaudière, fille de haut et puissant seigneur messire Claude Joseph François de La Porte, chevalier, marquis de L'Arthaudière, seigneur dudit lieu, de Saint-Lattier, La Forteresse, Quincieu, etc., et de haute et puissante dame Élisabeth de Montchenu, habitant au château de L'Arthaudière, paroisse de Saint-Bonnet de Chavagne. Le futur marié est assisté de son oncle, messire Anthoine de Lathier, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, ancien capitaine de cavalerie, résidant aussi à Valence. La dot de la mariée s'élève à 82 000 livres. Fait au château de L'Arthaudière, le 8 octobre 1767, devant le notaire Berruyer, en présence de Jean Pierre Brun, curé dudit Saint-Bonnet, et de Pierre Lucque Vallier Collombier, avocat au Parlement, conseiller du Roi, maître des eaux et forêts au siège de la maîtrise de Saint-Marcellin (cahier de 12 pages).

L. Compte de tutelle rendu à Monsieur Jean Alfred LEMOUST DUCLOS de VARANVAL, né à Paris le 29 novembre 1822, employé au ministère des Finances (fils unique du couple Pierre Robert LEMOUST DUCLOS- Victoire LEVESQUE de VARANVAL, mariés à Paris en juin 1821 et par contrat passé devant le notaire Bonnefoud le 6 juin 1821), par Madame Victoire LEVESQUE de VARANVAL, domiciliée à Paris, rue d'Angoulême Saint-Honoré n° 25, veuve, en premières noces, de Pierre Robert LEMOUST DUCLOS, décédé à Paris le 22 juin 1830 (l'inventaire après décès ayant été fait par Maître Lairtullier, notaire à Paris), et, en secondes noces, de Monsieur Anne Charles François Xavier PICOT, comte de MORAS, sous-intendant militaire, officier de l'ordre royal de la Légion d'honneur, décédé en la même ville le 21 mars 1844. Acte dressé au château de Varanval, commune de Jaux (Oise), devant maître Demenchy, notaire à Compiègne (Oise), 24 mars 1844, en présence de Louis Charlemagne Dumont, garde champêtre de la commune de Jaux, y demeurant, lieu-dit Les Tartres, et Jean-Baptiste Nicolas Dutemple, cultivateur, demeurant au hameau de Varanval, commune de Jaux (cahier de 48 pages).

LI. - Acte de procédure devant François de Lenfernat*, chevalier, seigneur d'Avrolles**, Fouronnes, etc., ancien capitaine au régiment de Béarn, chevalier de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis, grand bailli d'épée, gouverneur de la ville d'Auxerre, pays auxerrois, vallée d'Aillant et Hurepoix,
entre Damoiselle Marie Marguerite Calmus ( ?), épouse du sieur Hubert Didier Lapierre, arpenteur géomètre, arpenteur en la maîtrise particulière des eaux et forêts du comté et bailliage d'Auxerre, demeurant audit lieu, intimée et défenderesse, comparant par Maître Boniface Paradin, son avocat et M. Pierre Louis Bachelat, son procureur, d'une part,
et ledit sieur Hubert Didier Lapierre, 5 septembre 1780 (cahier de parchemin de 4 pages).

*François Vincent de Lenfernat, né à Montigny-la-Resle (Yonne) le 27.03.1733, † à Auxerre (Yonne) le 29.04.1791, fils de Charles Roch de Lenfernat, seigneur de La Bande, et d'Henriette Françoise Le Vuyt de Naumort, épousa 1) Marie Guyard des Forges ; 2) Marie Le Charpentier de la Barre, veuve de son prédécesseur, Thomas André Marie d'Avigneau, seigneur de Fouronnes, † le 12 février 1765 (Abbé Jean Lebeuf, Ambroise Challe, Maximilien Quantin, Mémoires concernant l'histoire civile et ecclésiastique d'Auxerre et de son ancien diocèse, Auxerre, éd. Perruquet et Rouillé, 1855, p. 554). C'est suite à son second mariage qu'il devint seigneur de Fouronnes.
** Avrolles est une ancienne commune de l'Yonne qui a fusionné le 1er janvier 1971 avec Saint-Florentin.

LII. Contrat de mariage entre Jean Gaston TRUFFÉ, fils de noble homme TRUFFÉ, premier et plus ancien conseiller juge magistrat au bailliage et siège présidial de Provins (77), et de demoiselle Adrienne YTHIER, et demoiselle Louise RAYER, fille de feu noble homme Louis RAYER, conseiller du Roi, juge magistrat audit siège, et de demoiselle Barbe BERTHIER, émancipée par justice, sous la charge de vénérable et discrète personne messire Jean BERTHIER, prêtre, chanoine en l'église royale et collégiale Saint-Quiriace de Provins. Le futur était assisté de noble homme Jean TRUFFÉ, conseiller du Roi et lieutenant criminel en l'élection de Provins, Charles YTHIER, bourgeois dudit Provins, ses oncles, maître André TRUFFÉ, avocat à Provins, son frère, et Claude GRAPART, écuyer, sieur de BOISGUICHARD, conseiller du Roi, auxd. sièges du bailliage de Provins, ses cousins germains, et ladite future, du sieur BERTHIER, son oncle et curateur, de noble et scientifique personne messire Jean RAYER, prêtre, curé de l'église royale et collégiale Saint-Quiriace et chanoine de Saint-Nicolas de Provins, Messieurs Nicolas RAYER, avocat, avocat, et Claude RAYER, ses frères, Nicolas RAYER, conseiller du Roi, élu en l'élection de Provins, Denis Boot, conseiller du Roi, élu aud. siège, Nicolas RAYER le Jeune, ses cousins germains, et Étienne CARRÉ, avocat en Parlement, demeurant audit Provins, aussi son cousin. Passé au logis de la future devant Gabriel BABÉE, notaire, garde-notes et tabellion royal juré héréditaire en la ville de Provins, le 15 avril 1659 (cahier de parchemin, 12 p.).

LIII. Donation entre vifs par demoiselle Hierosine de Fortia, femme de noble Jehan de Patris, citoyen et habitant de la ville de Carpentras (fils de Monsieur Charles de Patris), à chacune de ses trois filles, François, Anne et Hélène de Patris, de la somme de mille écus d'or, réservant toutefois, sur ce total de 3000 écus d'or, une somme de 1500 écus d'or pour un éventuel futur enfant mâle, 28 novembre 1584 (cahier de 4 pages).
N.B. : Françoise de Patris, une des trois filles, née vers 1575, épousera à Carpentras, le 25.04.1602, François de Raffélis, seigneur de La Roque-Alric, fils d'Élie de Raffélis, seigneur de La Roque-Alric, et de Louise de Tertulle (mariés en Avignon le 24 janvier 1559) (1). Louise de Tertulle était la fille de Nicolas de Tertulle, seigneur de Bagnols, et de Clarisse des Rolands. (1) Pithon-Curt, « Histoire de la Noblesse du Comtat-Venaissin », tome IV, p. 574-575).

LIV - Contrat de mariage entre Léonard Ganier, laboureur, demeurant au village de Croz (Croze), paroisse de Saint-Pierre-de-Fursac (département actuel de la Creuse), et Françoise Alamete, fille de feus Silvain Alamete et Martialle Bernard, et veuve de René Geay. 27 juillet 1691 (un cahier de 4 pages, papier).

LV - Vente d'un journal de champ au territoire de Poligny (Jura), lieu-dit "En Pauletot", par le sieur Denis François Detienne, lieutenant invalide, et dame Jacques Claudine Outhier, sa femme, à Jean joseph et Jean François Fromond, père et fils communiers, de Poligny, pour la somme de 1200 livres et 48 livres d'étrennes, devant le notaire Grandvaux, de Poligny, en présence de Jean Claude et Philippe Joseph Soudague, vignerons, le 27 novembre 1780 (cahier papier de 8 pages).

LVI - Echange de plusieurs vignes entre Claude Antoine et Jacques Girard, de Poligny (Jura), frères, tanneurs, d'une part, Michel Fromond, vigneron, Jeanne Simone Boutioux, sa femme, et Jean Joseph Fromond, leur fils, communiers, d'autre part. Passé devant Anatoile Antoine Tavernier, de Poligny, notaire royal, en présence de Philibert Mandrillon, de Chasaut (Chassal) (Jura), et d'Anatoile Chevin, de Montholier (Jura), laboureurs, 23 octobre 1738 (cahier papier de 8 pages).

LVII - Provision de l'office de changeur en la ville de Pontarlier (Doubs), département de la monnaie de Besançon (Doubs) au profit du Sieur Alexis François MERMOT sur la résignation qu'en a faite le Sieur Etienne François BARBAUD, dernier titulaire. Certificat adressé par Pierre GUYON, écuyer, conseiller secrétaire du roi, directeur général des monnaies de France, Paris, le 2 mars 1754 (cahier papier de 4 pages, petit cachet de cire rouge).

LVIII - Certificat de RACINE, curé de La Grand-Combe (Grand-Combe-Chateleu)(Doubs), attestant que le sieur Alexis VERMOT, originaire de Pontarlier (Doubs), changeur de la monnaie au dit lieu, est établi "depuis quelque temps" à ladite Grand-Combe (Grand-Combe-Chateleu) (Doubs), 15 décembre 1771.
Certificat de Claude François Bathilde MAIRE, lieutenant général du bailliage royal de Pontarlier (Doubs), attestant que le sieur Racine, est prêtre et curé de La grand-Combe(Grand-Combe-Chateleu) (Doubs), 18 décembre 1771.
Attestation du curé Racine (1) que le Sieur Claude Henri BOBILLIER (2), notaire royal, postule pour succéder à Alexis MERMOT comme changeur de la ville de Pontarlier et que ledit BOBILLIER est né et baptisé à La Grand-Combe (Grand-Combe-Chateleu) (Doubs) le 24 février 1737.
(papier avec cachet de cire rouge aux armes royales entourées de l'inscription SIGIL. PRAEFECTURA*PONTIS*ALIENSIS.

(1) Joseph Alexis dit Alexis Racine, né à Morteau (Doubs) le 19.05.1714, décédé à Grand-Combe-Chateleu le 16.06.1774, fils de Jean Guillaume Racine et d'Ignacienne Françoise Girard.
(2) Fils de Jean-François Bobillier et de Gertrude Lambert. Il a épousé à Morteau (Doubs), le 15.11.1757, Claude Gertrude Roussel, fille de Pierre Antoine Roussel et d'Anne Françoise Baverel.

LIX -
FACTUM pour François Le Gallois, escuyer ; Tanneguy Le Gallois, escuyer, sieur de Beaujeu, Capitaine entretenu dans la Marine ; et Dame Mari Elizabeth Le Gallois, veuve de Nicolas de Cahaigne, escuyer, Sieur de Boismorl, héritiers par bénéfice d'inventaire de défunct Robert Le Gallois1, leur père, escuyer, Lieutenant de la Prévosté de l'Hôtel, valet de chambre de la reine mère Marie de Médicis, intimez, appelans, demandeurs & défendeurs, contre Dame Marie de Saint Aubin, veuve en secondes nopces de Jean Onfroy, Conseiller, Secrétaire du Roy ; & Monsieur Maistre Thomas du Moustier, seigneur de Canehy, conseiller au Parlement de Rouen, comme ayant épousé Dame Marie Anne Onfroy, fille et héritière du sieur Onfroy, appelans, intimez, défendeurs & demandeurs (suite à l'appel interjeté par les parties d'une sentence rendue au Chastelet de Paris le 23 avril 1681 (cahier de papier, 48 p.).
1 Robert Le Gallois épousa en 1631 Marie de Saint Aubin, fille de François de Saint-Aubin, bourgeois de Paris « fort accommodé ». Receveur de l'abbaye de Caen (font le cardinal de Lyon était titulaire) pour 35 000 livres par an, avant de prendre la Ferme es Aydes des trois Elections de Caen, Falaize et Bayeux, à laquelle il associa François de Saint Aubin, son beau-père, à compter du 1er janvier 1638 et jusqu'au 1er janvier 1643, le bail étant de 87 000 livres par an , il avait été choisi pour porter aux reines la nouvelle de la prise de La Rochelle « et cet honneur fut suivy de la permission que le Roy lui donna d'ajouter un roc à ses armes, pour preuve qu'il se signala au Siège de cette Ville ». Décédé prématurément, il laissa une jeune veuve âgée de 23 ans, Marie de Saint Aubin, qui fut enlevée, dix mois après la mort de Robert Le Gallois, par Jean Onfroy, originaire des environs de la ville de Caen et entré au service de Robert Le Gallois en qualité de valet.

LX - CONTRAT DE MARIAGE entre August Rastouil, chef d'institution, domicilié à Toulouse, fils de Jacques Rastouil, employé sur le canal du Midi en retraite, et de feue Madame Marie Bessière, autorisé par monsieur Léon Rastouil, son frère, et Mademoiselle Amélie Rastouil, sa soeur, d'une part;
et Madmoiselle Louise Alexandre Pauline Soumet, mineure, fille de feu Alexandre Soumet, capitaine en retraite, et de Madame Louise Marie Jeanne de Banse, domiciliée à Castelnaudary, autorisée de sa mère, de Monsiur Pierre Michel Resseguier, son beau-père, et assistée de Madame Anne Soumet, épouse de Monsieur Bose, sa soeur, de Demoiselles Hélène, Louise et Marie Soumet, ses soeurs, de Monsieur Damaze Pujol, avocat, son beau-frère, d'autre part.
Passé à Castelnaudary dans la maison de Monsieur Resseguier, par devant Grégoire Crouzet et son collègue Bertrand, tous deux notaires à la résidence de Castelnaudary, le 1er juin 1835 (cahier de quatre pages sur papier timbré).

LXI - QUITTANCE donnée par Monsieur Pierre-Michel Resseguier, ingénieur géomètr, domicilié à Castelnaudary, autorisés à recevoir les deniers de son épouse, madame Pauline de Bause, son épouse, veuve de Monsieur Alexandre Soumet, conformément à leur contrat de mariage passé devant Maître Maublat, notaire à Castelnaufdary, les 2 et 18 janvier 1828, et par Madame Pauline Bause, veuve de Monsieur Alexandre Soumet, épouse en secondes noces de Monsieur Resseguier,

à Monsieur Guillaume Campagnac, pharmacien à Castelnaudary, de la somme de 25 000 francs.

Passé à Castelnaudary devant Grégoire Crouchet et son collègue Aynard, notaires, le 19 octobre 1830 (cahier de 4 pages, papier timbré).

LXII - Arrêt du Conseil d'Etat du Roi du 21 janvier 1789 et pièces relatives à cet arrêt (un cahier imprimé de 24 p., papier). Ce document contient : 1) une lettre de M. de Puységur(1), secrétaire d'Etat de la Guerre, ayant celui de Franche-Comté, en date à Versailles du 23 janvier 1789, adressée à MM. les vingt-deux Gentislshommes qui ont déposé chez le notaire Laude à Besançon, leur adhésion au résultat du conseil du 27 décembre dernier; 2) Une lettre de M. de Puységur, à la même date aux neuf Membres de la chambre du clerfé qui ont donné leur adhésion au résultat du conseil du 27 décembre; 3) une réclamation de plusieurs membres de la chambre du clergé des tats de Franche-Comté (Seguin, chanoine député du chapitre métropolitain de Besançon ; Gaillande, prieur de Colonne; Bourgon, chanoine député du chapitre de Villersexel; Marmet, doyen du chapitre de Saint-Michel de Salins et député aux Etats ; le prieur Poinsot, chanoine et député du chapitre de Ray ; Domet de Mont, doyen et député du chapitre de l'église royale et collégiale de Notre-Dame d'Arbois ; Millot, chanoine député du chapitre de la Magdeleine de Besançon ; Lompré, chanoine député du chapitre de Champlitte ; Huchez, prieur de Saint-Louis et chanoine à Gray) ; 4) une réclamation de Membres de la chambre de la noblesse contre le même arrêté (le prince de Saint-Mauris, le vicomte de Toulongeon, d'Arçon, le baron de Raclet de Mercey; Monciel, Lesay-Marnézia, le comte de Portier, le comte de Reculot, la baron de Fraguier, le marquis de Château-Renaud, le chevalier d'Autume, le marquis de Froissard de Bersaillin, le comte de Raincourt, le baron de Glâne, le vicomte de sagey, le marquis de Vaulchier du Deschaux, le baron de Montjustin, le chevalier de Trestondans, de Chaillot, le vicomte de Romanet, le marqui de Toulongeon, de Grammont).
(1) Chastenet de Puységur.

LXIII - Vente par Jean Baptiste QUINERE, de Florimont, et Marie Anne BOMPART, sa femme, à Jean Claude STOFFE, dudit Florimont, d'un journal de champ, lieudit Es Belossiers, touchant Henri Montigny de bise et de vent... pour la somme de 66 livres tournois. Acte passé devant Jacques Etienne LAJANNE, greffier et tabellion de la seigneurie de Florimont le 05.06.1730 (parchemin).

LXIV - Lettre adressée au bailli de Château-Thierry ou au lieutenant général par Emmanuel-Théodose de La Tour d'Auvergne, souverain de Bouillon, duc d'Albret et de Château-Thierry (1), grand chambellan de France, demeurant à Paros en son hôtel, quai Malaquet, paroisse Saint-Sulpice (une feuille double, papier timbré)
(1) Né en 1668, décédé le 16.05.1730, fils de Maurice Godefroy de La Tour d'Auvergne, duc de Bouillon (1641-1721) et de Marie Anne Mancini, duchesse de Bouillon (1649-1714), fille de Michele Lorenzo Mancini et de Gitrolana Mazarino (1614-1656), sur de Giulio Mazarino (le ministre cardinal Mazarin).

LV - Constitution française - Sénat conservateur, cahier imprimé de 8 pages papier, signé du prince de Bénévent, président, des comtes de Valennce et de Pastoret, secrétairs, du prince architrésorier, des comtes Abrial, Barbé-Marbois, Emmery, Barthelémy, Beldersbuch, Berthollet, Beurnonville, Cornet, Carbenara, Legrand, Chasseloup, Chollet, Colaud, Davoust, de Gregory, Decroix, Depère, Dembarrère, Dhannersaert, Destutt-Tracy, d'Harville, d'Hédouville, Fabre (de l'Aude), Ferino, Dubois-Dubais, de Fontanes, Garat, Grégoire, Herwyn de Nevèle, Jaucourt, Klein, Journu-Aubert, Lambrechts, Lanjuinais, Lejéas, Lebrun de Rochemont, Lemercier, Meermann, de Lespinasse, de Montbadou, Lenoir-Laroche, de Malleville, Redon, Roger-Ducos, Père, Tascher, Porcher de Richebourg, de Ponté-Coulant, Saur, Rigal, Saint-Martin de Lamotte, Sainte-Suzanne, Sieyès, Schimmelpenninck, Van Deden, Van de Gelder, Van de Poll, Venturi, Vaubois, duc de Valmu, Villetard, Vimar, Van-Zuylen, Van-Nyevelt. Vu : le baron de Bartenstein, gouverneur général.



[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr