Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 5633097 visiteurs et 6277119 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: Le gaijin bochi (cimetière pour étrangers) d’Aoyama à Tôkyô


        Option avancées ...

 Titre: Le gaijin bochi (cimetière pour étrangers) d’Aoyama à Tôkyô
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  Le gaijin bochi (cimetière pour étrangers) d'Aoyama à Tôkyô

par Jean-Marie Thiébaud

- TÔKYÔ - le cimetière d'Aoyama (Reien) (Aoyama signifiant littéralement « montagne bleue » en japonais), ouvert en 1872, regroupe actuellement quelque 100 000 tombes familiales sur une superficie de 26 000 m², au milieu de 200 cerisiers et de nombreux autres arbres. L'adresse de ce cimetière est Minami-Aoyama-2-Chome (station Gaeienmae, sortie 1). À mi-chemin de l'entrée nord et de l'entrée centrale, on trouve une section de 2000 m² qui est réservée aux étrangers. Un panneau avec 68 notices rédigées en katakana et en anglais indique l'emplacement des principales tombes.

Dans cette partie du cimetière, on trouve une douzaine de Français :

des missionnaires des Missions étrangères de Paris : Honest BALANCHE (1853-1882), Justin BALETTE (1852-1918), Jean-Baptiste BERGER (1864-1891), Mgr Pierre-Marie OSOUF (1829-1906), premier archevêque de Tôkyô, Mgr François BONNE (1855-1912), archevêque de Tôkyô, Mgr Jean-Pierre REY (1858-1930), archevêque de Tôkyô, Augustin TULPIN (1858-1933), inhumés dans le cimetière des missionnaires.
- Albert du BOUSQUET (1837-1882), lieutenant d'infanterie et interprète de la légation de France, et son épouse, Maria du BOUSQUET (1850-1930).
- Pierre N. OSUT ( ?) (1829-1906).
- J. F. SARAZIN (1838-1906), consul de France honoraire.
- Michael STEICHEN (1857-1929)
- Jean-Baptiste VERDOLLIN, né vers 1848, décédé à Tôkyô le 07.01.1891.

Des Britanniques :

- William Douglas COX (1844-1905).
- Margaret DENBIGH, née vers 1841, † au Japon le 16 mars 1906, sur de G. D. Denbigh, marchand.
- Victoria DENING, † 1889, épouse du Reverend Walter Dening, pasteur de l'église épiscopale. Ce dernier, correspondant de Lafcadio Hearn, est l'auteur de The Life of Toyotomi Hideyoshi (1536-98), édité à Kôbe en 1930 et réédité dans les années 1950.
- Hugh FRASER, né le 22 février 1837, † en poste à Tôkyô le 4 juin 1894, envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire de Grande-Bretagne au Japon. Une incription indique : Here rests Hugh Fraser of the House of Balmain in Scotland. British Minister in Japan Son of Sir John Fraser, KCMG [knight commander of St Michael and St George] and of Selima his wife. Born at Slede Hill, Kent Feb 22 1837, Entered Queen's Service Jan 15 1855 Fell asleep in Christ Jun 4 1894 Erected by his wife and family and by the members of Her Majesty's diplomatic and consular services in Japan.
- Mary A. GUNDRY (1836-1905).
- Frederick Wiliam HAMMOND, né le 25 septembre 1841, † au Japon le 20 août 19°7.
- Mary J. HOLBROOK CHAPPELL (1852-1912), missionnaire méthodiste, épouse du Canadien Benjamin CHAPPELL, cité plus loin.
- Gervas K. HOLMES, † mystérieusement au Japon le 10 juin 1906.
- Arthur LLOYD (Reverend), né le 10 avril 1852, † 27 octobre 1911, missionnaire, professeur, traducteur en anglais de la nouvelle « Démon d'Or » de Konjiki Yasha (histoire d'un jeune étudiant nommé Kanichi, amoureux depuis son enfance d'Omiya qui épousa le riche Tomiyama. Mais Kanichi ignorait que la jeune femme avait été contrainte à ce mariage par ses parents. Désormais de glace, Kanichi ne s'intéressa plus qu'à l'or et, pour s'en procurer, devint usurier, semant le malheur auteur de lui. Cette histoire a été portée à l'écran par Koji Shima en 1953).
- Alexander MACMILLAN, né vers 1851, † Tôkyô le 2 novembre 1899.
- le major général Henry Spencer PALMER, né à Bangalore (Inde) le 30 avril 1838, † 10 février 1893, ingénieur militaire qui travailla à la construction du port de Yokohama.
- Albert Robert PATTISON (1865-1907).
- Thomas RYDING GREEN, né à Liverpool vers 1835, décédé à Yokohama le 6 janvier 1898.
- Frederick William STRANGE, né vers 1854, arrivé à Yokohama en 1873, professeur d'anglais à son arrivée puis homme d'affaires, † d'une maladie cardiaque le 5 juillet 1889. C'est lui qui introduisit les courses d'aviron au Japon.
- Dorothy TENNANT, † 1890
- Paul TENNANT
- Elizabeth THORNTON (1852-1904).
- John Caroll WRIGHT, né le 21 avril 1891, † 13 juillet 1891.

Deux Irlandais :

- Captain Francis (alias Franck) BRINKLEY, né à Leinster (Irlande) en 1841, † le 12 octobre 1912. Il arriva au Japon en 1867 en qualité d'officier d'artillerie attaché à la légation britannique avant de devenir, en 1871, conseiller étranger du gouvernement Meiji. Il fonda et dirigea le journal Japan Mail de 1881 à sa mort. Il épousa Tanaka Yasuko, fille d'un samouraï.
- Charles DICKINSON WEST, né à Dublin (Irlande) en 1847, † 1908, technicien, arrivé au Japon en 1882 en qualité de oyatoi gaikokujin, professeur d'architecture navale et de génie mécanique à Kobu Daigakko, la division charpente-menuiserie de l'université de Tôkyô et on peut encore voir sa statue dans le campus.

Trois Canadiens :

- Alice E. BELTON, née à Clayton (Ontario, Canada) en 1867, décédée au Japon en 1904, missionnaire méthodiste, enseignante dans diverses écoles et travaillant à Kanazawa. Elle vint une première fois au Japon de 1894 à 1899, rentra au Canada pour raison de santé et revint de 1902 à sa mort (Anamizu Tsueneo, « Deux missionnaires méthodistes canadiennes et Tokuyo Nikaido Nikaido à Kanazawa », Nihon Joshi Daigaku Kiyo, 1999, vol. 29, p. 61-72 (en japonais)).
- Benjamin CHAPPELL, né à Charlottetown (Prince Edward Island, Canada) le 3 avril 1852, décédé à Hagi (Japon) le 3 mai1925, pasteur méthodiste, fils de Benjamin Chappell, né à Charlottetown le 25 octobre 1812, décédé audit lieu le 24 février 1858, et de Mary Barber, née à Charlottetown avant 1815, décédée à Hillsborough Park (Prince Edward Island, Canada) le 17 janvier 1874, fille de Jabez Bernard. Il épousa l'Anglaise Mary J. HOLBROOK CHAPPELL (1852-1912), citée plus loin, qui lui donna trois enfants : Constance, Mary et Jean.
- Mary VANCE, née à Burlington (Ontario, Canada) le 8 février 1858, décédée à Tôkyô le 27 septembre 1892.

Huit Allemands :

- Karl Anton BRÜCK (1839-1880)
- Udo EGGERT (Dr), né le 19 juin1848, décédé le 1er mars 1893, juriste, professeur de sciences politiques. Sa pierre tombale porte l'inscription allemande : Hier ruet in Gott Dr. UDO EGGERT Proffessor de Staatswissenschaften geb.D. 19 Juni 1848 gest.d. 1 Maerz 1893 .
- Paul EHMANN, né à Bielsko (Silésie, Prusse, actuellement en Pologne) le 28 juillet 1858, décédé à Tôkyô le 16 mars 1901 (inscription en allemand sur la pierre tombale).
- Karl FLAIG, né à Waldsee (Souabe, Allemagne) le 7 mai 1865, décédé à Tôkyô le 28 août 1907. Sa tombe porte l'inscription : Hier Ruht Karl Flaig geboren 7 Mai 1865 in Waldsee gestorben 28 August 1907 in Tokyo Gewidmet Von den Imperial Hotels Ltd und von seinen Freunden (Ici repose Karl Flaig, né à Waldsee le 7 mai 1865, décédé à Tôkyô le 28 août 1907. Offert par Imperial Hotel Ltd et ses amis).
- Caesar JUNGHERR, né à Hanau (Hesse, Allemagne) le 1er février 1854, décédé à Tôkyô le 18 mai 1904 (inscription en allemand sur la pierre tombale).
- Lucius C. M. LANGGUTH, né à Heusden le 10 mars 1854, décédé à Tôkyô le 24 avril 1906 (inscription en allemand sur la pierre tombale).
- Adolf LUBOWSKI, né à Islezen, Buckelberg, Katscher, Silésie (Prusse) le 13 septembre 1833, décédé au Japon le 22 septembre 1897.
- Julius Karl SCRIBA, né à Darmstadt le 5 juin 1848, décédé à Kamakura (préfecture de Kanagawa) le 3 janvier 1905, éminent chirurgien, exerçant d'abord à Fribourg en Brisgau puis conseiller étranger appelé par le gouvernement de l'ère Meiji. Arrivé en 1881, il donna des cours de dermatologie et de chirurgie pendant 25 ans à l'université de Tôkyô, formant toute une génération de jeunes chirurgiens japonais, pratiquant même en 1892 la première trépanation effectuée dans ce pays. Son assistant japonais, le docteur Miyake Hayari (1867-1945) devint le premier neurochirurgien de son pays. Le buste de Scriba orne l'université de Tôkyô (Yoshio Mishima ; « The Dawn of Surgery in Japan », Surgery Today 2006, vol 36, n° 5, p. 395-402).

Des Américains :

- Flora BEST : v. Flora B. HARRIS.
- Alice BISHOP, femme de William J. BISHOP, née vers 1873, décédée le 9 mars 1900. Sa tombe porte l'indication : Christian Literature Society Japan.
- Un enfant (prénom non cité), né et mort en 1902, fils de William J. BISHOP et de sa (seconde) femme Clara May BISHOP. N.B. : Des lettres de William J. Bishop et de Clara May Bishop (1903-1916) sont conservées à l'Abilene Christian University (ACU) ainsi que Plain Statement of Work in Japan, écrit par William J. Bishop en juin 1910.
- Gilbert BOWLES, né le 26 novembre 1869, décédé le 31 janvier 1960, quaker, fondateur avec les diplomates japonais Nitobe Inazo et Sawada Setzuko la Peace Society, tentant en vain d'arrêter la militarisation du Japon dans les années 1930. Le monument funéraire du cimetière d'Aoyama n'est peut-être que commémoratif car la sépulture de ce personnage se trouve au Ivy Cemetery Prescott, Walla County (Washington, U.S.A.).
- Charlotte P. BROWN : v. Gideon Draper Jr.
- CHAPPELL : v. HOLBROOK CHAPPELL.
- Lucretia H. CLEMENT, née à Lowell (Massachusetts, USA) le 12 février 1831, décédée à Tôkyô le 26 juillet 1908.
- Gideon DRAPER Jr, né à Clifton Springs, Ontario County (New York) le 22 juin 1828, décédé à Yokohama le 8 décembre 1889, et son épouse, Charlotte Prickney Brown (Prickney Brown-Draper), née à Clifton, Ontario County (New York) le 13 septembre 1832, décédée à Hakodate le 7 avril 1899.
- Gideon Clarence DRAPER, né le 8 septembre 1886, décédé au Japon, fils des précédents.
- Edwin DUN, né dans un ranch près de Springfield (Ohio) en 1848, décédé au Japon en 1931, propriétaire de ranch, arrivé au Japon en 1873 à bord du steamer Great Republic et vécut d'abord à Sapporo de 1875 à 1883. Il supervisa l'élimination des loups et des chiens sauvages (au sud-est de l'île d'Hokkaido) et apporta au Japon de Meiji l'élevage bovin (dans l'île d'Hokkaido) et les techniques agricoles les plus modernes de son temps. Il sera secrétaire de la légation américaine au Japon en 1893.
- William Clark EASTLAKE (1834-1887), dentiste, introducteur de l'art dentaire au Japon.
- Frank W. (William) EASTLAKE (1858-1905), fils du précédent.
- Pascal L. EASTLAKE (1888-1954), fils du précédent.
- Charles E. GARST, né à Dayton (Ohio) le 21 août 1853, décédé à Tôkyô le 8 décembre 1888. Après avoir été cadet de 1872 à 1876, il servit comme second lieutenant au 15th US Infantry puis il s'engagea comme missionnaire à la Foreign Missionnary Society (FCMS) of the Disciples of Christ (créée en 1877) et arriva à Yokohama le 18 octobre 1883.
- Flora B. (BEST) HARRIS (1850-1909) qui a épousé le suivant le 23 octobre 1873 et lui donna deux filles, Florence et Elizabeth.
- Merriman Colbert HARRIS, né à Beallville (Ohio) le 9 juillet 1846, fils de Colbert et Catherine Harris, missionnaire envoyé servir dans la zone Pacifique-îles Hawaï, vice-consul américain à Hokkaido du 6 novembre 1875 au 6 octobre 1876, superintendant des missions japonaises à San Francisco en 1886, évêque méthodiste en charge du Japon et de la Corée dès 1904. Dans sa jeunesse, il avait servi comme caporal au 12th Ohio Volunteer Cavalry pendant la guerre civile américaine de 1863 à 1865. Il a été décoré à deux reprises de l'Ordre du Trésor sacré et décéda à Aoyama le 8 mai 1921.
- Henry HARTSHORNE, né le 16 mars 1823, décédé à Tôkyô le 10 février 1897, docteur en médecine, professeur d'anatomie, de physiologie, d'hygiène et de sciences naturelles, élu membre du Collège des médecins de Philadelphie en 1851, un des fondateurs de l'American Public Health Association en 1872. Il vint au Japon pour aider la communauté quaker, une première fois en 1893 et à nouveau de 1895 à sa mort. Il épousa, le 8 janvier 1849, Mary E. Brown, décédée en 1886.
- Enfant HOSKING (sans précision du prénom), fils de Richard et Sarah Hosking, cités ci-dessous.
- Ralph Burgess HOSKING, né le 7 août 1881, décédé le 16 décembre 1887, fils de Richard et Sarah Hosking, cités ci-dessous.
- Richard HOSKING, né en 1855, décédé le 30 janvier 1898.
- Sarah Anne HOSKING, épouse de Richard HOSKING cité ci-dessus.
- John Ashbourne Gordon ROBINSON (1889-1889), fils de Cooper et Bessie Robinson.
- Martha SHELBOURNE ROBINSON (1884-1885), fille de Cooper Shelbourne et Bessie Robinson.
- Duane B. SIMMONS (1837-1897), médecin éminent qui s'installa à Yokohama, y répandit avec James Curtis Hepburn (1815-1911) l'usage de la vaccination antivariolique, des mesures de prévention contre le choléra, le traitement des maladies infectieuses et vénériennes. Il épousa à New York City, le 5 mai 1869, Maria Antoinette Simmons dont il divorça en 1880. Sa pierre tombale indique : In memory of Duane B Simmons M D of New York For many years a resident and friend of Japan who died Feb 19, 1889 at Tokyo. This stone is erected by his Japanese friends (À la mémoire de Duane B. Simmons, docteur en médecine, de New York, résident et ami du Japon pendant de nombreuses années, qui décéda le 19 février 1889 à Tôkyô. Cette pierre a été élevée par ses amis japonais).
- Connell SMITH
- Percy A. SMITH (Reverend) (1876-1845), missionnaire.
- Uriel SMITH, né le 16 juillet 1889, décédé le 13 avril 1891.
- Maria T. TRUE (1841-1896), épouse du Reverend Albert TRUE.
- Olive WHITING BISHOP, née à Jasper (New York, U.S.A.) en 1847, décédée en 1914, épouse du Révérend Charles BISHOP, pasteur méthodiste, auquel elle donna un fils, Carl WHITING BISHOP, né à Tôkyô le 12 juin 1881, lieutenant de la marine américaine.
- Anna WHITNEY (1834-1883), fondatrice du Akasaka Hospital qui fonctionne encore de nos jours.
- Edmund Radcliffe WOODMAN (Révérend) (1851-1909), missionnaire au Japon pendant 29 ans.
- Maurice E. WOODMAN (1897-1899), fils du Révérend Edmund Radcliffe WOODMAN, cité ci-dessus.
- May Lassell WOODMAN (1856-1921), épouse du Révérend Edmund Radcliffe WOODMAN, cité ci-dessus.

Trois Italiens :

- Edoardo CHIOSSONE, né à Arenzano près de Gênes en 1809, décédé d'une crise cardiaque le 11 avril 1898, arrivé au Japon le 12 janvier 1875, peintre (portraits de l'empereur du Japon en uniforme militaire (1893) et de plusieurs membres de la famille impériale) et fin graveur auquel on doit sans doute la technique de fabrication des timbres-poste et des billets de banque dont celui encore en cours de 10 000 yens orné du portrait de Fukuzawa Yukichi.
- Isidoro Francisco LOUVERIO
- Silvia Maria PATERNOSTRO

Un Hollandais

- Guido H. F. VERBECK (alias VERBEEK), né à Zeist (Pays-Bas) le 28 janvier 1830, décédé d'une crise cardiaque à Tôkyô le 10 mai 1893, missionnaire et un des principaux conseillers politiques du gouvernement Meiji.

Un Coréen

- C. KIM (1894).

Deux Russes

- Samuel CHTCHERESCHEVSKY
- Susan CHTCHERESCHEVSKY

On trouve aussi dans le quartier des étrangers du cimetière d'Aoyama des tombes d'enfants comme celle d'Allen DO BONCHI (sans date), de Vera ECKERT (1909-1909), de Joseph HEGO, décédé le 12 juin 1897 à l'âge de 6 ans, d'Anna Grace NEWTON, décédée le 10 septembre 1889, âgée de 1 an 9 jours, fille de Reverend J. C. C. Newton et de Mrs L. E. Newton, de Warren Reynolds SCHWARTZ, né le 26 septembre 1888, décédé en mars 1892, second fils de Herbert Warren et de Lola SCHWARTZ, des enfants de Cooper et Bessie ROBINSON.

Il n'a pas été possible de découvrir avec certitude la nationalité de :

- Vittorio AYMONIN (1823-1888)
- Charles Cory BRADBURY
- Raymond Theodore BRADBURY
- Perine DITTRICH (1860-1891)
- Marie FRAZIER, épouse de John SCHWARTZ
- Henry A. HOWE (1844-1899)
- E. L. JAMES
- Erwin KAUFFMANN, décédé le 11 février 1889
- Ine KESSLER
- Harry P. KNOTT
- Frederick William KRECKER
- Alan Ryder HALL
- William Silver HALL
- Benjamin Vernor HEROD, né le 5 novembre 1896, décédé en avril 1987
- E. L. JAMES
- John SCHWARTZ, mari de Marie FRAZIER
- Merry B. TAFT
- Harold VELKMAN
- Emmanuel WUTZ
En 2005, plusieurs de ces tombes non entretenues étaient menacées de reprise et donc de disparition pour faire place à un parc mais une association s'est aussitôt constituée pour sauver ces vestiges, témoins d'une partie de l'histoire du Japon. À l'entrée de la section « étrangers » du cimetière, Shintaro Ishihara, gouverneur de Tôkyô, a fait poser une pierre circulaire indiquant en anglais que ladite section regroupe les tombes d'hommes et de femmes venus au Japon aux 19e et 20e siècles et ayant grandement contribué à la modernisation du pays : Laid to rest here in the « Foreign Section » of the Aoyama Cemetery are men and women who came to Japan in the 19th and early 20th centuries. Many of them played leading roles and contributed greatly to the modernization of Japan. We have erected this monument to commemorate their achievements and ensure their memory is passed on to posterity. March , 2007. Toute la section, désormais sauvegardée, fait encore actuellement l'objet de restaurations et, auprès des principales tombes, des panneaux donnent des renseignements biographiques bilingues (japonais et anglais) sur les personnes inhumées.




[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr