Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 5809142 visiteurs et 6494099 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: Inventaire des archives privées Jean-Marie Thiébaud - I


        Option avancées ...

 Titre: Inventaire des archives privées Jean-Marie Thiébaud - I
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  Inventaire du fonds d'archives privées (1562-1868) de Jean-Marie Thiébaud

I. – Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), vente de deux maisons (1786)

- Vente devant les notaires du Châtelet de Paris par Monsieur Nicolas Charles MARYE, Premier Président en l'élection de Paris, demeurant rue des Bernardins, paroisse de Saint-Nicolas du Chardonnet, au sieur Pierre CRESSÉ, et à demoiselle Marie Anne COLOMBIER, sa femme, demeurant à Vitry-sur-Seine, de deux maisons sises audit Vitry, pour la somme de 1000 livres, Paris, 16 mars 1786.

II. – Moissey (Jura), échange de terres (1771)
- Échange de terres à Moissey entre dame Jeanne SIREGUY, veuve du sieur Joseph RABUET, conseiller honoraire au bailliage et siège de Dole, et les habitants et communauté de Moissey, représentés par le sieur Claude Joseph BOLU, négociant. Les habitants de Moissey s'étaient réunis le 4 novembre 1770 pour donner procuration à celui-ci, en présence de Sébastien POICHOT, vigneron résidant à Menotey (Jura) et de Claude François VERNIER, recteur d'école audit Menotey. La dame RABUET abandonne aux habitants de Moissey une partie de son jardin, un terrain d'environ 60 pieds sur lequel les habitants entendent construire "le meix de la maison commune", au lieu-dit "La Planchotte" ou "Rue Haute". En contrepartie, les habitants cèdent à dame Rabuet un autre terrain sis rue de Pesmes et rue Haute. Passé devant François Étienne BRUNET, notaire royal à Dole, en présence de Jean-Jacques GENRIET, curé de Moissey, et Claude Joseph GUILLAUME, contrôleur des actes dudit lieu, 3 juin 1771.
III. – Moissey (Jura), vente de meubles (1815)
- Vente de meubles dépendant de la succession de Jean-Baptiste BESSON, de Moissey, maréchal-ferrant, en présence de Jean-François BESSON, Pierrette BRETON et Pierre PRUDHON, mari et femme, Jean-François PITOTBELIN, subrogé tuteur, Denis ODILLE, Jacques BOLU-JOUBERT, et en l ‘absence de Pierre MARTIN, marchand de fer, domicilié à Dole (Jura), monsieur Léonard CARON, maître de forges, demeurant à Fraisans (Jura), le sieur Léonard COUDRY, propriétaire, demeurant à Rans (Jura), le sieur Jean-Jacques POUX, propriétaire, demeurant à Étrepigney (Jura), Claude-François PITOTBELIN, propriétaire, demeurant à Moissey, monsieur Claude Anne BELON d'ALIGNY, propriétaire et maire de Brans (Jura), Étienne Joseph PROST, propriétaire, demeurant à Moissey, et les héritiers de François-Bonaventure TOURNUT. Vente pour un montant de 633,30 francs, devant le notaire royal Jacques BARTHOULIER, demeurant à Montmirey-la-Ville (Jura).
IV. – Cramans (Jura) et Villers-Farlay (Jura), contrat de mariage (1868)

- Contrat de mariage entre Monsieur Charles François MARCHAL, vigneron, propriétaire à Cramans, fils de feus Pierre Claude MARCHAL, propriétaire, et de Marie MARÉCHAL, et Louise DAMELET, propriétaire à Villers-Farlay, fille de Henri DAMELET, cultivateur, et de feue Louise COULONPILLOT, passé à Villers-Farlay devant le notaire Pierre-Joseph PERROT, 26 avril 1868.

V à IX. – Montmirey-la-Ville (Jura), famille Echarroux (1823)

- Inventaire du mobilier de Hugues ECHARROUX, de Montmirey-la-Ville, maréchal-ferrant, décédé le 19 janvier 1823, à la demande de 1) Françoise LAVIGNE, sa veuve, mère et tutrice de Françoise ECHARROUX, mineure, et en présence de Hubert ECHARROUX, tisserand, domicilié à Vieilverge (Côte d'Or), son oncle paternel ; 2) Jean-Baptiste LEGRAND, propriétaire cultivateur à Montmirey-la-Ville, tuteur de Jacques-Charles, Palmire-Jeanne Antoine, Charles (décédé le 27 janvier 1823) et Joseph ECHARROUX, les quatre enfants mineurs issus du premier mariage dudit Hugues ECHARROUX et de Marguerite GÉNICOT, et en présence de Pierre ECHARROUX, maréchal-ferrant, domicilié à Vieilverge (Côte d'Or), leur oncle paternel et subrogé tuteur. Fait à Montmirey-la-Ville, devant Jacques BARTHOULIER, notaire royal audit lieu, en présence de Joseph GUYOT et de François PARIN, tous deux cultivateurs audit Montmirey-la-Ville, 28 janvier 1823.
- Bail pour 6 ans des fonds dépendant des successions de Hugues ECHARROUX, de Montmirey-la-Ville, et de Marguerite GÉNICOT, sa femme, au profit de Joseph PERSIN et d'Étienne PIGNY. Passé à Montmirey-la-Ville, devant Jacques BARTHOULIER, notaire royal audit lieu, le 3 février 1823.
- Vente de meubles dépendant de la succession de Hugues ECHARROUX, de Montmirey-la-Ville, pour la somme de 2915,20 francs. Faite à Montmirey-la-Ville, devant Jacques Barthoulier, notaire royal audit lieu, les 6 et 7 février 1823 (cahier de 12 pages).
- Liquidation et partage provisoire des successions des époux ECHARROUX entre quatre de leurs enfants. Fait à Montmirey-la-Ville, devant Jacques BARTHOULIER, notaire royal audit lieu, le 23 mai 1823 (cahier de 8 pages).

X – Poligny (Jura), constitution de rente (1627)

- Constitution d'une rente annuelle de 7 francs au capital de 100 francs par Claude OEUVRARD (EUVRARD), de Poligny, vigneron, et Anne MARTIN, sa femme, au profit du sieur Jean MARTIN. À Poligny, devant Estienne PROST, notaire, 10 janvier 1627 (parchemin et sceau).

XI. – Poligny (Jura), achat d'une vigne (1648)

- Achat d'une pièce de vigne située au vignoble de Poligny au lieu-dit « En Montouseau (ou Moutouseau) », contenant environ 12 ouvrées, au profit de Pierre GOY, dudit lieu, acquise au décret sur les biens de feu Philibert SIXDENIERS, pour la somme de 143 francs, la vente ayant été effectuée devant Claude JAULT, docteur ès droits, lieutenant général au siège de Poligny, suite à une sentence rendue le 17 septembre 1646. La date de 1648 est inscrite au dos du parchemin. En marge : Reçu par Jeanne SIXDENIERS, fille et héritière de feu Philibert SIXDENIERS et veuve de Jacques TRANCHANT, de Poligny, de la somme de 60 francs versée par honorable Pierre GOY, de Poligny. Donné à Poligny, devant Jean MARESCHAL, dudit lieu, notaire, en présence d'honorable Léonel MOUCHET, de Poligny.

XII. – Poligny (Jura), accensement perpétuel de vignes (1654)

- Accensement perpétuel de vignes sises à Poligny (Jura) par noble messire Jean Ignace FROISSARD de BROISSIA, prêtre, docteur en théologie, protonotaire du Saint-Siège apostolique, chanoine et grand trésorier de l'insigne chapitre de Besançon, prieur et seigneur de Vaux, au profit de Jean CHAPPUIS le Jeune dit GROZJEAN, dudit Poligny, vigneron. Fait à Poligny devant Jean-Ferdinand GIROD, demeurant audit lieu, notaire, en présence d'honorable Simon ABRY et de Claude CHASTELAIN, dudit Poligny, 20 septembre 1654, cahier de 8 pages (parchemin).

XIII. – Poligny (Jura), partage de vigne (1654)

- Grosse d'un partage de vigne à Poligny entre Jean SOUDAGNE le Jeune, vigneron, et Claude SOUDAGNE, son cousin, ladite vigne ayant été acquise au décret de Guyod PERREAU et Jeannette MYARD, sa femme. Fait à Poligny, devant Pierre Henry HUGONET, notaire, en présence d'honorable Claude Denis JAULT, de Poligny, notaire, et Pierre Henry FIGUREY, dudit lieu, clerc, 20 décembre 1654 (parchemin).

XIV. – Poligny (Jura), achat de terre (1655)

- Achat d'une terre de deux tiers de journal au lieu-dit « Au Bulle » à Poligny (Jura) par Claude PETOT, vigneron, et Marguerite GUILLAUMEZ, sa femme, dudit lieu. La vente est faite par noble Guillaume DOROZ, docteur ès droits, lieutenant général au siège de poligny, prieur de la confrérie du Crucifix, messire Jean Baptiste SAULE, sous-prieur, les sieurs Jean PELEVIN et Denys MARTIN, commis pour cette vente, et le sieur Pierre FOISSARD, procureur de la dite confrérie, suite au décret sur les biens de feu Claude REGNAULD, pour la somme de 140 francs. Fait devant le notaire Jean Ferdinand GIROD, en présence d'honorable Anatoille COILLOZ, de Poligny, Estienne LESPEULE, de Barretaine (Jura), demeurant audit lieu, 21 mars 1655 (parchemin).

XV – Poligny (Jura), vente de terres (1667)

- Vente de terres par messire Estienne VAULCHIER, de Poligny, chanoine de la collégiale Saint-Hippolyte dudit lieu, procureur spécial du sieur Pierre EUVRARD, de Poligny, procureur postulant à la cour souveraine de Parlement à Dole, tant en son nom que du sieur Charles EUVRARD, notaire, au sieur Jean MARTIN, échevin de Poligny, pour la somme de 843 francs 3 gros et 2 blancs. Le paiement s'effectue au moyen de 69 francs 4 gros de marchandises et de plusieurs capitaux de rentes : un de 100 francs, constitué au profit du sieur Denis MARTIN, père de l'acheteur, par feus honorables Claude EUVRARD, de Poligny, et Anne MARTIN, sa femme, aïeux de Pierre et Charles EUVRARD, devant le notaire PROST le 10 janvier 1627 ; un de 100 francs, constitué au profit du sieur Jean-Baptiste MASSON par Claude EUVRARD, Anne MARTIN, sa femme, et Arnould EUVRARD, leur fils, devant le notaire A. PICAULD, 26 avril 1628, cette rente ayant ensuite été cédée au sieur Denis MARTIN ; un de 200 francs, constitué par honorable Adrien EUVRARD et Henriette AUBRY, sa femme, père etr mère du vendeur, devant le notaire HUGONET, le 23 août 1658 ; un de 200 francs, constitué par Adrien EUVRARD au profit de Denis MARTIN père, devant le notaire CHEVALIER, le 12 avril 1660. Passée à Dole, devant François FROMOND, notaire, 18 juin 1667 (parchemin, cahier de 5 pages, sceau).

XVI. – Poligny (Jura), vente de meix et chasal (1679)

- Vente d'un meix et chasal au faubourg de Chassigny (Charcigny) par honorable Guillaume PICAUD, de Poligny, postulant audit siège, à Jean SOUDAIGNE le Vieil, de Poligny, vigneron, pour la somme de 200 francs, ces terres étant affectées d'une cense envers le marquis de Meximieux. Passée à Poligny devant Gaspard LIEPVRE, notaire audit lieu, le 26 juillet 1679, en présence du sieur François MATAL, de Poligny. Guillaume PICAUD joint à la vente deux lettres en parchemin : l'acquisition du meix par son père, feu honorable Guillaume PICAUD, et partage dudit meix avec honnête Oudette AYMONIN, dudit Poligny, 30 avril 1650 et 25 juillet 1655 (cahier de parchemin, 4 pages).

XVII. – Poligny (Jura), accensement d'une centaine d'ouvrées de vignes (1684)

- Accensement par Pierre de BAUFFREMONT, marquis de LISTENOIS, CLERVAUX, MIREBAUX, vicomte de MONTSAUGEON, CHASTEL de JOUX, seigneur de SAINT-MAURICE, chevalier des Parlements de Besançon et de Dijon, colonel des dragons d'infanterie pour le service du Roi, grand bailli d'Aval, au sieur Jean PELERIN, de Poligny, docteur en médecine, et Anthoine ROY, dudit Poligny, notaire, d'une centaine d'ouvrées de vignes, toisées par honorable Anathoile BUFLE, de Poligny, closier dudit seigneur. Passé devant Anthoine ROY, notaire, en présence d'honorable Anathoile BUFLE, de Poligny, Jean Simon MAIZIER, de Pleure, demeurant à Poligny, clerc, et maître Pierre de LA CROIX, de Septmoncel, tailleur d'habit, demeurant à Poligny, 19 novembre 1684. Additif rédigé pour Jean FAVIER, docteur ès droits, tuteur de Jacques Antoine de BAUFFREMONT (1), marquis de LISTENOIS, bailli d'Aval. Fait devant Charles FUMEY, de Salins, demeurant à Poligny, notaire, en présence des sieurs Anthoine BRUN et Marc GRANDVEAU, demeurant à Poligny, 27 janvier 1687 (parchemin, cahier de 4 pages). (1) Jacques Antoine de BAUFFREMONT est le fils de Pierre de BAUFFREMONT, décédé à Paris en 1685 (Jean-Marie Thiébaud, Les Marquis en Franche-Comté).

XVIII. – Poligny (Jura), vente de deux journaux de terre (1700)

- Vente de deux journaux de terre à Poligny, lieudit « En Longebuela », par Charles MARCHAND, de Poligny, armurier, et Marguerite LEPIN, sa femme, au sieur Jean-François MARTIN, conseiller au magistrat de Poligny, pour la somme de 1200 francs (dont 629 francs six gros en extinction de trois rentes : une de 200 francs constituée au profit du sieur Jean MARTIN, père de l'acheteur, par lesdits LEPIN et MARTIN, devant Antoine Perrenot, notaire à Poligny, le 14 avril 1687, une de 100 francs, devant Antoine Roy, notaire à Poligny, le 30 octobre 1678, et une de 100 francs par acte reçu de Thiébaud, notaire à Poligny, le 17 avril 1679). Passée à Poligny, devant le notaire Charles FUMEY, en présence de Claude BERGÈRE et de Claude François GUYENET, clerc, 11 novembre 1700 (cahier de parchemin, 8 pages).

XIX. Poligny (Jura), vente d'une vigne (1732)

- Vente par Estienne BARILLOT, de Saint-Lothain (Jura), autorisé par Antoine BARILLLOT, son frère et curateur, au sieur Adrien OUTHIER, de Poligny (Jura), négociant, d'une vigne de cinq ouvrées, sise audit Poligny, pour la somme de 133 livres 6 sols 8 deniers, monnaie de France, et cinq livres de vins bus et dépensés entre les parties. Passée à Poligny, devant François BALAY, dudit lieu, notaire, en présence de Claude Anatoile BOUVIER, vigneron, demeurant à Saint-Lothain, et de Jean Claude BALAY, fils du notaire, 7 février 1732 (parchemin).

XX. – Poligny (Jura), manuel de fonds (1781)

- Inventaire donné par le sieur MOUCHET, fermier d'un domaine dépendant de la vicomté de Poligny. Ce franc-alleu noble est entré dans la maison de BAUFFREMONT par la substitution de VILLELUME. Il est composé de biens situés à Poligny, Buvilly, Miéry, Pupillon et Tourmont, le fermier précisant que le terrier de 1523 portait l'énumération d'une partie de ces biens ainsi qur plusieurs cens portant lods, amendes et retenue sur les territoires desdits lieux de Poligny, Buvilly et Miéry, mais aussi sur ceux de Labergement, Grozon, Viseney, Montrond, Chamolle, Plasne, Besain, Blandans, Frontenay et Domblans. Dressé à Poligny le 5 novembre 1781 (cahier de 15 pages).

XXI. – Poligny (Jura), transaction (an V)

- Transaction entre le citoyen Antoine GOY, homme de loi, demeurant à poligny (Jura), et le citoyen Adrien ESPIARD, aussi homme de loi, demeurant audit lieu, au sujet d'une petite portion de terrain placée derrière leurs bâtiments respectifs à Poligny. Faite à Poligny devant Claude Victoire PERRUCHE, notaire public, en présence des citoyens Jean-Baptiste FAIVRE, marchand, et Pierre-François DECIZE, orfèvre, tous deux de Poligny, 20 ventôse an V.

XXII. – Saint-Lothain (Jura), constitution de rente (1692)

- Constitution de rente par Pierre GONRARD, de Saint-Lothain, et Jeanne PARIS, sa femme, au profit d'honorable Jean Baptiste GRENOT et Jeanne Claude GUERRILLOT, sa femme dudit lieu. Faite à Saint-Lothain devant Jean Antoine CUYNET, des Boujeons, notaire royal, en présence de Nicolas LOSTELIER, de Saint-Lothain, et d'Honoré PAROD, 30 novembre 1692.

XXIII. – Saint-Lothain (Jura), cession de rente (1737)

- Cession de la rente ci-dessus par Jeanne Claudine GUERRILLOT, veuve de Jean Baptiste GRENOT, au sieur Jean Baptiste GUERRILLOT, prêtre familier à Poligny. Faite à Saint-Lothain, devant Jean Claude PERREAU, demeurant à Poligny, notaire, en présence de Claude François et François AYMONIN, demeurant tous deux à Saint-Lothain, 28 novembre 1737.

XXIV - Saint-Lothain (Jura), achat d'une vigne (1718)

- Grosse d'achat au profit du sieur Adrien OUTHIER, de Poligny (Jura), négociant, d'une vigne acquise d'Anatoile RICHARD, vigneron, demeurant à Saint-Lothain, et Adriaine ROZ, sa femme, pour la somme de 300 francs. Fait à Poligny, devant François BALAY, dudit lieu, notaire, en présence de Pierre JOUTET, vigneron à Poligny, et de Claude Antoine BONNIER, demeurant à Saint-Lothain, 13 mars 1718 (parchemin, cahier de 4 pages).

XXV – Saint-Lothain (Jura), achat de terres (1719)

- Grosse d'achat au profit du sieur Adrien OUTHIER, de Poligny (Jura), négociant, de plusieurs héritages par lui acquis d'Anatoile RICHARD, demeurant à Saint-Lothain, et Adriaine ROZ, sa femme, pour la somme de 500 francs. Fait à Poligny, devant François BALAY, dudit lieu, notaire, en présence d'Adriain François MOUTET et de Germain DESLOY, tissier, demeurant à Poligny, 5 décembre 1719 (parchemin, cahier de 4 pages).

XXVI. – Saint-Lothain (Jura) et Poligny (Jura), constitution de rente (1729)

- Constitution de rente par Sébastien PICQUENET, de Saint-Lothain, au profit du sieur Adrien OUTHIER, de Poligny, négociant. À Poligny, devant François BALAYH, notaire royal, en présence de Claude Philibert HUGONNET, de Poligny, tonnelier, et de Jean-Baptiste BALAY, fils dudit notaire, étudiant en philosophie, 15 février 1729 (parchemin).

XXVII. – Saint-Lothain (Jura), achat de terres (1732)

- Grosse d'achat au profit du sieur Adrien OUTHIER, de Poligny (Jura), négociant, de plusieurs héritages par lui acquis d'Adrienne FROZ, veuve de Pierre DELFILS, de Saint-Lothain (Jura), mère et tutrice de Nicolas DELFILS, et avec elle Marie DELFILS, sa fille majeure, Désiré, Pierre-Laurent et Denise DELFILS, ses autres enfants, ces trois derniers autorisés par Pierre FROZ, leur oncle et curateur. Fait à Poligny, devant François BALAY, dudit lieu, notaire, en présence du sieur Claude Antoine DUBETEX, marchand de Poligny, et de Jean Claude BALAY, fils du notaire, 8 février 1732 (cahier de parchemin de 5 pages).

XXVIII. – Louhans (Saône-et-Loire), lettres de bourgeoisie (1687)

- Lettres de bourgeoisie de la ville de Louhans accordées à honorable Benoît LANDOLPHE, maître brigadier et blanchisseur, assisté de maîtres Jean-Baptiste ETHIARD et Jean DAVID, bourgeois et échevins de Louhans. Lettres données devant Charles PETITJEAN, sieur de Tourneles, lieutenant au bailliage de Louhans, assisté de maître Claude DEBRANGE, notaire royal et greffier ordinaire dudit bailliage, 30 décembre 1687 (petit sceau de cire rouge aux armes de France).

XXIX. – Saint-Ferjeux, Besançon (Doubs) et École (Doubs) (1815)

- Vente de droits immobiliers dans une succession par le sieur Simon JOLYOT, cultivateur, demeurant à Saint-Ferjeux (banlieue de Besançon, Doubs), et Jeanne Pierrette JOLYOT, épouse de Claude Pierre GOUFFON, cultivateur à Miserey (Doubs), au profit du sieur Gabriel BRIET, cultivateur, demeurant à École (commune actuelle d' École-Valentin, Doubs), pour la somme de 400 francs. Fait à Besançon (Doubs), devant les notaires Charles Michel Joseph BILLEBAUD et son collègue, 30 avril 1815.

XXX. – Vuillafans (Doubs), cession de rente (1596)

- Cession d'une rente perpétuelle de 8 écus d'or au soleil au capital de 100 écus par Arthault MAILLOT, de Vuillafans, notaire, au profit de Melchior de GUYERCHE (GUIERCHE), sieur d'Andelot. Vuillafans, dans la maison de Claude de GROUSSON (GROZON ?), sieur de Chevigney, Vuillafans en partie, devant Jehan GROSPARRIN, dudit Vuillafans, notaire, coadjuteur du tabellionné de Dole, en présence de Hugues LAURENT, de Besançon, et de Chrestofle ROUSSEL, d'Ornans, ledit LAURENT demeurant à Vuillafans, 2 septembre 1596 (parchemin).

XXXI. – Vuillafans (Doubs), constitution de rente (1633)

- Constitution d'une rente annuelle de 14 francs au capital de 200 francs par messire Jean MAILLOT, de Vuillafans, curé de Flangebouche, au profit de Claude et Nicolas ESTIGNARD, de Vuillafans, frères. Faite ç Vuillafans devant Jean DELAIRME, notaire, en présence d'Adrien DEGOUX et d'Étienne BAILLY, de Vuillafans, 23 avril 1633 (parchemin).

XXXII. – Vuillafans (Doubs), échute mainmortable (1637)

- Vente aux enchères faite au profit de Jean COULOT dit SEGUIN d'un jardin sis à Vuillafans (Doubs) devant la maison des Gaucheron dit Colard, ledit jardin provenant de l'échute des biens mainmortables de la Guillaume VALANGIN, pour la somme de 120 francs 6 gros, une partie de ce jardin étant ensuite rétrocédée à Marcelin ETIGNARD. Faite devant Jean BART, châtelain et juge de la justice et seigneurie dite de Cléron à Vuillafans et lieux circonvoisins, Claude René VIELLE, tous deux commis par le marquis de VARAMBON [de RYE, marquis de VARAMBON], père et administrateur des corps et biens du comte de LA ROCHE, seigneur de Vuillafans et de la seigneurie de Cléron, avec maître Claude DANVERS, amodiateur de la seigneurie, 8 mars 1637 (parchemin).

XXXIII. – Vuillafans (Doubs), vente de places d'église (1674-1675)

- Vente par le conseil de fabrique de Vuillafans de places dans l'église du lieu, du côté des fonts baptismaux, à honorable Claude GAUTHERON COLARD, dudit Vuillafans. Signatures des membres du conseil (J. B. LAMBERT, F. PETIT, etc., et J. ESTIGNARD, secrétaire), 28 septembre 1674. En dessous : cession de ces places à Claude François ESTIGNARD, prêtre, et demoiselle Jeanne ESTIGNARD, sa sœur, en présence de Nicolas VOYRIN, de Byans, et Claude SOULET, demeurant à Montgesoye, 23 janvier 1675. En marge : reçu par GRISON, curé de Vuillafans, de la somme versée par Claude François ESTIGNARD, prêtre, 24 mai 1675.

XXXIV. – Darbonnay (Jura), vente de pré (1718)

- Vente d'un pré à Darbonnay (Jura) par Marie BOISSARD, veuve de Claude Denis PARROT, de Darbonnay, au sieur Adriain OUTHIER, de Poligny (Jura), négociant, pour la somme de 66 livres 13 sols 4 deniers, monnaie du royaume, le paiement s'effectuant au moyen de l'extinction d'un tiers de rente constituée au profit de demoiselle Marie GRENOT, veuve du sieur Henry VAUCHIER, et dont Pierre CATTIN, de Poligny, est héritier par feus Hean BOISSARD le Vieil, et Aimée CHAILLET, sa femme. Faite à Poligny, devant François BALAY, dudit lieu, notaire royal, en présence de François Rémy PLANET, clerc, 26 juin 1718 (parchemin).

XXXV. – Besançon (Doubs) et Naisey (Doubs), constitution de rente (1594)

- Constitution d'une rente annuelle de 8 francs au profit de demoiselle Bonaventure FAIVRE, veuve de noble François MALARMEY, citoyen de Besançon, sur Pierre le Jeune et Henry MAGNIN, de Naisey, principaux, et Jean AMYOT, dudit lieu, plaige, payable le 7 décembre. À Besançon, devant Jean BONNET, notaire impérial juré de la cour et citoyen de Besançon, coadjuteur du bailliage d'Amont, en présence de noble Jehan PLESIR, de Bousancourt (indéterminé), pays de Champagne, et honorable Étienne JANNENEY dit MOIRET, vigneron, citoyen de Besançon, 7 décembre 1594.

XXXVI. – Département du Doubs (1791)

- Adresse du Directoire du département du Doubs aux habitants de son ressort (appel à la défense de la patrie et à la garde des frontières mais interdiction faites aux gardes nationales de s'attaquer aux troupes impériales (1) appelées par l'évêque de Bâle, prince de Porrentruy, pour remédier aux troubles survenus sur son territoire). Signée : MONNOT, vice-président ; COUTHAUD, secrétaire, Besançon, 20 mars 1791, Imprimerie Simard (cahier imprimé de 6 pages). (1) Ces troupes, selon un témoin visuel, seraient constituées de 490 hommes dont 440 d'infanterie, 40 de cavalerie et 10 d'artillerie, avec un canon, tandis que d'autres parlent de 800 hommes, voire de 1000.

XXXVII. – Aumont (Jura), vente d'une maison et de terres (1729)

- Vente d'une maison et de terres par Claude Anne PONCE, veuve de Claude BOUDOT PARAFOY, laboureur, demeurant à Aumont, et Philibert BOUDOT PARAFOY, son fils, au sieir Adrien OUTHIER, de Poligny, pour la somme de 1200 livres, monnaie de France. La maison est chargée d'une redevance de 6 gros et d'une poule envers le marquis de BAUFFREMONT. Le paiement est effectué en partie au moyen de deux capitaux de rente (un de 666 livres 13 sols 4 deniers constitué au profit de Claude François LEROUX, de Vesoul, notaire, et demoiselle Jeanne Françoise FOYET, sa femme, devant le notaire MAGDELEINE, le 2 octobre 1704, et un autre de 200 livres constitué au profit du sieur OUTHIER par Claude BOUDOT et Claude Anne PONCE, devant le notaire BIDAULT, le 2 juillet 1708). Passée à poligny devant François BALAY, dudit lieu, notaire royal, en présence de Jacques FOYET, d'Aumont, laboureur, Denis DESVIGNES, vigneron à Poligny, et Juste FAIVRE, huissier royal audit lieu, 14 novembre 1729 (parchemin, cahier de 5 pages).

XXXVIII. – Aumont (Jura) et Poligny (Jura), constitution de rente (1708)

- Constitution de rente au profit d'honorable Adrien OUTHIER, demeurant à Poligny, marchand et cabaretier, et Claude Marguerite FOLLE, sa femme, sur Claude BOUDOT-PARAFOY, d'Aumont, laboureur, et Anne PONCE, sa femme. Faite à Poligny devant rémy Bidault, dudit kueu, notaire royal, en présence du sieur Claude Adryen DAUPHIN, procureur fiscal en la justice et seigneurie de Colonne (Jura), et de Pierre Alexis CUYNET, clerc, demeurant à Poligny, 3 juillet 1708 (parchemin et double sur papier).

XXXIX. – Picarreau (Jura) et La Marre (Jura), lettre d'assignation (1815)

- Demande d'assignation de Jean Baptiste REVUELLOT, de Picareau (sic), Jean Baptiste PASTEUR et Jeanne Claudine PATOUILLARD, sa femme, demeurant à La Mare (sic), pour dettes contractées par la veuve PATOUILLARD (mère de ladite Jeanne Claudine), Jean François PICAUD, de Picareau, Jean Baptiste, fils de Claude François REVUELLOT. Signature illisible, 10 janvier 1815 (lettre de 8 pages).

XL. – Châtillon-le-Duc (Doubs), vente de prés (1627)

- Vente de prés à Châtillon-le-Duc, pour la somme de 38 francs, par Claude GAULTHIER, dudit lieu, et Marguerite PEQUEGNOT, sa femme, à Claude BELOIN, veuve de Claude BOURGOING, dudit lieu, notaire. Faite à Besançon, devant Jean PAPAY le Jeune, notaire, citoyen de Besançon, en présence de Pierre BOURGOING le Jeune et Pierre BOURGOING le Vieux, tous deux de Châtillon-le-Duc, 24 août 1627 (parchemin).

XLI – Ornans (Doubs), vente par décret (1562)

- Vente par décret exécutée par Estienne DESBARRES, écuyer, docteur ès droits, lieutenant général du bailli de Dole à Ornans, suite aux journées tenues audit lieu, le même jour, devant Guillaume VERNIER, des biens de Huguenin CHANOD pour la somme de 480 francs à la demande de ses créanciers (les curé et chapelains de Vuillafans, messire Pierre ESTIGNARD, prêtre, messire Jehan GIRARD, honorable Jehan MAILLOT et François MAILLOT, son fils, honorable Guyod MARNAULT, Jehan BOUCLANS, Jehan MARESCHAL le Jeune, citoyen de Besançon, etc.). Passée devant Simon CLÉMENT, scribe desdits bailliage et siège, 18 août 1562 (parchemin).

XLII – Broye (Haute-Saône), vente de terres (1680)

- Vente de plusieurs terres sises à Broye par Jeanne Claude PROSTER, femme de Jean GIRARD, demeurant à Broye, à Antoine PERRON pour la somme de 38 francs, devant le notaire Joachim MAISTER, 20 septembre 1680 (cahier de parchemin de 4 pages).

XLIII. – Silley (Doubs) et Châteauvieux (Doubs), vente de terres (1683)

- Vente d'un pré au lieudit « Devant la Fay », à Châteauvieux, et d'une chenevière « Es grandes chenevières », par honorable Anatoile PERRETTE, de Silley, mari de Marguerite OUDOT, et Jeanne OUDOT, sa belle-sœur, au sieur Estienne LESCOT, de Belleville, demeurant à Vuillafans, pour la somme de 6 pistoles (16 francs et demi) et 7 francs 7 gros et demi de vins, lesdites terres dépendant de la seigneurie de Vuillafans le Vieux. Passée à Vuillafans devant Jean-Claude MARRELIER, de Flangebouche, notaire, en présence de Pierre Étienne MAILLOT, de Vuillafans, et de Pierre VUILLEMIN, de Châteauvieux (parchemin).

XLIV. – Pouilley-les-Vignes (Doubs), vente de vignes (1567)

- Vente de deux ouvrées de vignes par Humbert PRESTET, de Pouilley-les-Vignes, et Anne, sa femme, à maître Richard MAIRE, de Besançon, et Perrenette, sa femme, pour la somme de 30 francs. Cette vigne dépend de la seigneurie mainmortable de messire Jehan de CUSANCE, protonotaire du Saint Siège apostolique, chanoine de l'église métropolitaine de Besançon, seigneur prébendier d'une des quatre prébendes de Pouilley-les-Vignes, et est chargée d'une taille de 20 petits blancs payables pour moitié le jour de la fête de l'Annonciation et pour moitié le jour de la fête de Saint Michel archange. Passée à Besançon devant le notaire Simon PERROT, de Villers Buzon, demeurant au Chastel de Vaulx, coadjuteur des tabellionnés des bailliages d'Amont et de Dole, notaire de la cour de l'Officialité de Besançon, en présence de Jehan SAPOLIN, serrurier, citoyen de Besançon, et de Jehan PRESTET dit BERTHOD, de Pouilley-les-Vignes, 30 mars avant Pâques 1565 (= 1566) (parchemin et sceau).

XLV. – Nods (Doubs) et Vanclans (Doubs), vente d'un pré (1604)

- Vente d'un pré au lieu-dit « En Prononce » à Nods et Vanclans, touchant devers vent les sieurs de CYCON (CICON) et, devers bise, Claude MERCIER, de Vanclans, ledit pré relevant en condition franche de la seigneurie de Cicon, par Pierre HENRYOT dit BELIN, de Nods, à Anthoine CONCHE dit DUCHON, dudit lieu, pour la somme de 70 francs que l'acheteur à promis payer à Michel MERCIER le Vieux, d'Épenoy, pour l'extinction partielle d'une rente. Passée à Épenoy, devant le notaire J. PEROUL, en présence de maître Nicolas PERRENOT, de Vercel, notaire, Jean CLERC, de Nods, et Anthoine BAUDIQUEL, de Naisey, clerc, 16 mars 1604 (parchemin).

XLVI. – Châteauvieux (Châteauvieux-les-Fossés depuis 1923) (Doubs), reçu pour les réquisitions (1814).

- Département du doubs, canton d'Ornans, commune de Châteauvieux – Exécution de l'arrêt du Conseil d'État du 13 juin 1814. Reçu du paiement de 21,99 francs par les frères MAILLOT, de Vuillafans, pour les réquisitions de 1813 et 1814. Signé : PELLAT, maire de Châteauvieux, 27 août 1814. Contresigné à Besançon par le sous-préfet de l'arrondissement.

XLVII. - Église de Chaux-les-Châtillon, terrier et rentier de la chapelle de la Vraie Croix (1498-1563)

Les censes et rentes provenant de la chappelle
Fondée en l'église Monsr Sainct Ligier de Chaulx
soubz maiches1 en l'honneur de la vraye croix
appartenant à messire Guillame de Queuve2, religieux de
l'église et monastère Sainct Pierre de Luxeu3

Description des terres et rentes
acquises par feu messire Jehan
Dagney en la seignorie de Chastillon4
pour la fondation de la chappelle
par luy fondée en l'église Monsr
Sainct Ligier de Chaulx soubs maiche
en l'honneur de la vraye croix.

Et premièrement

Les meix chesaulx cloz vergiers curtilz chenevières
terre arrible et aultres choses acquises de Petit
Jehan Drapelotz, Girard et Vuillemin Drappelotz ses
enffants d'Orve les Belvoir5 pour le prix et
somme de quattre vingt libvres est(evenantes) comme
appert par les lectres d'acquisitions faictes
et passées en date du dix neufvième jour de janvier
de l'an mil cinq cens et deux reçues par J.
Folpoy commenceant Nous Petit Jehan Drappelots,
d'Orve, Girard et Vuillemin, fils dudit Petit Jehan,
finissant Huguenin Choignard le Jeune de Corcelles6
et Vuillemin Bailletz, de Neufvye7 tesmoings adce appelés
et especialement requis.

Item les terres de Jehan Falotz le Vieulx
de Fleurey8, et Jehan Fallotz le Jeune, frères,
séans au territoire dud. Lieu et seignorie de
Chastillon pour le prix et somme de quarante
huict francs et demi comme appert par les lettres
d'achat commenceans par Jehan Falots le Viez
de Fleurey et Jehan Falotz le Jeune
frères, et finissant par Jehan Gaulthier de la Ville
Soubz le Mont9 et Huguenin Doby, de Corcelles, tesmoings
adce appelés et requis en date du XXVe en febvrier
l'an mil cinq cens et deux signé de C. Folpoy10.

Item quarante cinq solz esteven(ants) de cense que luy
doibvent chacun an Huguenin Nivel et Jehan Nivel
son filz le jour d'une chacune feste Sainct
Martin d'iver comme appert par les lettres
d'acquisitions surce faictes et reçues par J.
Dauxiron11.

Item le chesaul prelz cloz curtilz chenevières
et aultres héritaiges acquis de Girard et
Pierre dict Villeret de Vauclusatte12 pour le
prix et somme de quarante cinq francs
comme appert par les lettres d'achat datées
du tiers jour du mois d'aoust mil quattre cens
nonante et neufz commenceans Nous Girard
et Pierre dict Vuillerey et finissant Huguenin
Eschappe de Sainct Ypolite et Huguenin Darsot
de Montando(n)13 et du Recepveur de Bel lieu14,
tesmoings et signés. C. Folpoy.

Item les terres prelz cloz oiches curtilz
chenevières que aultres héritaiges acquis de
Jehan Peletier, de Vauclusatte15, et Pierre
Chevoillet, son gendre, pour la somme de vingt
et ung francs et demy comme appert par les
lettres dud. achat en datte du quatrième jour
du mois de may l'an mil cinq cens et ung
commenceant Nous Jehan Peletier, de
Vauclusatte, et Pierre Chevoillet et finissant
Girard Sorcier dudit lieu et Nicolas Bourquenotz,
de Fleurey, tesmoings adce appelés.
Signé C. Folpoy.

Item … deux pièces de terre acquises
dudit Jehan Peletier pour le prix et
somme de cinq francs quattre groz cinq
engroingnes16 monnaie, comme appert par les lectres
dud. achapt en datte du VIIe de may l'an mil
cinq cens et douze commenceans Je Jehan
Peletier, de Vauclusotte et finissant messire
Hugues Doyen, pbre (prêtre), Pierre Lambert et
Huguenin Vuilley, tesmoings adce appelés et
Signé J. Dauxiron.

Item les terres, cloux (clos), maisons, prelz, jardins et aultres
héritaiges acquis de Guillame et Jehan Boichot,
de Vauclusatte, frères, pour la somme de vingt
francs comme appert par les lectres desd.
acquisitions surce faictes en datte du XVIe
en febvrier mil cinq cens et deux commenceant
Nous Guillame et Jehan Boichot, et
finissant Girard Virot et Didier Boiteux
de Valeroilles17, tesmoings adce appelés et
signées de C. Folpoy.

Item les terres prelz cloux curtilz
chenevières et aultres héritaiges acquis
de Estienne et Jehan Peletier, de Vauclusatte,
frères, pour la somme de douze libvres est(evenantes) comme
appert par les lectres d'achat surce faictes
en datte du premier jour de juing mil cinq
cens et unze commenceant Nous Estienne
et Jehan Peletier, de Vauclusotte, frères, et
finissant Richard Grozgirard, de Charmoille18,
et Jehan, son filz, tesmoings adce appelez. Signées
par C. Folpoy.

Item encore aultres terres acquises dudit
Estienne Peletier manans de la
seignorie de Chastillon pour la somme
de sept francs deulx groz comme appert par
les lectres d'achat surce faictes en
datte du VIIe en may l'an mil cinq cens
et douze commenceant Je Estienne Peletier
et finissant messire Hugues Doyen, pbre (prêtre),
Pierre Lambert et Huguenin Vielley, tesmoings
adce appelez, signé J. Dauxiron.

Item deux pièces de terre acquises de Nicole,
vefve (veuve) de feu Petit Jehan Colard, de Court19, et
Thiébauld Colard, filz de lad. Nicole pour la
somme de seize frans comme appert par les
lectres surce faictes en date du VIIe en apvril
l'an mil cinq cens et treize commenceant Nous
Nicole, vefve de feu Petit Jehan Colard, jadis
de Court, et Thiébauld Colard, etc., et finissant Huguenin
Vielley et Jehan Moingey, tesmoings adce appelez.
Signé de J. Dauxiron.

Item neuf faulx de prelz acquises de Henry
Convert, de Provenchieres20, et Bietrix, sa femme,
assis au territoire dud. lieu pour le prix
et somme de XVI frans III groz demy comme appert
par les lectres surce faictes en datte du tier jour
de febvrier mil cinq cens et deux, commenceant Nous
Henry Convert, de Provenchieres, et Bietrix, sa femme,
etc., et finissant Jehan Boiteux, de Varoilles21,
et Didier, son filz, tesmoings adce appelez.
Signé de C. Folpoy.

Item ung prel contenant environ une faul tant prel
que cloux sis au finaige dud. Varoilles22
au lieu dit Dessoubz la fontainne Lambert
acquis de Nicolas Boiteux dud. lieu pour sept
frans neufz groz comme appert par les lectres
d'acquisition surce faictes en date du dix septième
jour en febvrier mil cinq cens et deux,
commenceant Je Nicolas Boiteux de
Vareroilles23, etc., et finissant Jaques de (blanc) [Sagey ?]
escuyer demeurant aud. Chastillon tesmoings
adce appelés, signé de C. Folpoy.

Item une aultre pièce de terre contenant deux
journaulx au territoire de Varereilles24 au lieu
dit En Fresnoy, acquise dud. Nicolas Boiteux
pour le prix et somme de quattre frans comme
appert par les lectres d'achat en date du XXVIIe
en mars l'an mil cinq cens et trois. Reçu et signé de
C. Folpoy.

Item trois pièces de terre tant prel que
terres aribles acquises de Jehan Boichot le
Jeune alias dit Neuschot, de Vauclusatte25, pour
le prix et somme de douze frans comme
appert par lectre surce faicte en datte du
XIIe en mars mil cinq cens et trois, signé C. Folpoy.

Item les terres acquises de Besançon Faivre, de
Fleurey, estans au territoire dud. lieu pour
le prix et somme de neufz frans comme
appert par les lectres d'achat surce faictes en
datte du XIIe en (papier déchiré) l'an mil cinq cens et trois
laquelle terre led. Besançon a réacheté et
rendu l'argent en vertu du réachat de les
reufz frans (papier déchiré) à Jehan Purnelle, de
Varroille26, comme les debvoit assigner.

Item une pièce de terre arrible contenant environ
ung journault et demy séant au territoire de
Valeroille27 au lieu dit Au Boille, acquise de
Estevenin Boiteux, dud. lieu, pour la somme
de sept francs et neufz groz comme appert par
les lectres surce faictes en datte du IIIe en
febvrier mil cinq cens et trois. Signé par F.
Ramey.

Item deux pièces de terre tant prels
que terres aribles acquis de Jehan Jeannot, de
Vauclusatte28, pour le prix et somme de six frans
trois groz huict engroingnes29, comme appert par
lectres en datte IIe en febvrier l'an mil
cinq cens et trois. Signé F. Ramel.

Item une pièce de cloz size en la ville
dud. Vauclusatte, touchant et estant appendue
au chaseaul feu Jehan Grolloy, contenant environ le
quart d'une faulx de prel, pour le prix de
quatorze frans acquis de Jehan Gainnet, de Fleurey,
et Girarde, sa femme, comme appert par lectres
en date du XVIIe en mars mil cinq cens et
quattre, commenceans Nous Jehan Gainnet, etc.,
et finissant Nicolas Chauvelier. Signé
de J. Dauxiron.

Item plusieurs pièces de terres acquises
de feu Jehan Moingey, de La Ville soubz
Le mont30, pour le prix de vingt neufz
frans trois g(ros) comme appert par lectres
d'achat surce faicte.

Item la terre acquise de Pierre Lambert,
de Vauclusatte31, pour la somme de
trente frans comme appert par les
lectres receues et signées de J. Dauxiron.

Item quarante cinq sols est(evenants) dehu ung chacun
an perpétuellement par Vuillemin et Jaques
Colard, de Neufvye32, frères, et chascun deulx
de cense payable au jour de feste Conception Nre (Notre)
dame pour le prix et somme de quarante cinq
libvres est(evenantes) assignées sur tous leurs prelz
séans et gisans au finaige dud. Neufvie au
lieu dit Au Vaulx de Purgey, au lieudit un
prel de Rausse… et générallement sur
tous leurs biens comme appert par les lectres
de la constitution d'icelle cense reçue soubz
le scel de Besançon par Claude Folpoy en
datte du XIIe de febvrier l'an mil cinq cens
quattre vingt XVIII (erreur : 1498) commençant Nous Official
de la Cour de Besançon etc. et finissant Jehan
de Manget, de (papier détruit) tesmoings adce appelés.

Item trente sols est(evenants) de cense chacun an
Par Jeune Jehan (papier détruit) de Varereille au jour de
Feste Sainct Mar(tin d')hyvers et perpétuellement
Pour le prix et somme de trente libvres
Assignées sur deux pièces de prel contenant
Environ sept faulx l(es d)eux, l'une assise es
Mechelle et l'aultre En Montancy et
Générallement sur tous leurs biens comme
Appert par les lectres reçues par J. Dauxiron
En datte du pénultième jour du mois de
Janvier l'an mil cinq cens et quatorze
Commenceant Nous Official de la
Court de Besançon et finissant Jehan filz
Richard Odrion [Oudrion], dud. Varereille, tesmoings
Adcd appellés.

Item cinq sols tournois de cense dehue par
Estienne Girardey, de La Ville soubz
le mont33, perpétuellement chacun an le jour
de feste Sainct Martin d'hyvers pour le
prix et somme de cinq francs comme appert
par les lectres de constitution de cense reçues
de J. Dauxiron.

Item Pierre Petit, de Froidevaulx34, doibt cinq
solz tournois de cense chacun an au jour
de feste Sainct Martin d'hyver pour cinq
francs qui do(papier détruit) assigné.

S(ens)uyvent les censes dehues chacun
an (à M)essire Guillaume de Queuve35
ch(apel)ain de la chapelle de la
vray croix fondée en l'église de Chaulx les
Chastillon36.

Premièrement

Jehan Crelerot, de Solemon37, me doibt chacun an à chacun
jour de feste Sainct Martin d'hyver ung escus
d'or au soleil pource.
(paragraphe rayé avec, en marge, la mention : radiation
pour ce que les Briot ont l'amodiation).

Les Convert, de Provenchieres38, doibvent chacun
an aud. jour dix groz forte monnaie pource.

Guillaume du Cloz, de Neufvye39, doibt chacun an
aud. jour trente groz monnaie forte pource.
Dans la marge : Solvit pour 1562, 1563.

Les hoirs Didier et Jehan Vallot, de
Courcelles40, doibvent chacun an aud. jour six
sols est(evenants) pource.
Dans la marge : Radiation pour ce que m'a cédé la
pièce pour quatre francs que luy doit délivrer
Thomas Michoutey41.

Estevenin Maig(nin), de Froideval42, doibt chacun
an aud. jour neuf (so)ls esteven(ants) pource.
Dans la marge : Solvit Marie femme Maignin, Girard et Claudot
Maignin
Jehannette femme Claudot Maignin, fils dudit Estevenin.
Solvit Girard Maignin et Claude Magnyen en l'an mil 1562, en présance de Tho(mas M)ichoutey et Ligier Petit.
Solvit la veuve de feu Claudot Magnyen le Vielx.
Solviy en l'an 1562, 1563.

Estienne et Jacquot Burthelier, de Varoilles43,
doibvent chacun an aud. jour vingt groz fort de
monnaie pource.
En marge : Solvit en l'an 1562.

Jehan Peletier dict Estallon, de Vauclusotte,
doibt chacun an audit jour quatorze gros forte
monnaie pour ce.
En marge : Solvit 1562.

Jehan Pelletier dict Faillon, dud. Vauclusotte,
doibt chacun an audit jour XXIII sold este(venants)
pource.
En marge : Solvit 1562.
Solvit 1563.

Pierrot Lambert, dud. lieu, doibt chacun an vingt
sept solz demy pource.
En marge : Solvit 10 gros Jehan Boichot 1562.
Guiod Lambert doit le reste.
Solvit 1562.

Jehan Billerey dict de Mortaut doibt chacun an aud.
jour vingt sept sols esteven(ants) pource.
En marge : Solvit par François Chevalier, gendre dudit Billerey.

Jehan Caviron ( ?) doibt chacun an aud. jour trois
sols et demy pource.
En marge : Solvit 1562, 1563.

Huguenin Gaillet et les hoirs feus Nicolas
et Girard Gaillet chacun an aud. jour
huict sols pource.
En marge : Solvit Jehan Gaillet dict Grillon la moitié de la cense 1562. Solvit 1562.
Pierre Gaillet dict Grillon doit IIII sols. Solvit (…) 1562).

(Aul)res censes dehues chacun an
(…) jour de feste Sainct George

Jehan Boucon le Vieux et Jehan Boucon le
Jeune doibvent chacun an aud. jour quarante
Cinq solz pource..

Au terme Sainct Martin

Les Briot, de Soulemont44, doivent chascung an III escus
demy et douze libvres de fromage comme appert par
admodiation pource.
En marge : Solvit 1562.

Des Bollay, de Soulemont, que doivent chascung an une
quarte froment comme appert par admodiation pource.
En marge : Solvit 1562, 1563.

Du maire de Vauclusotte et le San… que doivent audict
terme VI groz comme appert par admodiation pource.
En marge : Solvit Claudot Loreilleuz trois gros pour le pré
dessus le moulin 1562. Solvit en l'an 1562.
Solvit ledit Loreilleuz III gros l'an 1563.

Terme Sainct George

De Pierre Froidevaulx, de Chaul45, que doit à feste Sainct George
prochaine la somme de XVIII groz pour l'amodiation de la
maison de Chaul.
En marge : Solvit en l'an 1562.

De Jehan Peletier dit Estal(on) qui doit III groz pour l'amodiation des
prez appelés les mourayes dict Sus les Charbonières entre
Jehan Boichoit [Boichot] d'une part et Jehan Pelletier dict Estallon d'aultre part
contenant à une faulx, au terme de Sainct Martin.
En marge : Solvit.

1 Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs). L'église est placée sous le vocable de saint Ligier (Léger).
2 Guillaume de Coeuve, fils de Guillaume de Coeuve et de sa première épouse, Barbe de la Palud, fille de Claude de la Palud. Guillaume de Coeuve fut chapelain de la chapelle de la Vraie Croix en l'église de Chaux-les-Châtillon de 1540 à 1577 (Jean-Marie Thiébaud, « Les familles de Coeuve (XIIe-XVIe siècle) : essai généalogique », Société jurassienne d'émulation, Porrentruy, Suisse).
3 Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône).
4 Châtillon-sous-Maîche, Les Terres de Chaux (Doubs).
5 Orve (Doubs).
6 Courcelles-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs).
7 Neuvier, Les Terres de Chaux (Doubs).
8 Fleurey (Doubs).
9 Solemont (Doubs).
10 Folpoy, notaire de Saint-Hippolyte (Doubs).
11 Jean Dauxiron alias d'Auxiron, notaire de Valoreille (Doubs).
12 Vauclusotte (Doubs).
13 Montandon (Doubs).
14 Le Bélieu (Doubs).
15 Cf. supra n° 12.
16 Engrognes.
17 Valoreille (Doubs).
18 Charmoille (Doubs).
19 Cour-Saint-Maurice (Doubs).
20 Provenchère (Doubs).
21 Cf. supra n° 17.
22 Idem.
23 Idem.
24 Idem.
25 Vauclusotte (Doubs).
26 Valoreille (Doubs).
27 Idem.
28 Vauclusotte (Doubs).
29 cf. supra n° 16.
30 Solemont (Doubs).
31 Vauclusotte (Doubs).
32 Neuvier, Les Terres de Chaux (Doubs).
33 Solemont (Doubs).
34 Froidevaux (Doubs).
35 Guillaume de Coeuve.
36 Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs).
37 Solemont (Doubs).
38 Provenchère (Doubs).
39 Neuvier, Les Terres de Chaux (Doubs).
40 Courcelles-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs).
41 Thomas Michotey, de Belvoir (Doubs), écuyer, juge-châtelain de la seigneurie de Châtillon-sous-Maîche de 1541 à 1576 (Jean-Marie Thiébaud, Officiers seigneuriaux et anciennes familles de Franche-Comté, tome I, p. 130).
42 Froidevaux (Doubs).
43 Valoreille (Doubs).
44 Solemont (Doubs).
45 Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs).





[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr