Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 5907727 visiteurs et 6598051 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: Les régiments français d’infanterie de marine (RIMa)


        Option avancées ...

 Titre: Les régiments français d’infanterie de marine (RIMa)
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  Les régiments français d'infanterie de marine (RIMa)

- 1er RIMa Basé à Angoulême (Charente), quartier Fayolle, depuis 1984, régiment de blindés..
Ancienne devise : ILS NE SAVENT PAS OÙ LE DESTIN LES MÈNE, SEULE
LA MORT LES ARRÊTE.
Devise actuelle : PATRIAM SERVANDO VICTORIAM TULLIT (EN SERVANT
LA PATRIE, IL A REMPORTÉ LA VICTOIRE) ?

- 2e RIMa Basé dans la Sarthe (Le Mans et camp d'Auvours sur la commune de Champagné, à 12 km du Mans) depuis 1963. Ce régiment appartient à la 9e brigade légère blindée de marine (BLBMa).
Devise : FIDÉLITÉ ET HONNEUR SUR TERRE ET SUR MER.

- 3e RIMa Basé à Vannes (Morbihan), quartier Foch-Delestraint, à Meucon, caserne Bourgoin, et au fort de Penthièvre (centre d'initiation entraînement commando et amphibie). Ce régiment appartient à la 9e brigade légère blindée de marine (BLBMa). Sa devise actuelle est celle du 3e R.I.C.

- 4e RIMa Basé à Rivesaltes (Pyrénées Orientales). Ce régiment a été dissous.

- 9e RIMa Basé à Cayenne (Guyane française), quartier Loubère, avec un détachement à Saint-Jean du Maroni. Régiment opérationnel d'infanterie et de soutien (du commandement supérieur des forces françaises en Guyane). Héritier du Régiment de marche du Tonkin (c'est à partir d'éléments de celui-ci qu'il a été créé le 10 mars 1890), du 9e régiment d'infanterie coloniale et du 9e BIMa. Après avoir été dissous en 1964 et recréé le 1er septembre 1976 comme bataillon, cette unité a retrouvé sa dénomination d'origine (9e RIMa) le 1er octobre 1992. Devise : MARSOUINS TOUJOURS.

- 21e RIMa Basé à Fréjus (Var), camp Lecocq, route de Bagnols-en-Forêt. Recréé le 16 mai 1955, ce régiment est devenu le 21e RIMa le 1er décembre 1958. Régiment d'infanterie blindé léger et cntre d'instruction pour le personnel appelé à servir outre-mer. Devise : CROCHE ET TIENT. Les marsouins du 21e portent deux fourragères.

- 33e RIMa Basé à Fort-de-France (Martinique), fort Desaix. Régiment d'infanterie légère motorisé, reconstitué le 1er janvier 1961 comme régiment de tradition Guyane-Antilles.

- RIMaP-P (Régiment d'infanterie de Marine du Pacifique Polynésie), basé à Papeete, Faaa et Taravao. Ce régiment est entièrement professionnalisé depuis le 1er juillet 2000. Cinq compagnies sont installées au camp d'Arue (île de Tahiti), dans la caserne Lieutenant-colonel Broche. Le chant du RIMaP-P est chanté en tahitien. Le RIMaP-P est l'héritier du Bataillon mixte du Pacifique créé en 1916. Il prit son appellation RIMaP-P en 1981.

- RIMaP-NC (Régiment d'Infanterie de Marine du Pacifique Nouvelle-Calédonie), basé à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), quartier Broche, et implanté aussi sur deux autres sites (Nandaï et Plum à 30 km de Nouméa, où est installée une compagnie parachutiste, la COMPARA). Cette unité, transformée en régiment en 1975, succéda au bataillon créé le 1er juillet 1948. Le RIMaP-NC est l'héritier du Bataillon du Pacifique.

L'ensemble des troupes de marine (marsouins et bigors) lancent ce cri lors de toutes les cérémonies et manifestations de leur arme :
ET AU NOM DE DIEU, VIVE LA COLONIALE.





[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr