Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 5809146 visiteurs et 6494103 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: Généalogie de la famille Colin de Valoreille (16e - 18e s.)


        Option avancées ...

 Titre: Généalogie de la famille Colin de Valoreille (16e - 18e s.)
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  Généalogie de la famille Colin de Valoreille (16e 18e siècles)

Par le docteur Jean-Marie Thiébaud

Henri Colin, docteur ès droits, vice-président du Parlement de Dole (Jura), anobli avec son frère Hugues Colin par lettres patentes du 8 décembre 1531, testa à Dole le 2 février 1571. Il fut inhumé dans la chapelle de la Sainte-Croix de l'église Saint-Bénigne de Pontarlier (Doubs). Il épousa Nicole de Vers (inhumée aux côtés de son mari) qui testa le 2 juin 1571 après lui avoir donné six enfants :
- Sydrac Colin, prieur de Pontarlier (Doubs) puis prévôt de Saint-Maurice.
- Louis Colin, prieur commendataire de Lanthenans (Doubs)
- Anne Colin, femme de Jacques d'Anvers, écuyer, de Besançon (Doubs)
- Claudine Colin, décédée avant son père, femme de Louis Boutechoux, écuyer, clerc et contrôleur de la saunerie de Salins (Jura), auquel elle donna six enfants :
- Henry Boutechoux
- Louis Boutechoux
- Jérôme Boutechoux
- Sydrac Boutechoux
- Suzanne Boutechoux
- Anne Boutechoux
- Jérôme Colin, écuyer, seigneur de Valoreille (Doubs), Solemont (Doubs) et Valonne (Doubs), cité plus loin.
- François Colin, écuyer, capitaine et châtelain de Pontarlier (Doubs), seigneur de Valoreille (Doubs), mari d'Antoinette Jacques de Cuve.
- Maximilien Colin, écuyer, inhumé dans l'église Saint-Bénigne de Pontarlier (Doubs), ces trois derniers fils étant les héritiers universels de leur père.

Maximilien Colin, écuyer, testa devant le notaire Robert Labret, de Dole (jura) le 30 octobre 1577 et son testament fut publié le 13 octobre 1578.

Jérôme Colin (1), écuyer, seigneur de Valoreille, Solemont et Valonne, lieutenant au bailliage de Pontarlier (Doubs), testa le 1er septembre 1617 et son testament fut publié au bailliage de Baume-les-Dames (Doubs) le 4 décembre de la même année. Il épousa Denise d'Asuel qui lui donna deux fils :
- Philippe-Antoine Colin qui épousa, par contrat du 2 mars 1631, dame Claude Françoise de Laubespin, dame et baronne de L'Aigle, Ponchant en partie, etc., fille de généreux seigneur messire Charles de Laubespin, chevalier, baron et seigneur de L'Aigle, Chilly, Larnod, etc., et de Claudine Peronne d'Oiselay.
- Louis Colin, seigneur de Valoreille, qui épousa 1) par contrat passé devant le notaire Greuillet, de Besançon, le 7 octobre 1645, et religieusement à Besançon (Doubs) le 22 octobre 1645 (avec dispense de Quentin Roussel, curé de Chaux-les-Châtillon, paroisse dudit Louis Colin) demoiselle Anne Antoinette de Jouffroy, fille de feu généreux seigneur Thomas de Jouffroy, seigneurs de Novillars, Amagney, La Malmaison, cogouverneur de la cité impériale de Besançon, et de dame Jeanne Despotots, en présence de Claude de Jouffroy de Novillars et de Jean Jacquelin ; 2) Madeleine de Cointet de Châteauvert, de Baume-les-Dames (Doubs).

De l'union entre Louis Colin, seigneur de Valoreille, et demoiselle Anne Antoinette de Jouffroy, naquirent au moins six enfants :

- Denise Colin de Valoreille, baptisée à Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs) (Doubs) le 19 octobre 1646 (parrain : noble François de Jouffroy, citoyen de Besançon (Doubs) ; marraine : demoiselle Denise d'Asuel). Elle entra au couvent des Annonciades de Pontarlier (Doubs) en 1663.
- Marguerite Colin de Valoreille, baptisée à Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs) (Doubs) le 13 janvier 1648 (parrain : sieur Melchior Faber (Faivre), chanoine de Saint-Michel de Porrentruy (Suisse) ; marraine : demoiselle Marguerite Escarnot (Escarrot), femme du sieur de Buget, capitaine-châtelain de la seigneurie de Granges). Elle entra au couvent des Annonciades de Pontarlier (Doubs) en 1663.
- Anne Marie Colin de Valoreille, baptisée à Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs) (Doubs) le 5 février 1649 (parrain : généreux seigneur Jean Charles de Saint-Mauris ; marraine : demoiselle Anne Marie Bassand, femme de noble Philibert Louis Magnin, de Lons-le-Saunier (Jura)), religieuse ursuline à Saint-Hippolyte (Doubs) puis supérieure des religieuses ursulines de Clerval (Doubs).
- Henry Colin de Valoreille, baptisé à Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs) (Doubs) le 28 mars 1650 (parrain : généreux seigneur Henri de Lezay, marraine : dame Marguerite de Chaffois (de Chaffoy), femme du seigneur de Chastelvert (Cointet de Châteauvert), de Baume-les-Dames (Doubs)). En 1695, il était lieutenant au régiment de cavalerie de Saint-Maurice.
- Claude François Colin de Valoreille, baptisé à Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs) (Doubs) le 20 mai 1654 (parrain : le sieur Claude François Pelletier, remplacé par son frère, le sieur Jean Baptiste Pelletier, de Saint-Julien (Doubs) ; marraine : demoiselle Marguerite Denise de Casenat, de Besançon (Doubs)). Chanoine de l'église royale et collégiale Saint-Hippolyte de Poligny (Jura), il fut institué curé de Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs) le 22 avril 1695. Il testa devant le notaire Borrelet, de Peseux (Doubs) le 28 juin 1741 et son testament fut publié au bailliage de Baume-les-Dames (Doubs) le 10 mars 1749. Il fut inhumé dans la chapelle du Rosaire de l'église de Chaux-les-Châtillon.
- Marie Brigide (dite Brigide) Colin de Valoreille, baptisée à Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs) (Doubs) le 15 décembre 1654 (parrain : Ferdinand Faivre, procureur de la seigneurie de Châtillon-sous-Maîche, Les Terres de Chaux (Doubs) ; marraine : demoiselle Marie Antoinette Magnin) (2). Elle testa le 12 novembre 1692.
- Jeanne Françoise Colin de Valoreille qui épousa, par contrat du 2 juin 1695, Philippe de Sonnet, chevalier, seigneur d'Auxon, fils de feu généreux seigneur Philippe François de Sonnet et de dame Jeanne Françoise de Salives.
- Jeanne Baptiste Colin de Valoreille, femme de Philippe Monnot, procureur fiscal de la seigneurie de Vaucluse (Doubs).

Henri Colin de Valoreille, né en 1650, épousa, par contrat passé à Florimont (Territoire de Belfort) devant le notaire Lajeanne, le 23 octobre 1703, demoiselle Catherine de Montguyon, fille de feu messire Charles de Montguyon et de Véronique de Ferrette, qui lui donna un fils, Claude Antoine de Valoreille, et six filles, Marie-Thérèse, Anne-Louise, Marie-Elisabeth, Anne Charlotte, Jeanne Baptiste et Marie Louise Colin de Cuve (3), dame de Valoreille (Doubs), Solemont (Doubs), Orgeans (Doubs), baptisée le 21 avril 1721 (parrain ; sieur Jean Baptiste Mathieu de Sagey). Cette dernière épousa, par contrat passé à Valoreille (Doubs) devant le notaire Joly, de Dambelin (Doubs), le 22 février 1755, messire Jacques Charles Richard, écuyer, seigneur de Beligny, Curtil et autres lieux. De cette union naquirent quatre enfants, deux demoiselles dont l'une fut chanoinesse, et deux fils : 1) Marie Jacques Charles Gustave Richard de Beligny, officier au régiment d'Orléans-Infanterie ; 2) Marie Louis Ignace Richard de Beligny, bénéficier.

(1) Jérôme Colin, seigneur de Valoreille, obtint, le 27 avril 1604, d'Albert et Isabelle Claire Eugénie, archiducs d'Autriche, ducs de Bourgogne, etc., des lettres de grâce au sujet d'un coup de feu qu'il avait tiré sur Jacques et François d'Auxiron, de Valoreille (Doubs), sans les blesser, suite à une rixe relative à la garde du bétail audit Valoreille.
(2) Noter l'étonnante proximité dans le temps des dates de baptême de Claude François et de Marie Brigide, séparés par seulement 214 jours. Elles ne correspondent probablement pas aux dates de naissance qui demeurent inconnues. La plupart des enfants sont nés à Valoreille (Doubs) où la famille Colin de Valoreille possédait un château et une petite seigneurie.
(3) Voir Jean-Marie Thiébaud, « Les familles de Cuve (XIIe XVIe siècles) Essai généalogique », dans les Actes de la Société Jurassienne d'Émulation, Porrentruy (Suisse), 1981. La noble famille de Cuve s'est alliée à la famille féodale de Valoreille, première du nom.

Sources et Bibliographie : Archives du Doubs, n° B Bailliage de Baume-les-Dames ; E Notaires ; « Titres de famille et de noblesse des Colin de Valoreille », édités par Jean-Marie Thiébaud, Pontarlier, 1982, 232 p. ; R.P. de Pontarlier (Doubs) et de Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs) ; Robert Genevoy, « Une famille franc-comtoise dans l'ancien évêché de Bâle : les Colin de Valoreille », dans les Actes de la Société Jurassienne d'Émulation, Porrentruy (Suisse), 1962, p. 151 à 170 ; Jean-Marie Thiébaud, Les Cogouverneurs de la Cité impériale de Besançon ; Officiers seigneuriaux et anciennes familles de Franche-Comté.




[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr