Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 5907725 visiteurs et 6598049 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: Notes généalogiques sur la famille du Tartre 16e et 17e s.


        Option avancées ...

 Titre: Notes généalogiques sur la famille du Tartre 16e et 17e s.
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  Notes généalogiques sur la famille du Tartre aux 16e et 17e siècles

Par Jean-Marie Thiébaud

Antoine du Tartre, écuyer, fut juge-châtelain du comté de La Roche-Saint-Hippolyte de 1500 à 1524. Vers 1500-1503, il épousa Jeanne de La Molière et de Font. La famille de La Molière, éteinte au 16e siècle, est la branche cadette de la famille noble de Font connue depuis 1142. Cette maison tire son nom de deux localités suisses : Font, petit village au bord du lac de Neuchâtel, à l'ouest d'Estavayer, et La Molière, hameau dominant les falaises au sud de Font. Humbert de La Molière, seigneur de Font, cité dès 1466, testa en 1507. Il épousa, en premières noces, Claude de Dolombier, fille de Guillaume de Colombier, seigneur de Vuillerens (qui testa en 1474) et, en secondes noces, Bonne de Compois, fille de Jean de Compois, chambellan de Savoie, et d'Antoinette de La Palud-Varambon. Parmi ses nombreux enfants, Jehannette ou Jeanne de La Molière et de Font, qui épousa Antoine du Tartre, de Saint-Hippolyte.
De cette union naquit un fils, Claude du Tartre, né en 1504, seigneur de Borrey, de Chamesol et de Montandon, chevalier de Saint-Georges, juge-châtelain du comté de La Roche-Saint-Hippolyte de 1530 à 1567.
Claude du Tartre épousa 1) Jeanne Merceret, fille de Nicolas Merceret, seigneur de Montmarlon et de Marguerite Pillot ; 2) Jeanne d'Orsans, fille de Pierre d'Orsans, écuyer, et de Catherine de Vaudrey. En 1567, Claude du Tartre fut inhumé dans la collégiale de Saint-Hippolyte aux côtés de sa première épouse qui lui avait donné plusieurs enfants dont François du Tartre, cité ci-dessous.
Noble homme François du Tartre, écuyer, capitaine-châtelain du château de Châtillon-sous-Maîche de 1569 à 1594, fut le parrain de François Boissard, fils d'honorable Boissard, de Saint-Hippolyte, notaire, châtelain, juge et gouverneur de la baronnie de Belvoir (3), et de Marguerite Michotey, baptisé à Saint-Hippolyte (Doubs) le 11 septembre 1570, de Claude, fils de Guillaume Babet, baptisée à Saint-Hippolyte le 6 août 1576, et d'Hippolyte, fils de François d'Auxiron, de Valoreille (Doubs) et d'Antoinette Bouhélier, baptisé à Chaux-les-Châtillon (Les Terres de Chaux, Doubs) le 29 janvier 1594.
François du Tartre épousa demoiselle Jeanne Chénier qui lui donna :
- Hippolyte, sergent-major à Gray.
- Jeanne Baptiste du Tartre, baptisée en l'église de Chaux-les-Châtillon le 29 mars 1579 (parrain : Vandelin de Cusance, seigneur de Belvoir, remplacé par François Michotey ; marraine : dame Jeanne de Breuille, femme dudit seigneur de Cusance). En 1606, elle épousa Gabriel de Bermont, de Sancey-le-Long. Déjà veuve en 1651, elle mourut le 6 juillet 1658 et fut inhumée dans la chapelle Saint-Nicolas de l'église de Sancey. Elle fut la marraine de Henri, fils de Jacques Mugnier, de Châtillon-sous-Maîche, et d'Ève, baptisée à Chaux-les-Châtillon le 16 décembre 1591.
- Thevenette du Tartre, baptisée en l'église de Chaux-les-Châtillon le 12 juin 1580 (parrain : noble homme Gabriel de Diesbach, prieur de Vaucluse ; marraine : Etiennette Lescot, femme de Thiébaud Colard, notaire).
- Philippe du Tartre, baptisé en l'église de Chaux-les-Châtillon le 29 avril 1584 (parrain : sieur François Ramasson, de Baume-les-Dames, homme de loi ; marraine : Claude, veuve de Claude Varin, de Belvoir).
- Françoise du Tartre, baptisée en l'église de Chaux-les-Châtillon le 30 juin 1586 (parrain : noble et révérend Maurice de Diesbach, (prieur) et seigneur de Vaucluse et official de la cour archiépiscopale de Besançon, remplacé par Jean Lavaux, curé de Chaux-les-Châtillon ; marraine : demoiselle Françoise de Belmont, femme de noble homme Jean de Valangin, remplacée par demoiselle Jeanne, fille du sieur Pierre Chénier, bourgeois de Saint-Hippolyte).
- Charles, baptisé en l'église de Chaux-les-Châtillon le 18 octobre 1589 (parrain : noble homme Bernard de Bermont, écuyer, seigneur à Bermont ; marraine : demoiselle N., femme de noble Françoise Bourguinet (Bourguignet), de Vesoul, écuyer).

François du Tartre donna le dénombrement du meix Perceval sis à Montandon et Vacheresse en 1584.
C'est peut-être du second lit de Claude du Tartre qu'est issu Claude-Antoine du Tartre, écuyer, seigneur de Cendrey, Gouhelans, Arpenans, Montandon et Vacheresse, juge-châtelain du comté de La Roche-Saint-Hippolyte de 1583 à 1605. Par contrat du 16 octobre 1584, il épousa Françoise de Bressey, fille de François de Bressey, écuyer, seigneur de Cubry, Saint-Julien, Vyt-lès-Belvoir, et de Barbe de Jouffroy, qui lui donna six enfants :
- Hippolyte du Tartre, docteur en médecine, seigneur à Saint-Hippolyte.
- Jeanne Baptiste du Tartre
- Charles du Tartre
- Étiennette Philiberte du Tartre
- Georges du Tartre, coseigneur de Borrrey, mari d'Anne d'Igny
- Ferdinand du Tartre, coseigneur de Borrey

Sources et références : Archives du Doubs, n° B Chambre des Comptes 2233 ; Jean-Marie Registres paroissiaux de Chaux-les-Châtillon, Les Terres de Chaux (Doubs), de Sancey (Doubs) et de Saint-Hippolyte (Doubs); Thiébaud, « Officiers seigneuriaux et anciennes familles de Franche-Comté », tomes I et II ; Jean-Marie Thiébaud, « Une pierre armoriée helvético-comtoise du début du XVIe siècle à Saint-Hippolyte », in Archivum Heraldicum, n° 1-2, 1982.




[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr