Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 5854552 visiteurs et 6540951 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: LE DOCTEUR FRANK SCHOFIELD (1889-1970)


        Option avancées ...

 Titre: LE DOCTEUR FRANK SCHOFIELD (1889-1970)
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  LE DOCTEUR FRANK SCHOFIELD (1889-1970), MISSIONNAIRE CANADIEN ANGLOPHONE PRESBYTÉRIEN EN CORÉE

Né à Rugby (Angleterre) en 1889, il partit pour le Canada à l'âge de 16 ans, y acheva ses études secondaires à Toronto et fut reçu docteur en médecine vétérinaire en 1911. Missionnaire de l'église presbytérienne, il arriva en Corée en 1916 et enseigna, en qualité de lecteur, la bactériologie au collège médical de l'Université Yonsei. Découvrant la dure loi de l'occupation japonaise, il joua un rôle très actif dans la lutte pour l'indépendance de la Corée ce qui lui valut d'être emprisonné fin 1919 et finalement déporté au Canada au cours de l'été 1920. De retour au pays, il devint aussitôt professeur assistant d'hygiène à la Faculté de Médecine de l'Université de Toronto et, en 1921, le Collège vétérinaire de l'Ontario le rappela pour lui offrir un poste de professeur de pathologie et de bactériologie qu'il conserva jusqu'à sa retraite en 1955 tout en poursuivant ses travaux sur les maladies infectieuses des animaux de la ferme. Syngman Rhee, président de la Corée du Sud, l'invita à revenir comme hôte national, ce qu'il finit par accepter en 1958 pour reprendre ses cours à l'Université Nationale.
Ses études de l'effet du dicoumarol sur le bétail permirent de développement les traitements anticoagulants chez l'homme.
Il mourut en Corée le 12.04.1970 et fut le premier et seul Occidental à être inhumé à Séoul dans la section des patriotes du Cimetière National de Corée, en présence du Premier Ministre.
Le docteur Frank Schofield, membre de l'American College of Pathologists, docteur honoris causa de médecine vétérinaire de l'Université Maximilian de Munich (Allemagne), docteur honoris causa en droit des Universités de Toronto (Canada) et de Corée, avait été décoré en 1968 de l'Ordre du Mérite, la plus haute distinction honorifique de la Corée du Sud.




[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr