Index des noms de famille dans les ouvrages de Jean-Marie Thiebaud

Il y a eu 5384123 visiteurs et 5953869 pages vues depuis le 7/12/2005.




Articles: PHARMACIENS ET APOTHICAIRES DE FRANCHE-COMTE


        Option avancées ...

 Titre: PHARMACIENS ET APOTHICAIRES DE FRANCHE-COMTE
 Ecrit par: Jean-Marie Thiébaud

  Abréviations :

A.C. : Archives communales
Arch. : Archives
E.C. : état civil
fol. : folio
m. : marraine
p. : parrain
P.V. : Procès-Verbaux
R.P. : registres paroissiaux
† : décédé(e)


La Société des Pharmaciens de Franche-Comté a été créée par arrêté préfectoral du 12 décembre 1879.


v ABRY (alias AUBRY) Girard, apothicaire et bourgeois de Montbéliard (Doubs) qui testa en 1539, léguant une somme de 40 livres estevenantes aux pauvres de l'hôpital de cette ville (Arch. hospit. de Montbéliard, n° B 1).
v ABRY L., pharmacien d'Audincourt (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 293).
v ABRY Loys, apothicaire et docteur en médecine de Montbéliard (Doubs), maître bourgeois en chef de cette ville en 1544 et 1547 (Mémoires de la Société d'Emulation de Montbéliard, 1910, p. 332).
v ACHINTRE Guillaume Auguste, né à Caderousse (Vaucluse) v. 1797, † à Besançon (Doubs), 13, grande-rue, le 17.03.1836, fils d'Étienne A., propriétaire, et d'Angélique Madeleine Guerrin, pharmacien. Il épousa Anne Marie Duprey, née v. 1804 (E.C. de Besançon, registre des décès 1836).
v AGNUS Claude, apothicaire de Gray (Haute-Saône) en 1526 (Arch. du Doubs, n° 2 B � Parlement de Dole � 2409, fol. 50 bis).
v AMBERGER Lucien, pharmacien à Besançon (25), 7, rue Morand, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v ANDRÉ Jean, apothicaire de Besançon (Doubs), mari de Jeanne, veuve d'Étienne Perrucet en 1400. Cette dernière testa devant l'Officialité de Besançon en 1427 (Arch. du Doubs, n° G 323, 329 ; Testaments de l'Officialité de Besançon, t. I, p. 98).
v ARBILLEUR Jacques, apothicaire de Besançon (Doubs), paroisse Sainte-Mzarie-Madeleine, mari d'Anne Perron (alias Parron) qui lui donna au moins dix enfants :
- Jean, né le 18.04.1599 (p. : Jean Chifflet, docteur en médecine ; m. : Anne Cabet)
- Anne, née le 02.07.1601 (p. : Nicolas Nazey ; m. : Anne Cabet)
- Claude, née le 24.11.1603 (p. : Jacques Plantamour, docteur en médecine ; m. : Claude Perron)
- Jean (II), né le 01.06.1605 (p. : Jean Bonnot, chirurgien ; m. : Marguerite Brocard, femme de Claude Grandmougin)
- Jacques, né le 18.10.1606 (p. : Pierre Lochard ; m. : Anne Parron)
- Catherine, née le 21.07.1610 (p. : Jacques Garnier ; m. : Catherine Garnier)
- Jacquette, née le 13.09.1612 (p. : Désiré Vieille ; m. : Jacquette Gonnet)
- Jeanne, née le 22.08.1616 (p. : Pierre Doroz, bénédictin ; m. : Jeanne Sarragoz)
- Antonia, née le 25.07.1618 (p. : Didier Jaquelin (alias Jacquelin), notaire ; m. : Antonia Dagnez)
- Jean Baptiste, né le 12.07.1622 (p. : Jean Cabet, prêtre ; m. dlle Jeanne Baptiste Varin (A.C. de Besançon, n° GG 1, fol. 12 (baptême de Jean (II) à la cathédrale Saint-Jean) ; GG 49 (église Sainte-Madeleine), fol. 4 v°, 22, 30, 54 v°, 67 v°, 77, 103, 132 v°, 151 v°)
v ARNAULT Nicolas, apothicaire et citoyen de Besançon (Doubs) en 1544 (Arch. du Doubs, n° 2 B � Parlement de Dole � 1417, fol. 102).
v AUBRY : v. ABRY.
v BACHELET Gaspard, apothicaire exerçant à Vesoul (Haute-Saône) en 1548-1559, † avant 1571. Il épousa Claudine Collette, veuve en 1571. Son héritier universel fut Gaspard Bachelet di le Mercier (Arch. du Doubs, n° 2 B � Parlement de Dole � 1422, fol. 7 v° ; 1429, fol. 133 ; 1437, fol. 82 ; 2423, fol. 54 v° ; 2434, fol. 153 ; Arch. de Haute-Saône, n° 550 E Dépôt ; A.C. de Vesoul, n° GG 23, p. 3.
v BAILLY François Joseph, pharmacien major à l'hôpital militaire de Besançon (Doubs), né à Besançon, paroisse Saint-Jean-Baptiste, le 27.06.1779, fils du sieur Jean Marc Bailly, marchand, et de demoiselle Anne Françoise Humbert (GG 29, fol. 41). Il fut témoin du mariage dans cette ville, le 07.08.1821, entre Charles Nicolas Cochard, peintre en bâtiment, et Antoinette Étiennette Chalon, marchande (E.C. de Besançon, registre des mariages, 1821).
v BÂLE (de) Estevenin, médecin et apothicaire à Besançon (Doubs), mari de Guyette, veuve vers 1500 (Arch. du Doubs, n° G 1918, fol. 121).
v BALLAND Mathieu, apothicaire, joailler et garde des château et prisons de Lons-le-Saunier (Jura) en 1521-1531 (Arch. du Doubs, n° B � Chambre des Comptes � 2650).
v BARATTE Joseph,apothicaire, né à Fort-du-Plasne (39) v. 1714 ou 1723, †
à Besançon le 6 prairial an XI (26.05.1803), veuf de Jeanne Françoise Frédéric Jules
Pomme. En premières noces, il avait épousé Madeleine (alias Françoise) Juillet (alias
Jullet) qui lui avait donné : Marie Ferdinand Dominique, né le 05.08.1751 ; Alexandre
Joseph, né le 29.09.1762 ; Jean Antoine Isidore, né le 15.05.1766) Il fut incarcéré en
avril 1793. Il consentit un bail à loyer à la fin du 18e siècle à Thérèse Talbert, dans sa
maison, place Saint-Quentin, où naîtra Victor Hugo en 1802 (Arch. du Doubs, n° E �
Familles � 3348 ; J. Sauzay, « Histoire de la persécution révolutionnaire dans le
département du Doubs » ; J.-M. Thiébaud, « Les Francs-Comtois de la Révolution »).
v BARBIER Claude Nicolas, ancien pharmacien demeurant à Vesoul (Haute-Saône), membre du jury du département de la Haute-Saône en 1842 (Annuaire de la Haute-Saône, 1842).
v BARRAL Eugène, pharmacien à Pierrefontaine-les-Varans (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 278).
v BARRIÈRE René dit aîné, ancien vicaire épiscopal d'Autun (71), emprisonné à Arnay-le-Duc (21) jusqu'au 9 thermidor, puis apothicaire à Pontarlier (25) v. 1795 (J. Sauzay, « Histoire de la persécution révolutionnaire dans le département du Doubs », t. VI, 297, 341
v BARTHELET Gaspard, apothicaire de Vesoul (Haute-Saône) en 1557 (Arch. du Doubs, n° 2 B � Parlement de Dole � 2424, fol. 23 v°).
v BARTHIER François, apothicaire de Besançon (Doubs) au 16e siècle (Arch. du Doubs, n° G 1920, fol. 104 v°).
v BAUDIN E., né à Besançon (Doubs) le 17.01.1857, pharmacien de 1re classe, expert chimiste assermenté et juge au tribunal de commerce en 1898 (Dictionnaire biographique de Besançon, 1898).
v BAUME (de) Étienne, apothicaire de Besançon (Doubs) en 1320 (Testaments de l'Officialité de Besançon, I, p. 22).
v BEAU Étienne, apothicaire de Besançon (Doubs) en 1582 (Arch. du Doubs, n° G 1925, fol. 78 v°).
v BEAUTHIAS (alias BAUTHIAS) François Xavier Emmanuel, né à Besançon, paroisse Saint-Jean-Baptiste le 25.12.1781 (fils du sieur Jean Bauthias et de Jeanne Claude Toulier, fille de François Toulier et de Françoise Pernot) (GG 30, fol. 65 v°), reçu pharmacien « d'après les formes nouvelles » en 1810, membre du jury médical du département du Doubs en 1828-1838 et de la société d'Agriculture, Sciences Naturelles et Arts du Doubs en 1838-1842. Le 03.09.1821, il déclara la naissance à Besançon de Charles Antoine, fils de Jean François Arbey, professeur de médecine, et d'Anne Victoire Poinsot, et il fut témoin, le 29.01.1834, du mariage à Besançon entre sa cousine, Jeanne Jouan, cuisinière, et Jean Claude Matouillot, cultivateur. Il épousa Jeanne Anne Victoire Guyon, née vers 1792 à Villars-Saint-Georges (Doubs), qui lui donna une fille, Jeanne Louise Pélagie, née à Besançon le 21.10.1825. En 1843, il était retiré à Villars-Saint-Georges où, semble-t-il, il finit ses jours (E.C. de Besançon, n° GG 30, fol. 65 v° ; naissances 1825 ; mariages 1834).
v BÉJEAN Aimé Joseph, né à Mignafans (Haute-Saône) le 06.03.1840, fils de Ferjeux Béjean, né en 1806, propriétaire, et de Marie Claire Tousset, née vers 1813. Ce pharmacien, installé à Besançon (Doubs), épousa dans cette ville, le 03.03.1875, Marie Étiennette Bidermann, née à Besançon le 10.10.1849, demeurant 18, rue du Chateur, fille de Louis Joseph Bidermann, propriétaire, né vers 1813, et d'Agathe Demontrond, née vers 1826, en présence de françois Nicolas Eugène Lebon, âgé de 48 ans, docteur en médecine, Jean Pierre François Petey, âgé de 78 ans, docteur en médecine, Jean Jacques Péquignot, âgé de 75 ans, greffier à la Cour, et Léon Péquignot, âgé de 50 ans, avocat, tous de Besançon. De 1868 à 1886, Aimé Joseph Béjean tint une officine, 87, grande-rue (l'actuelle pharmacie des Carmes) (E.C. de Besançon ; Annuaires du Doubs, 1868, p. 198 ; 1869, p. 288 ; 1870, p. 310 ; 1879, p. 225 ; 1882, p. 238 ; 1883, p. 226 ; 1886, etc.
v BELIN Deniset, apothicaire de Besançon (Doubs) en 1490 (Arch. du Doubs, n° G 1923, fol. 42 v°).
v BELIN Ponce (alias Poncelet), apothicaire de Besançon (Doubs), mari de Bonaventure Rivel (alias Guiel) qui testa en 1546 (ou 1547), fondant son anniversaire en l'église des Cordeliers de Besançon (Bibliothèque de Besançon, ms 2320, fol. 134 ; J.T. de Mesmay, op. cit., t. II, p. 243).
v BELON Frédéric, né à Besançon (Doubs) le 06.11.1627, † audit lieu le 12.02.1698, inhumé dans l'église Sainte-Madeleine (en présence de Jean Baptiste d'Orival, chanoine, et du sieur Michel Quegain), fils d'honorable Jean Belon, marchand et d'Anne Amidey. Cet apothicaire exerçant à Besançon épousa demoiselle Denise Broche, fille du sieur Charles Broche, docteur en médecine, exerçant lui aussi à Besançon. Dix enfants naquirent de cette union :
- Frédéric, né le 24.06.1664, avocat en Parlement, mari de Claudine Élisabeth d'Orival, fille de Richard d'Orival, écuyer, conseiller au Parlement, et de Françoise Billerey.
- Antoine François, né le 17.01.1666, mort en bas âge.
- Charles Joseph, né le 26.04.1669 (p. : hon. Charles Joseph Riboux ; m. : dlle Jeanne Françoise Fallon), mort en bas âge.
- Claude Antoine, né le 29.05.1673, † audit lieu le 05.12.1713.
- Thomas, frère jumeau du précédent, né le 29.05.1673, religieux dominicain
- Anne Charlotte, née le 16.10.1675 (p. : Charles Broche, docteur en médecine ; m. : Anne Oudette Varin)
- Claude François, né le 15.07.1677 (p. : Claude Guillemin, docteur en médecine ; m. : dlle Suzanne Pétremand)
- Jeanne Marguerite, née le 19.08.1678, † audit lieu le 23.06.1758 (p. : hon. Jean Baptiste Varin ; m. : honnête Marguerite Nayme). Elle épousa Ignace du Chesne.
- Jeanne Françoise Catherine, religieuse visitandine.
Arm. : de gueules au sautoir dentelé d'or ; alias : cantonné de quatre étoiles d'argent
(A.C. de Besançon, n° GG 4, fol. 2 v° ; GG 50, fol. 121 v° ; GG 51, fol. 182
v°, 192 v°, 210, 211; GG 52, fol. 52, 52 v°, 84 v°, 112 v°, 135 v°, 220 v°; GG 60, fol.
48; GG 321, fol. 204; Bibliothèque de Besançon, ms 2320, fol. 155 et suiv. ; R. de
Lurion, « Nobiliaire de Franche-Comté », p. 75-76 ; J.-M. Thiébaud, « Médecins et
Chirurgiens de Franche-Comté » ; J.-J. Lartigue et J.-M. Thiébaud, « Répertoire
héraldique de Franche-Comté ».
v BERNARD Anthoine, apothicaire de Poligny (Jura), cité devant le Parlement de Dole (Jura) en 1593 (Arch. du Doubs, n° 2 B � Parlement de Dole � 1595, fol. 232 v°.
v BERNARD Georges, pharmacien, trésorier de la Société d'Émulation de Montbéliard (Doubs) en 1902 (Bulletin de la Société d'Émulation de Montbéliard, 1902-1903, p. XXVIII).
v BERNARD Jules, pharmacien à Montbéliard (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 293).
v BERNARD Julien, né vers 1855, pharmacien exerçant à Pontarlier (Doubs) où il fut témoin, le 18.12.1887, de la naissance de René Paul Marie, fils de Désiré Ernest Gindre, âgé de 26 ans, professeur au collège de Pontarlier, et de Marie Marcelle Martenot (E.C. de Pontarlier).
v BERTHIER Alphonse, pharmacien de Belfort (Territoire de Belfort), membre de la Société d'Émulation de Montbéliard (Doubs) en 1902 (Bulletin de la Société d'Émulation de Montbéliard, 1902-1903, p. XXVIII).
v BERTHIER François, apothicaire de la peste à Besançon (Doubs), remplacé en 1567 par Jacques Maçon (Arch. du Doubs, n° B 31, fol. 221 v°).
v BÉVALET Victor, né vers 1821, élève en pharmacie, témoin du mariage à Besançon (Doubs), le 12.07.1850, entre Jean Joseph Mathias BOILLON, meunier, et de Jeanne Françoise Sophie Maire, tailleuse (E.C. de Besançon).
v BICHELET Étienne, né v. 1803, témoin du mariage à Besançon (Doubs), le 21.02.1842, entre Jean Christophe Besancenet, coiffeur, et Anne Legros, fille de boutique (E.C. de Besançon).
v BIDAUX, pharmacien tenant une officine à Vesoul (Haute-Saône), 3, place du Palais, en 1885 (Annuaire de Haute-Saône, 1885, p. 415).
v BIDEY Pierre, apothicaire de Poligny (Jura), tuteur de Guillaume, fils de feu Jehan Thumerey, dudit lieu, marchand, en 1578 (Arch. du Doubs, n° 2 B - Parlement de Dole - 1583, fol. 12 v°).
v BILLOT Paul Émile, né à Rambervillers (Vosges) vers 1824, pharmacien exerçant à Besançon (Doubs). Il épousa Caroline Anne Clémentine Predigam, née à Strasbourg (Bas-Rhin) vers 1830, qui lui donna une fille, Cécile Clémence Virginie, née à Besançon, 69, rue des Granges, le 4 juin 1858. Il était membre de la Société d'Émulation du Doubs en 1855-1857 (E.C. de Besançon ; Annuaires du Doubs, 1855-1857).
v BOICHARD, maître apothicaire de Besançon (Doubs), reçu à ses examens les 13 août et 12 novembre 1767. Il épousa Élisabeth Ronot qui lui donna une fille, Jeanne Catherine, née dans le domicile familial, grande-rue, le 19 juin 1769 (parrain : Jean Denis Ronot, aïeul maternel ; marraine : Catherine Faivre, femme de Jean Guillaume Boichard, aïeul paternel (A.C. de Besançon, n° GG 107, fol. 46 v° ; HH 32).
v BONGARÇON Renaud (I), apothicaire de Besançon (Doubs) dont l'épouse, Henriette Bourgeois, testa devant l'Officialité de Besançon en 1402. Il fut témoin du testament de Béraud d'Andelot, chevalier, seigneur de Cressia, le 03.08.1410 (U. Robert, « Testaments de l'Officialité de Besançon », t. I, p. 83 ; t. II, p. 26).
v BONGARÇON Renaud (II), apothicaire de Besançon (Doubs) cité dès 1429, mari de Thiébaulde Bouveret qui testa à cette date. Lui-même rédigea son testament devant l'Officialité de Besançon en 1450 (Arch. du Doubs, n° G 1915, fol. 159 ; J. T. de Mesmay, « Dictionnaire des anciennes familles de Franche-Comté », t. II, p. 335).
v BONNARD Andrey, apothicaire d'Arbois (Jura), cité dès 1585, mort vers 1597, mari de Perrenette Mairot qui moi donna un fils, Jean, cité en 1597 (Arch. du Doubs, n° 2 B � Parlement de Dole � 1471, fol. 378 v° ; 1599, fol. 29, 322 ; 1600, fol. 185 v° ; 2448, fol ; 63 v° ; 2450, fol. 14).
v BONNARD Jean, apothicaire de Dole (Jura), en procès devant le Parlement du lieu en 1647 contre le chapitre de la collégiale au sujet d'un cens (Arch. du Jura, n° G 295).
v BONNET Charles, pharmacien à Besançon (25), 6, rue des Chambrettes, trésorier de la Société des Pharmaciens de Franche-Comté en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238, 512).
v BORREY Antoine, apothicaire de Besançon (Doubs) en 1563 (Arch. du Doubs, n° G 1924, fol. 273).
v BOUR (alias BOURG) André, né à Besançon (Doubs) le 10.02.1758, fs de Jean
Laurent Bourg (signe Bour), teinturier, et de Jeanne Claude Fraichot (parrain :
André Bourg (signe Bour) ; marraine : Jeanne Françoise Vigneron, ép. de Claude
Joseph Franchet (A.C. de Besançon, n° GG 96, fol. 15), pharmacien, condamné à
mort, guillotiné à Lyon (69) le 26.12.1793 (J. Sauzay, « La Persécution
révolutionnaire dans le département du Doubs », t. V, p. 456).
v BOURGEAU Jules, pharmacien à Besançon (25), 128, grande-rue, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v CALLET Jacques, apothicaire de Besançon (Doubs) dont la veuve, Catherine Thomas, est citée en 1695 (Arch. du Doubs, n° E - Familles - 3788).
v CAMUS Barthélemy, né à la fin du 16e siècle, apothicaire de Vesoul (Haute-Saône). Il épousa Antoinette Cuchet qui lui donna un fils, Jean François Camus, né à Vesoul le 03.08.1622, docteur ès droits, vicomte maïeur de Vesoul, conseiller au Parlement de Franche-Comté, anobli en 1672 par lettres Charles II et Anne-Marie d'Autriche, régente, confirmant celles déjà données par Philippe IV en 1660 (« Dictionnaire biographique de la Haute-Saône », Salsa, t. I, p. 154)
v CHARNAUX, apothicaire de Pontarlier (Doubs), incarcéré au château de Joux (commune de La Cluse-et-Mijoux) (Doubs) le 3 août 1793 (Jules Mathez, Annales du château de Joux, 1932, p. 320).
v CHASSIGNET Jacques, apothicaire de Besançon (Doubs), † avant 1571. Il épousa Odile Recy qui lui donna un fils, Jean Chassignet, prêtre (Arch. du Doubs, n° G 1920, fol. 288).
v CHASSIGNET Jean, apothicaire de Besançon (Doubs) en 1616 (Arch. du Doubs, n° G 1921, fol. 215).
v CHEVANNEY Jean-Baptiste, apothicaire de Besançon (Doubs) qui épousa Claudine Vauderet en 1635 (Arch. du Doubs, n° E - Familles - 3807).
v CLERC Jacques, apothicaire de Besançon (Doubs) en 1490 (Arch. du Doubs, n° G 1923, fol. 41).
v CORVOISIER Désiré, apothicaire de Besançon (Doubs) en 1624 (Arch. du Doubs, n° G 1921, fol. 322).
v CUENIN E. , pharmacien à Besançon (25), 35, rue des Granges, en 1882. Il vendait aussi des produits chimiques, des objectifs et des chambres noires (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v DANIEL Étienne, pharmacien de Besançon (Doubs) au 17e siècle (Arch. du Doubs, n° G 1898, fol. 89).
v DAUJEA, pharmacien à Saint-Amour (Jura), propriétaire des ruines du château de Montagna-le-Reconduit (Jura) au milieu du 19e siècle (A. Rousset, « Dictionnaire des communes du Jura », t. IV, p. 258).
v DELACROIX, pharmacien à Pontarlier (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 307).
v DEVAUX, pharmacien de Gy (70), président de la Société des Pharmaciens de Franche-Comté en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 512).
v DEVILLERS Thomas, apothicaire de Besançon (Doubs), mari de Marie Françoise Volard qui lui donna un fils, Claude Alexis Denis Devillers, né à Besançon v. 1717-1718, † audit lieu le 13 nivôse an II (02.01.1794), mari de Jeanne Françoise Tupin (E.C. de Besançon).
v DIJON (de) Thierry : v. FRAIGNOT (de) alias DIJON (de) Thierry
v DORNIER L., pharmacien à Morteau (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 307).
v DUMONT Joseph, pharmacien à Quingey (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 264).
v EHRHART, pharmacien à Besançon (25), 5, rue Battant, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v EUVRARD, pharmacien, officier municipal de Besançon (25), suspect placé sous le poids de l'ajournement le 25.09.1793, nommé mb. du directoire du district de Besançon par le représentant SALADIN en mai 1795, élu réélu administrateur (président) de la municipalité de Besançon sous le Directoire (Sauzay, « Histoire de la persécution révolutionnaire dans le département du Doubs », I, 218, 220; II, 79; IV,
701 ; V, 336; VII, 29, 352, 690; VIII, 9, 627, 662, 686, 696, 699, 702).
v FAGOT Charles Pierre François, pharmacien à Dole (Jura), né dans cette ville le 15.07.1847, fils de Jean Ferdinand Fagot, négociant, et de Joséphine Protet. Le 27.09.1871, il épousa à Besançon (Doubs) Catherine Marie Antoinette Gouillard, née audit lieu le 22.02.1852, fille de Claude François Gouillard (né vers 1814), voiturier par eau, et d'Anne Claude Cellard (E.C. de Besançon).
v FAIVRE E., pharmacien à Baume-les-Dames (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 278).
v FAIVRE Ernest, pharmacien né à Besançon (Doubs) le 17.11.1852, exerçant à Baume-les-Dames (Doubs) en 1898, année où il était notamment membre du conseil d'hygiène et de salubrité de l'arrondissement (« Dictionnaire biographique du Doubs, 1898 »).
v FAIVRE Jean Claude, apothicaire à Vesoul (70) v. 1696 v. 1696 (Armorial général de Ch. d'Hozier)
v FALLOT Charles, pharmacien à Montbéliard (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 293).
v FALLOT Pierre François Charles dit FALLOT père, pharmacien de Montbéliard (Doubs) de l'an IX à 1835, qualifié d'ancien pharmacien en 1859-1862. Conseiller municipal de Montbéliard en 1830, il fut vice-président de la société de patronage en faveur des enfants orphelins en 1859 et président de cette société en 1861. Il fut aussi membre du conseil de salubrité et d'hygiène de l'arrondissement de Montbéliard en 1862 et président d'honneur du comice de Montbéliard en 1862-1864 (« Annuaires du Doubs », an IX ; 1830, p. 400 ; 1859, p. 508 ; 1861, p. 576 ; 1862, p. 626 ; 1864, p. 632).
v FELLETET Jacques, apothicaire de Baume-les-Dames (Doubs), parrain d'Anne, fille de François Daguet, chirurgien, et de Marguerite Ramasson, baptisée audit lieu le 26.09.1620 (R.P. de Baume-les-Dames).
v FIERECK Charles, pharmacien à Pont-de-Roide (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 293).
v FLORY (alias FLEURY) Léonard, apothicaire de Besançon (Doubs) qui épouse en l'église Saint-Pierre dudit lieu, le 26.08.1631, Magdeleine Julin (dite quelquefois Gelin), de Montbozon (Haute-Saône) qui lui donna au moins huit enfants, tous nés à Besançon :
- Claudine, née le 03.06.1633 (p. : honorable Jean Richard, notaire, « attestateur de la cour archiépiscopale » ; m. : Claudine, fille de François Julin, de Montbozon)
- Suzanne, née le 31.12.1634 (p. : honorable Claude Bruno Garinet, étudiant ; m. : Suzanne Privelz (Privé ou Privey))
- Anne, née le 06.01.1636 (p. : honorable Pierre Antoine Nicolas, notaire ; m. : demoiselle Anne Talebert (Talbert))
- Jeanne, née le 12.01.1638 (p. : Pierre Mathieu d'Auxiron, docteur en médecine ; m. : Jeanne Flory)
- Dominique, né le 31.07.1639 (p. : Dominique Chassignet, orfèvre ; m. : demoiselle Marguerite Jannet)
- Antoinette, née le 05.09.1640 (p. : honorable Jean Paris ; m. : demoiselle Antoinette Montagu)
- Claude, né le 13.11.1644 (p. : Claude Guilloz, docteur en médecine ; m. : honnête Anne Boisot)
- François, né le 11.08.1647 (p. : François Phisalix ; m. : Guyonne Flory)
Madeleine Julin fut marraine de Madeleine, fille de Jean Lardois, forgeron, baptisée à Besançon le 28.05.1644.
Léonard Flory était encore apothicaire à Besançon en 1653 (Arch. du Doubs, n° G 1798 : A.C. de Besançon, n° GG 51, fol. 27 v°, 32 v°, 53 v°, 71 v° ; GG 175, fol. 37 v° ; GG 176, fol. 66 v°, 79, 89 ; GG 177, fol. 18 ; GG 264, fol. 94).
v FLORY Nicolas, apothicaire de Granges (Haute-Saône), père de :
- Pierre Nicolas Flory, né à Granges le 23.02.1618 (p. : Nicolas, fils de maître Jean Clerc, de Granges ; m. : dlle Bonne Françoise Vernerey, fille de Guillaume Vernerey, capitaine-châtelain de la seigneurie de Granges) (A.D. de Haute-Saône, n° 276 dépôt 4 (R.P. de Granges-la-Ville).
v FRAIGNOT (de) alias DIJON (de) Thierry, apothicaire de Besançon (Doubs) au 16e siècle (Arch. du Doubs, n° G 1897, fol. 54).
v GAUTHEROT Laurent, maître apothicaire à Besançon (Doubs), parrain de Charlotte Laurence, fille de Jacques Philippe Jussy, professeur de médecine, baptisée à Besançon le 31.07.1757 (R.P. de Besançon).
v GAUTHIER Charles, apothicaire à Traves (Haute-Saône) en 1708-1709 (Arch. de Haute-Saône, n° B 6037).
v GÉRARDE, pharmacien à Saint-Hippolyte (Doubs) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 293).
v GOY, apothicaire de Besançon (Doubs), reçu membre associé de l'Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Franche-Comté en 1760 (P.V. et Mémoires de l'Académie de Besançon, vol. 195, spécial, 250e anniversaire, Besançon, 2002, p. 56).
v GROSRICHARD, pharmacien à Besançon (25), 12, place Labourée (actuelle place de la Révolution) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v GROSRICHARD Paul, né vers 1876, pharmacien à Besançon (Doubs), 12, place de la Révolution, chevalier de la Légion d'Honneur lorsqu’il déclara le décès de Jean Bouchot, conservateur des musées, le 6 mai 1932 (E.C. de Besançon).
v GUICHARD Albert, pharmacien à Besançon (25), 3, rue d'Anvers et 13, rue des Chambrettes, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v JACQUES, pharmacien à Besançon (25), 140, grande-rue, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v JACQUET, phamacien à Arc-et-Senans (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 264).
v JANSON Claude François, maître apothicaire de Besançon (Doubs), né à Marnay (70) v. 1721, † à Besançon le 29 vendémiaire an III (20.10.1794). En 1766, Janson présenta à l'Académie un mémoire en latin intitulé "Bonul publicum reperiendo opificis commodis consulere jucundum". Il représenta la corporation des pharmaciens à l'assemblée générale de la ville de Besançon en 1789. Il épousa Jeanne Françoise Rousselet, native de Pesmes (Haute-Saône), qui lui donna deux fils et une fille : 1) Jean Louis, né à Besançon le 26.08.1749, † audit lieu le 07.04.1794, docteur en médecine, membre du conseil général de la commune de Besançon, officier municipal en 1792, secrétaire du club des jacobins de Besançon, juge au tribunal criminel de Besançon, administrateur de l'hôpital du Saint-Esprit ; 2) Charles François Xavier, né à Besançon le 14.02.1756, membre du directoire du département du Doubs en 1792 (destitué en 1793), renommé membre de ce directoire en 1795 puis administrateur du département en 1799 (démissionnaire le 24.04.1799); 3) Etiennette Guillaume, née à Besançon vers 1760, décédée ibid., paroisse Saint-Jean-Baptiste à l'âge de 12 ans le 21.08.1772 (R.P. et E.C. de Besançon ; J. Sauzay, « Histoire de la persécution révolutionnaire dans le département du Doubs ; J.-M. Thiébaud, « Les Francs-Comtois de la Révolution »).
v JEANNOT, pharmacien à Rougemont (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 278).
v KUCSKOWSKI, pharmacien à Besançon (25), 13, grande-rue, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v LANTERNIER, pharmacien à Besançon (25), 1, rue des Boucheries, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v MAGINET Pierre (1575-1629), apothicaire, écrivain et membre du magistrat de Salins (Jura), auteur de « La Thériaque française ». Il mourut victime de la peste (A. Rousset, « Dictionnaire des communes du Jura », t. VI, p. 587).
v MAGNIEN G. F., pharmacien à Besançon (25), 10, rue de la Madeleine, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v MARCHAND Louis, maître juré en pharmacie à Salins (Jura), fils de Simon Marchand et de Claude Françoise David, cités ci-dessous. Il épousa 1) par contrat du 17.09.1678 et, religieusement, en l'église Saint-Anatoile de Salins, le 09.10.1678, demoiselle Catherine Françoise Quirot, née le 09.04.1659, † Salins, fille de feu Alexandre Quirot, marchand, bourgeois de Salins, et de Catherine Regalier ; 2) par contrat du 09.07.1697 et, religieusement, en l'église de Buffard (Doubs), Alexise Thérèse Flocard, fille du feu sieur Étienne Flocard et d'Alexise Baudier. Du premier lit sont issus plusieurs enfants : 1) Claude Ignace, baptisé à Saint-Anatoile de Salins le 30.07.1679 ; 2) Claude Françoise, baptisée à Saint-Anatoile de Salins le 17.09.1680, † 1766, qui épousa Simon Joseph Deschard, avocat à Salins et subdélégué, fils de Ferdinand Deschard, procureur et notaire, mayeur de Salins, et de N., et veuf de Marguerite Henriette Jobelot. Il testa le 21.10.1731 et son testament fut publié le 15.12.1731 (Arch. de Salins, n° FF 28, fol. 46). Claude Françoise Marchand testa le 08.01.1766 et son testament fut publié le 31.01.1766 (Arch. de Salins, n° FF 36, fol. 88). Elle choisit pour héritier son neveu, le sieur Hugues Joseph Cavaroz, capitaine de cavalerie au service du roi de Portugal ; 3) Denise Françoise, baptisée à Saint-Anatoile de Salins le 12.12.1681, † Salins, paroisse Saint-Jean-Baptiste, le 03.02.1754, qui épousa en l'église Saint-Jean-Baptiste de Salins, le 25.02.1713, Jean Baptiste Pierre François Cavaroz, o v. 1686, † Salins le 19.03.1765, bourgeois de Salins, avocat en Parlement, trésorier de la ville de Salins ; 4) Jeanne Thérèse, baptisée à Saint-Anatoile de Salins le 03.10.1683 ; 5) Pauline, baptisée à Saint-Anatoile de Salins le 28.05.1685 ; 6) Pierre Ignace, baptisé à Saint-Anatoile de Salins le 01.09.1687, † Salins le 13.07.1748, docteur en médecine, qualifié de noble, mayeur de Salins en 1741-1748. Il épousa demoiselle Thérèse Alexise Donneux qui lui donna : a) Claude François, baptisé à Saint-Maurice de salins le 13.05.1726, écuyer, lieutenant en 1751, capitaine en 1766 au régiment de Forez, chevalier de Saint-Louis ; b) Jeanne Josèphe, baptisée à Saint-Maurice de Salins le 20.02.1729 ; 7) Marie Denise, baptisée à Saint-Anatoile de Salins le 28.09.1688 ; 8) Marie Josèphe, religieuse hospitalière à Salins (39) puis à Pont-de-Vaux (01) ; 9) Claude, baptisé à Saint-Anatoile de Salins le 08.02.1691, † Salins le 07.07.1751 après avoir testé le 16.07.1748 (testament publié le 07.07.1751) (Arch. de Salins, n° FF 33, fol. 37) ; 10) Étienne Joseph, baptisé à Saint-Anatoile de Salins le 25.01.1693, bourgeois de Salins (R.P. de Saint-Anatoile, de Saint-Maurice et de Saint-Jean-Baptiste de Salins ; R.P. de Buffard ; B.M.B., fichier de Lurion, ms 2323).
v MARCHAND Simon, apothicaire à Salins (Jura) en 1663 (A.D.D., n° G 2326) et en 1668, † en 1686, fils de Louis Marchand, écuyer, et d'honnête Denise Romand. Il épousa 1) par contrat du 19.04.1627 et, religieusement, à Saint-Jean-Baptiste de Salins (Jura), le 27.04.1627, Marguerite Moutenet, † 1637, fille d'honorable Pierre Moutenet et de feue Gabrielle Gallet, de Salins ; 2) Claude Françoise David, † 12.09.1676, fille de Jean David, écuyer, et de Jacqua Marrelet. Du premier lit sont issus : a) Éléonore, baptisée à Saint-Jean-Baptiste de Salins le 01.04.1630, † 11.12.1652 ; b) françoise, baptisée à Saint-Jean-Baptiste de Salins le 20.01.1632 ; c) Antoine, baptisé à Saint-Jean-Baptiste de Salins le 11.03.1635 ; d) Claudine, baptisée à Saint-Jean-Baptiste de Salins le 06.07.1636. Du deuxième lit : e) Louis, maître juré en pharmacie, cité plus haut ; f) Marguerite, baptisée à Saint-Jean-Baptiste de Salins le 22.06.1644, qui épousa Charles de La Tour, de Paris, maître à danser, établi plus tard à Mâcon (Saône-et-Loire) puis à Chambéry (Savoie) ; g) Denise, baptisée à Saint-Jean-Baptiste de Salins le 10.01.1647, qui épousa en l'église Saint-Jean-Baptiste de Salins, le 03.02.1670, Anatoile Girod, docteur en médecine, installé à Poligny (Jura) ; h) Antoine, baptisé à Saint-Jean-Baptiste de Salins le 11.01.1650 ; i) Claude, prêtre, chanoine de Notre-Dame d'Arbois (Jura), † 1710 ; j) Simon Joseph, baptisé à Saint-Jean-Baptiste de Salins le 11.05.1657 ; k) Clauder François, baptisé à Saint-Jean-Baptiste de Salins le 28.10.1660 ; l) Suzanne qui épousa Georges Raclet, de Salins, veuf de Pétronille Charpy, fils de Pierre Raclet, de Port-Lesney (Jura), et de Jeannette Parregaud (R.P. de Saint-Jean-Baptiste de Salins ; B.M.B., fichier de Lurion, ms 2323).
v MATHEY G., pharmacien à Ornans (25), vice-président de la Société des Pharmaciens de Franche-Comté en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 264, 512).
v MERCIER L. , pharmacien à Pontarlier (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 307).
v MONNIER Louis, pharmacien à Besançon (25), 23, rue Ronchaux, secrétaire général de la Société des Pharmaciens de Franche-Comté en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238, 512).
v MOOCH Philippe, pharmacien à Audincourt (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 293).
v MOOK, pharmacien à Montbéliard (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 293).
v MORFAUX Ernest, pharmacien à L'Isle-sur-le-Doubs (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 278).
v MORIZOT Albert, pharmacien à Clerval (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 278).
v MOUQUIN L., pharmacien à Baume-les-Dames (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 278).
v NARDIN, pharmacien à Hérimoncourt (25) (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 293).
v PAGNY J. , pharmacien à Pontarlier (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 307).
v PAILLOT, pharmacien à Besançon (25), route de Baume, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v PANIER François, apothicaire, nommé suppôt du magistrat de Pontarlier (Doubs) le 20 août 1724 (A.C. de Pontarlier, n° BB 6).
v PARRAND Eugène, pharmacien à Montbéliard (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 293).
v PASSARD Jean, pharmacien de Besançon (Doubs) dans la première moitié du 17e siècle (Arch. du Doubs, n° G 1899, fol. 51 v°).
v PERRECIOT Hugues, apothicaire à Besançon (Doubs) en 1585, fils de Jean Perreciot, notaire (Arch. du Doubs, n° G 1920, fol. 142 v° ; 1925, fol. 107).
v PERRENOT, apothicaire, élu membre du conseil général de la commune de Besançon (Doubs) fin 1792 (J. Sauzay, « Histoire de la persécution révolutionnaire dans le département du Doubs », t. III, p. 222).
v PERRON Étienne, apothicaire à Besançon (Doubs), parrain de Joseph Étienne, fils de Claude Pierre Rolin, baptisé à Besançon le 21.07.1700 (A.C. de Besançon, n° GG 150, fol. 106).
v PRUDENT François Joseph, pharmacien, mort à Besançon (Doubs) le 3e jour complémentaire de l'an II (A.C. de Besançon, n° E 56, fol. 11 v°, cahier 3).
v RABACON Jacques, pharmacien, mort à Besançon (Doubs) le 25 mai 1691 (A.C. de Besançon, n° GG 58, fol. 53).
v RAVILLARD, pharmacien à Ornans (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 264).
v RICHARD, pharmacien à Besançon (25), 16, rue du Chateur, secrétaire adjoint de la Société des Pharmaciens de Franche-Comté en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238, 512).
v ROCH, pharmacien à Saint-Vit (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 264).
v ROLIN Claude Pierre, apothicaire à Besançon. Il épousa Anne Marguerite Guillaume qui lui donna un fils, Joseph Étienne, baptisée en l'église Saint-Maurice de Besançon (Doubs) le 21.07.1700 (p. : Étienne Perron, apothivaire ; m. : dlle Marguerite Rolin) (A.C. de Besançon, n° GG 150, fol. 106).
v ROMAND, pharmacien à Lons-le-Saunier (Jura), propriétaire au milieu du 19e siècle du prieuré de Vernantois (Jura) (A. Rousset, « Dictionnaire des communes du Jura », t. VI, p. 173).
v ROY, pharmacien à Besançon (25), 2, rue de la Madeleine, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v SAGET Denis, apothicaire de Besançon (Doubs), propriétaire de trois prés à Larnod (Doubs) et d'une vigne à Arguel (Doubs) en 1530 (Arch. du Doubs, n° G 1910).
v SERRÈS, pharmacien à Besançon (25), 6, place Saint-Pierre, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v SERRETTE, pharmacien à Besançon (25), 67-69, rue des Granges, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v STEINER, pharmacien à Maîche (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 293).
v TAILLEUR J. P. , pharmacien à Besançon (25), 99, grande-rue, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
v TARTARIN Deniset, apothicaire de Besançon (Doubs) en 1554 (Arch. du Doubs, n° G 1897).
v TOUVEREY Jean-François, maître apothicaire à Dole (39) v. 1696 (Armorial général de Ch. d'Hozier)
v TRAVAILLOT F., pharmacien à Pontarlier (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 307).
v VANNES (de) alias DEVANNES, apothicaire à Besançon (25). En 1766, il présenta à l'Académie de Besançon un mémoire en latin intitulé "Arte perficitur quod natura dedit" (Archives de l'Académie).
v VERMOT, pharmacien au Russey (25) en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 293).
v VINOT (ou VINON) Claude, apothicaire de Luxeuil (70). Il épousa Catherine Urbain qui lui donna une fille, Anne Françoise, o v. 1660, épouse d'Etienne (ou Thomas Louis) Rance, o Dambenoît-les-Colombe (70) le 05.01.1664, fils de Jean Rance et de Jeanne Roland (R.P. de Dambenoît).
v VOIRIN, pharmacien à Besançon (25), 1, quai de Strasbourg, en 1882 (Annuaire du Doubs, 1882, p. 238).
© Jean-Marie Thiébaud, 2006-2010.




[ Listing des Ouvrages | Retour | Listing des Personnages ]
atout-informatique25.fr